Météo Aberdeen


Aller à la page : 1, 2  SuivantPartagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
Erin & Alcest : Saut d'obstacle : Séance n°1 [PV]

Message par Invité le Lun 12 Mai - 19:16

Equipement cavalier:
 


Equipement cheval:
 





Erin rentra dans la carrière, avec un Alcest bien motivé qui la suivait sans qu'elle ait à le tenir. L'hongre agitait ses oreilles dans tous les sens à la vue des obstacles, surement aussi surexcité que sa cavalière de reprendre le saut. Le parcours avait été préalablement préparé : des obstacles divers, une dizaine, étaient éparpillés dans la carrière. Il faisaient entre 1m20 et 1m30 ; une partie de rigolade pour le cheval, mais bon, il vaut mieux reprendre en douceur le travail. Erin était ridicule avec ses 1m55 et son corps frêle et léger comparé au monstre d'1m80 musclé qui la suivait de près. La rousse n'avait pas pris le temps de mettre sa bombe et s'était habillée "à l'arrache", ne remarquant même pas son haut troué de partout.




"Bon, loulou, je sais qu'aujourd'hui ça risque d'être un peu mou mais c'est fait exprès ; reprise en douceur ! Je veux pas t'abimer ! Puis, on vient d'arriver et c'est notre première fois dans cette carrière, et elle est plutôt pas mal donc j'veux y retourner demain."



Elle commença un petit échauffement, au pas, entre les obstacles, puis se mit au trot sur la piste, et enfin finit par quelques tours au galop. Tout cela lui pris bien 20 ou 30 minutes, le cheval n'ayant pas été monté depuis près d'une semaine. Elle se remit au pas, puis alla se placer sur le départ du parcours.



"Evite de faire le fou, j't'ai dis, je veux pas me casser quelque chose cette fois ci"



Elle lança son cheval au petit galop, faisant un demi cercle pour se diriger sur le premier obstacle. Alcest semblait détendu et passa le premier obstacle sans problèmes. Erin le fit accélérer un peu, tout en restant dans une allure raisonnable. Elle finit le parcours, assez lentement comparé à ce que l'hongre était capable de faire lorsqu'on le lâchait. Mais bon, comme on dit, lentement, mais sûrement ! Le couple ne renversa aucune barre, semblant voler par dessus les obstacles, et le cheval semblait les passer avec une facilité assez surprenante. Elle passa encore quelques obstacles dans le désordre, faisant tomber une barre sur le plus haut des obstacles, puis termina la séance par des transitions sur la piste. Elle tapota l'encolure de sa monture, se dirigeant vers le milieux, lorsque celui ci pointa ses oreilles en tournant la tête. Erin regarda à son tour ce qu'il pouvait bien matter comme ça, puis remarqua une silhouette féminine, blonde, accoudée à la barrière de la carrière, semblant les regarder. Elle sauta de son bai et souria à la demoiselle, caressant affectueusement et copieusement l'équidé, fière de lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
PV : Erin Ulmer
Je venais de remplir la mangeoire de Kaspyan, et le laissait déjeuner en paix avant de reprendre le travail avec lui. Il m'était encore difficile de lui faire apprécier ma présence, mais j'avais bon espoir, et je n'étais pas de nature à baisser les bras quand il s'agissait d'un cheval.
Un bruit de sabot attira mon attention, et je vis un peu plus loin un beau bai, en plein milieu d'un parcours. Le coup de saut du hongre était grandiose, il sautait sans difficulté des barres placée bien aussi d'un mètre, d'après mon estimation. Je décidais de me rapprocher, pour me faire une meilleure idée.
En effet, un bon mètre, je dirais même 1m20. Le couple évoluait avec souplesse, s'accompagnant l'un l'autre avec l'image du vieux couple, qui se connaît, se devine. C'est toujours beau à voir, et sans que je m'en rende compte, un sourire s'installe sur mon visage. Cette jeune femme connaît son cheval, peut être tout autant qu'il l'a connaît, et c'est un spectacle dont je ne me lasse pas. Je décide d'en profiter en m'allumant une cigarette, la carrière étant assez loin des box et entrepôts à paille.
Aux USA, je travaillais avec des chevaux traumatisés, sans propriétaires, mais également avec ceux de propriétaires désespérés qui nous les confiait, en tenant à assister aux séances de travail. Je sais reconnaître un lien aussi costaud quand j'en vois un. Et j'en suis toujours ravie.
Je me rend compte que je suis véritablement en train de dévisager le couple quand, faisant suite au regard de sa monture, la cavalière à la chevelure rousse se tourne vers moi. Je me sens légèrement rougir en lui souriant, et de loin, je lui fais un petit signe de la main, en guise de salut.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
L'inconnue lui fit un signe de la main en souriant. Bon, elle avait l'air sympa, alors pourquoi ne pas aller à sa rencontre ? Elle décrocha les rênes de sa monture, histoire qu'il ne se prenne pas les pieds dedans, et les garda à la main en se dirigeant vers la blonde. Alcest se contentait de suivre sa cavalière au pas, encolure baissée et oreilles pointées en avant. Une fois arrivée en face de l'inconnue, elle la salua. Le cheval, quant à lui, semblait plus grand et plus impressionnant de près. Son poitrail musclé et ses épais membres saillants ressortaient : pas de doute, il avait vraiment la carrure d'un cheval d'obstacle.







"Salut ! Moi, c'est Erin !"



Alcest vint mettre quelques petits coups de tête affectueux à la rousse, demandant des câlins. Elle prit la tête du cheval entre ses mains et lui déposa un baiser affectueux sur le bout du nez. L'hongre, à présent satisfait de sa cavalière, alla à la rencontre de l'autre demoiselle inconnue, lui reniflant les cheveux.



"Doucement, mon gros ! Pardon, il est un peu brut parfois, c'est son petit côté pataud rêveur !"



Elle tira délicatement le filet d'Alcest vers elle, et caressa longuement l'encolure de son cheval, souriant à la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer

Le grand hongre me mit un franc coup dans l'épaule, à la recherche de câlins probablement. Sa demande fût vite respectée par la demoiselle qui venait de se présenter, Erin. La tête du bai tout proche, je tendais ma main, sous ses naseaux, me présentant à lui. Il happa le vide, pensant probablement que j'aurais une friandise, après avoir fortement inspiré et soufflé dans ma main. Je souris, et en caressant son chanfrein, je me tournais vers sa cavalière.

Enchantée, je suis Keziah, une des débourreuses d'ici. Tu es nouvelle venue également ?


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Tiens ? Elle aussi était nouvelle ? Eh bien, eh bien !

"Oui, je suis arrivée hier, et du coup je venais lui dégourdir les jambes. Ca fait quasiment une semaine qu'il a pas sauté et le pauvre attendait que ça. Moi aussi d'ailleurs, c'est un vrai régal de sauter avec lui, sur son dos."

Elle passa la main dans ses cheveux ... Dans ses cheveux ? Tiens, elle en avait oubliée sa bombe. Elle fit une drôle de tête, surprise, en tâtant son crâne de ses deux mains. Bon ... !

"Tu as un cheval ici, toi aussi ?"

Elle remonta les étriers de sa selle, puis posa ses mains sur les hanches, tandis qu'Alcest était tout en alerte, encolure relevée, écoutant le moindre bruit aux alentours.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer


Hum pas vraiment..

Comment expliquer tout ça ? Le ranch, les dizaines de chevaux qu'elle considérait comme sien, puis le départ, les voyages, la vie loin de tout, les boulots à droie à gauche, le travail sur des chevaux juste le temps de s'attacher avant de devoir, encore, repartir..

J'en ai malgré tout pris un en demi pension, Kaspyan. Le bai brun dans l'allée de gauche, si jamais ça te dit quelque chose.

Je me contentais de peu, c'est vrai. Mais après tout, qu'est ce qu'une inconnue en avait à faire de ma vie..

