Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice

Take pride in how far you have come and have faith in how far you can go



Matériel utilisé :
- Culotte à Carreaux (2pts entraînement)
- Gants d'Equitation (1pt bonus lors de l'entraînement)
- Selle Dressage Cuir "Lusitano" (10pts bonus dressage lors de l'entraînement, 4pts moral)
- Fourrure de Selle (2pts bonus lors de l'entraînement)
- Chabraque en Velours (4pts bonus lors de l'entraînement)
- Amortisseur Fourrure (2pts bonus confiance)
- Bridon de Dressage (2pts bonus en dressage lors de l'entraînement)
- Guêtres Cuir (1pt dressage entraînement)
- Protège-Boulets Cuir (1pt dressage entraînement)
- Bonnet Anti-Mouche (2pts bonus moral lors de l'entraînement)

Total Points Bonus
18pts entraînement, 14pts dressage, 6pts moral, 2pts complicité


J'arrivais jusqu'au manège sans encombres, avec ma placide jument et mon Imagination qui courait partout. Je réussis par un nouveau miracle à l'empêcher d'entrer dans le manège, et je fermais la porte derrière une Kiara plus qu'intriguée par ce nouveau lieu.
Rênes en main, j'enfilais ma bombe toute en la faisant marcher au pas à mes côtés. Je l'arrêtais au milieu du manège, m'y reprenant à deux fois pour qu'elle reste enfin immobile. On m'avait décrit une championne de dressage, mais elle avait rapidement remarqué mon niveau bien loin d'être digne d'une compétition à haut niveau. Je lui fis cependant rapidement comprendre qu'elle n'irait pas plus loin en restant immobile et en maintenant fermement les rênes dans ma main.
- "Là, Kiara. Stop."

Elle arrêta son petit manège, et je pus la lâcher pour la resangler. Je laissais un trou de moins que nécessaire pour la laisser se détendre petit à petit. Je pris patiemment chacun de ses antérieurs pour les étirer et éviter les plis sous la sangle, et je me décidais à me hisser sur son dos. A l'aide d'un plot posé non loin, n'allons pas croire à une soudaine souplesse de ma part non plus.

Le temps de régler correctement mes étriers et d'enfiler mes gants, je la laissais marcher rênes longues. Puis, finalement, je repris mes rênes, pas trop courtes, pour la placer sur la piste. Une fois placée en bordure du pare-bottes, je fus heureuse de voir qu'elle n'en déviait pas d'un poil, et je commençais par quelques exercices de transitions arrêt-pas-trot.
Après avoir réussi à gérer correctement toute sa masse, je me rendis compte du boulot qu'il allait me falloir pour réussir à faire progresser cette jument, si forte par rapport à moi.

Je continuais patiemment sur des figures simples, voltes et doublés, en changeant régulièrement de main et d'allure pour ne pas la blaser. Et, surtout, pour ne pas qu'elle se déconcentre. Je la sentais parfois rechigner à écouter mes ordres et tenter de tricher un peu sur les angles ou sur la qualité des transitions, mais elle comprit bien vite qu'elle ne passerait pas à la suite tant qu'elle ne m'écouterait pas correctement.
Donnant de la voix, je la fis partir au galop, lui offrant simplement un tour de piste à chaque main, lui demandant de petites foulées pour éviter de me retrouver purement et simplement éjectée par sa masse de muscles.

Je finis par voir arriver un homme, qui se présenta comme étant le moniteur de dressage. Avec un sourire, je menais ma jument, désormais échauffée, jusqu'à lui, l'arrêtant en bordure de liste.
Tout en écoutant ses questions et en essayant d'y répondre du mieux possible, je me trémoussais sur ma selle pour resangler. Me levant légèrement, je remis correctement en place étrivières et fourrure de selle, avant de lui annoncer que je souhaitais travailler la rectitude. Histoire d'essayer.
- "Donc je repars pour voir de quelle côté elle est le plus à l'aise et le plus engageante ?"


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
rriver

Message par Invité le Sam 24 Mai - 19:52

De loin, j'observais cette cavalière travaillant sa jument sur la piste. Cette cavalière était ma cliente, celle qui avait appelé mon aide pour travailler cette jument. Habituellement, j'étais au milieu de la piste et j'observais à partir de cet endroit, mais, ici, j'étais un peu en retard. D'un côté, je préférais néanmoins regarder de cet endroit car, la cavalière ne me voyait pas et faisait donc comme d'habitude. Certains se sentait comme gêné et faisait plus attention que d'habitude ce qui pouvait nuire à mon jugement vu qu'il faisait presque tout sans faute. Leur concentration était plus accru que si j'étais pas là comme en ce moment même.

Après quelques temps, je me dirigeais néanmoins vers la piste quand je m'aperçus qu'elle arrivait à la fin de son échauffement. Arrivé à sa hauteur, je la salua et lui expliquais donc le déroulement de la leçon et ce qu'on allait donc travailler dans la rectitude. La rectitude semblait être facile, mais c'est plus complexe qu'il en a l'air. Demander à un droitier d'écrire à la main gauche et vous comprendrez ce que je veux dire.

°Donc je repars pour voir de quelle côté elle est le plus à l'aise et le plus engageante ?°

La jeune femme avait l'air de comprendre ce que j'avais demandé et c'était déjà un bon début si la cavalière comprenait. Parfois, fallait que je me batte pour faire rentrer cette explication au cavalier qui avait du mal à tilter la signification de ce travail.

- Oui, il faut que tu sentes sous quel main elle a plus facile et inversement. Cela contribuera au reste de la leçon et savoir quel côté doit être le plus travailler, c'est à dire son mauvais côté.

Je la laissais faire à son aise, c'est elle qui devait le sentir. Je pouvais encore le voir si jamais c'était flagrant, mais parfois il fallait vraiment avoir l'oeil pour voir l'infime différence entre les deux mains.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: