Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 392

Date d'inscription : 08/10/2013

Double compte : Blue-Ivy Dell'Espedito

Célébrité : Paul Wesley

Crédit : Mini BN

Prénom : Lancelot

Age