En tout cas, vous êtes assez impressionnants tous les deux. Une longue histoire non ?

J'embrayais sur un autre sujet. Parler de moi était toujours délicat.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
"Oh, j'viens d'arriver du coup j'ai pas vraiment pris le temps de regarder les autres chevaux, mais je crois l'avoir remarqué, enfin je ne suis pas sure que ce soit lui"


Erin remarqua la tension que la demoiselle présentait et n'en demanda pas plus. Elle posa les mains sur ses hanches, quand la blonde lui dit :

-En tout cas, vous êtes assez impressionnants tous les deux. Une longue histoire, non ?

Erin, flattée du compliment, souria et posa les mains sur ses hanches. Elle jeta un regard fier et plein d'espoir vers Alcest.

"Une longue histoire, oui."

Répondit Erin en souriant. Elle ajouta :

"C'est un véritable cadeau du ciel. Il est arrivé dans ma vie quand j'étais au plus bas, et je suis arrivée dans sa vie quand il était au plus bas. On s'est aidés mutuellement, on a évolués ensemble, et voilà où on en arrive avec un peu de travail, mais surtout beaucoup d'amour et de confiance. Quand ces deux là son en place, le reste glisse tout seul et on évolue vite. Au fait, il s'appelle Alcest. Alcest de Revel II. Et c'est le nom du rêve de toute une vie."

La rousse semblait émue à ses paroles, et enlaça le grand cheval. Il arqua l'encolure de manière à coller sa cavalière contre lui ; c'était sa façon de faire un câlin. Une manière assez amusante à voir. Les deux s'aimaient plus que tout, et ça se voyait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer


Un sourire doux se dessine sur mes lèvres, assorti au regard qui se porte sur le couple. L'équitation devrait être un milieu où ce genre de scène est normale, mais je les trouve de plus en plus rares, malheureusement.

Peut être est-ce cela qui rend si beau ces instants avec de parfaits inconnus ?

Enchantée Alcest, dis je, amusée.

C'est rare les gens qui prennent ce temps là pour leur chevaux. C'était mon métier. Chapeau pour le résultat, vraiment..



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Erin souria à Keziah. Elle avait l'air sincère, puis c'était sans doute une excellente "maman" pour chevaux. Elle le sentait. Elle fit un mouvement de tête acquiesçant, aux paroles de la demoiselle.



"Je pense que ce n'est pas normal d'être 'félicitée' pour ça, car ça devrait être tout simplement normal. Je ne compte plus les personnes qui font de leurs chevaux un véritable gagne pain. La magie de ce sport se perd de plus en plus, c'est triste. C'est plutôt qu'on devrait réprimander ces personnes là."



Soudain, une idée lui traversa l'esprit ...



"Tu sais sauter ? Tu aimes bien ça ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer



La question de la jeune rousse me prit de cours.

Avec un cheval, oui, mais 1m30 toute seule, je sais pas comment je les passe.

Une petite touche d'humour ne faisait pas de mal après tout, et Erin avait l'air de quelqu'un de très sympathique. Sa réflexion sur la population dans le milieu équestre me parlait, et sans aller jusqu'à tirer des conclusions trop hâtives, je pressentais qu'elle et moi serions sur la même longueur d'ondes quant à nos chevaux. Peut-être même serait-elle de bons conseils si le besoin se présentait.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
La rousse laissa échapper un petit rire à la réponse de la blonde. Évidemment que c'était à cheval ! Elle regarda la demoiselle en laissant transparaitre un petit sourire en coin.



"Ca te dirais de ... ?"



Elle jeta un coup d'oeil à son cheval, puis à Keziah, puis à son cheval, puis à Keziah. La question était à peu près claire. En gros, ça te dirais de faire un petit parcours pour tester mon loulou, et par ailleurs, se faire plaisir en concluant cette matinée par une séance de saut ?



"Par contre, j'ai pas de bombe à te proposer, j'ai oubliée la mienne, j'avais trop hâte d'aller enfin re-sauter sur mon bébé !"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer 


Je regardais Erin avec un air de surprise non feint. Moi ? Monter son cheval ? Cette fille faisait drôlement vite confiance. Ou alors j'avais juste un peu oublié que c'est quelque chose qui se faisait entre personnes normales. Faudra que je ré-apprenne ça vite quand même. Ca devenait handicapant de se croire.. handicapée socialement.

Ecoute, je n'ai pas la mienne non plus. Et je t'avoue que j'ai, bêtement, appris à monter sans. Mais si tu préfères, je peux foncer au box de Kaspyan, j'y ai laissé tout mon matériel, ça me prendra que 5 minutes.

Mais tu est sûre de toi ? Je veux dire, c'est super sympa, je n'ai pas eu l'occasion de monter depuis que je suis arrivée ..

Ca me manquait oui. Même si j'adorais le travail à pied, faire connaissance avec Kaspyan, établir une relation, je devais avouer que la sensation d'un bon galop me manquait. La proposition, adorable, d'Erin, me tentait plus que de raison.

(HS : Tu as oublié que 3 messages avant, tu touches ta bombe. J'ai fait comme si de rien était  =P )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
En effet, Erin sentait qu'elle pouvait faire confiance à la jeune fille qui était en face d'elle. Elle n'aurait pas peur de lui prêter son cheval, c'est comme une sorte de sentiment. La rousse souria à l'air surpris de Keziah.

-Ecoute, je n'ai pas la mienne non plus. Et je t'avoue que j'ai, bêtement, appris à monter sans. Mais si tu préfères, je peux foncer au box de Kaspyan, j'y ai laissé tout mon matériel, ça me prendra que 5 minutes.

Mais tu est sûre de toi ? Je veux dire, c'est super sympa, je n'ai pas eu l'occasion de monter depuis que je suis arrivée ..


"Pour la bombe, c'est toi qui voit comment tu le sens.  Moi aussi je préfère monter sans, de toute façon. Mais Alcest c'est pas le genre de cheval qui cherche à faire tomber, au contraire, donc à moins que tu perdes l'équilibre, son dos est plus sur que quand on est à pieds crois moi ! Et sinon, oui, j'suis sûre de moi, fais toi plaisir, en plus il demande que ça."

Le bai, derrière, se contentait d'agiter frénétiquement les oreilles. Il savait qu'on parlait de lui, et comprenait très bien la situation, même. S'en était amusant de voir sa tête et cette petite lueur qui pétillait dans ses grands yeux bruns.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer 

J'haussais les épaules en regardant le grand bai devant moi. Tentant, trop tentant.

Je peux vraiment pas résister à une proposition aussi gentille.. Et déloyale, ajoutais-je en souriant.

Je passais sous la barrière de la carrière, me baissant légèrement, pour rejoindre le couple. Arrivée au niveau de l'épaule d'Alcest, je me rendis compte de sa carrure, qui n'était pas des moins impressionnante. Pas étonnant qu'il ait un tel coup de saut avec une musculature comme ça.

Tu es sûre de toi hein ?

Je suis comme ça, je préférais demander 15 fois à Erin avant de me mettre à cheval, de peur de mal faire quelque chose ou d'avoir mal compris..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
"Mais si je te dis que oui ! T'auras pas l'occasion d'en monter tous les jours des comme ça, alors profites en donc !"


Elle souria à ces paroles. Cela lui faisait plaisir, et sans doutes à Alcest aussi. La rousse raccrocha les rênes au mors du cheval, et les tendit à Keziah, toujours en souriant. Elle déroula les étriers. Le voilà fin prêt à y retourner, plus motivé que jamais !


"Ah, au fait, bonne chance pour monter dessus sans aide ! Moi je commence tout juste à y arriver !"


Elle ria, observant à la fois le bai et la blonde.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer 

Faudra pas me le redire une nouvelle fois !

Tout sourire aux lèvres, je vérifiais la sangle du grand bai, et vérifiais que les étriers étaient bien descendus. Je passais les rênes au dessus de sa tête. Tout était prêt.
Souplement, j'attrapais le pommeau et le troussequin de la selle, passait mon pied gauche dans l'étrier, et, d'une impulsion du pied, me mis en selle.
Et ben, il était haut celui là !

Une fois en selle, j'adaptais les étrivières à la longueur de ma jambe.

Enfin, d'une légère pression du mollet, je mis Alcest au pas, toujours les rênes longues, pour le rééenclencher en douceur.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
"Voilà, et juste un conseil, avec lui, si tu veux qu'il soit au top, c'est une main de fer dans un gant de velours ! Autrement, c'est le genre de cheval qui gère tout tout seul, suffit juste de lui faire confiance et il te fait tout ce que tu veux."


Elle tapota la croupe du bai qui marchait désormais au pas, puis alla se placer au milieux de la carrière, observant attentivement le déroulement de ce qui allait être une séance de saut d'obstacle, sauf que cette fois ci, elle était à pieds.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer 

Ca marche, hésite pas hein, tu le connais mieux que moi.

Monter un cheval de propriétaire, devant son propriétaire, c'est toujours quelque chose que j'ai trouvé stressant. Du moins, pour la première fois. Quoi que je fasse, quoi que je dise, ça n'égalera ni les faits ni les mots d'Erin quant à Alcest.

Je remontais doucement sur mes rênes, accompagnant le mouvement d'Alcest par mon assiette. Une fois mes rênes à une longueur correcte pour entamer un peu de travail, je commençais à demander à Alcest quelques changements de main en l'incurvant, pour vérifier sa réponse à ma jambe. Alcest se posa vite sur la main, ce que je trouvais surprenant, mais agréable. Après une dizaine de minutes au pas, je décidais d'entamer une petite détente au trot. Son allure souple et rebondie me surprit au premier abord, puis je trouvais le rythme et l'accompagnait. Toujours sur des figures simples, comme la volte ou le contre changement de main, je lui demandais de l'incurvation. Alcest était un excellent cheval, et je ne cachais pas mon étonnement. Une fois travaillé aux deux mains, je me permis quelques foulées de galop, pour jauger son allure, et ne fut pas déçue. Je le repassais ensuite au trot, puis au pas, et me rapprochais d'Erin.

Il a de l'entrain à revendre, mais j'adore. Vraiment.

Un grand sourire s'affichait sur mon visage, symptôme du bien que me procurait l'équitation.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Erin hocha la tête. Elle observait attentivement la cavalière, qui se débrouillait franchement pas mal du tout, pour elle. Alcest avait l'air de bien répondre, c'était bon signe. Elle fit quelques incurvations, des changements de mains et autres figures de manèges, puis passa le bai au galop. C'est vrai qu'il avait de belles allures.  Keziah se rapprocha de la rousse, toujours au milieux de la carrière.


-Il a de l'entrain à revendre, mais j'adore. Vraiment. 


La demoiselle souriait, et c'était contagieux puisque Erin aussi.




"Je t'avais dis qu'on en montait pas tous les jours, de comme ça ! Et t'as pas vu à l'obstacle ! On s'y met ?"




Elle alla remonter l'unique barre qui était tombée durant son parcours, en faisant signe à Keziah que tout était O.K.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer 

C'est parti !

Je repartis dans la carrière, enclenchant du pas un départ au galop. Alcest lança une première foulée un peu trop franche. Je le laissais ce délier sur une longueur, pendant qu'Erin installait une barre. Une fois cela fait, j'effectuais une grande volte pour aborder le premier vertical.

Bien assise dans ma selle, je comptais machinalement les 4 dernières foulées avant l'abord. Sentant Alcest prendra sa dernière foulée, je me soulevais légèrement de la selle, accompagnant le mouvement de son encolure, alors qu'il soulevait ses antérieurs.

L'obstacle n'avait beau pas être très haut, le bai le prenait avec une marge assez impressionnante.

A la réception, je me rassis délicatement, avant de reprendre Alcest sur un cercle de 10m, pour le repasser progressivement au pas.

Il met toujours autant de marge ? Il doit se fatiguer sur un parcours, mais quelle sensation ! J'adore !

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Erin observa le bai, bien motivé pour la séance, prendre le départ avec une transition pas-galop bien franche. Ca lui arrivait parfois, lorsqu'il avait besoin de se défouler un peu. Ils abordèrent le premier obstacle, Alcest volant par dessus, et son actuelle cavalière l'accompagnant sans le moindre soucis. Elle le mit sur un petit cercle puis les deux se rapprochèrent de la rousse, repassant progressivement au pas.


Il met toujours autant de marge ? Il doit se fatiguer sur un parcours, mais quelle sensation ! J'adore !


"C'est à dire que d'habitude, on fait des parcours plus hauts, généralement entre 1m30 et 1m50 pour la plupart du temps, du coup il doit un peu être perdu, c'est sans doutes pour ça. On a une fois tourné sur du 1m60 mais il faut être réaliste ; il gère beaucoup moins bien, même si je sais qu'avec du travail, un jour, il en enchaînera plusieurs à la suite, il a les capacités pour. Puis, il est encore jeune aussi."


Elle regarda le beau avec tendresse, qui pointait les oreilles vers la rousse pendant qu'elle parlait.  Il tendit l'encolure vers celle ci, remontant le long de son buste jusqu'à son menton, son souffle chaud parcourant le corps d'Erin. Elle lui caressa copieusement le front, puis il releva l'encolure. Puis, Erin souria à Keziah. Elle ne s'était pas trompée sur la personne, du moins au premier abord; c'était une bonne cavalière qui avait l'air de travailler dans le respect du cheval.


"Tu te débrouilles vraiment pas mal !"
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer 


C'est gentil, merci. Il est vraiment super. Quel âge a-t-il ?

La jeunesse dont me parlait Erin ne m'étonne pas. Alcest est franc en saut, presque trop sur une barre aussi basse, mais c'est vrai que s'il aime ça, sauter a du lui manquer.
Je flatte l'encolure du grand bai, en continuant de le faire marcher autour d'Erin, pour qu'il se détende bien et ne se refroidisse pas d'un coup.
Celui ci étend son encolure, je laisse donc les rênes glisser entre mes doigts, doucement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
"La, il a 6 ans, il aura 7 le 26 Octobre, c'est ce qui explique qu'il est un  peu sec sur les barres, tu as sûrement due le remarquer, il est à travailler."


La demoiselle mit Alcest au pas autour d'Erin, tandis que celui ci tendit son encolure. Il avait l'air satisfait de sa matinée, la rousse aussi, et la blonde, sûrement. Erin emmènerait plus tard, dans la soirée, Alcest se promener dans les chemins de balade. Comme ça, elle découvrira les alentours. Le bai faisais la fierté et le bonheur d'Erin, et cela se voyait dans leur complicité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

PV : Erin Ulmer 

 
Oui, mais rien de bien grave pour le coup. Il faut que jeunesse se passe.

Je souriais. Elle le connaissait, bien. Et elle l'aimait. Ca me faisait toujours étrange de voir un cheval, ou un cavalier, qui n'avait aucunement besoin de moi. J'avais grandi en conseillant, en réparant, en améliorant ces relations et ces qualités. Là, je les avais en face de moi. Brutes, mais belles. Rien à faire ou à dire. Juste regarder. C'était apaisant en un sens.

J'arrêtais Alcest et descendais de selle. Une fois pied à terre, je caressais le beau bai, le flattant aussi bien de caresses que de compliments.

Merci beaucoup Erin. C'était super sympa.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
La demoiselle descendit du bai délicatement.

"Pas de soucis, ça m'a fais plaisir et à lui aussi."

Erin souria, reprenant les rênes du cheval en main.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» › saut d'obstacle
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» A Saut D'eau il n'y a pas d'eau potable
» Saut de 361 pieds en motoneige
» Composition d'Alcest




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: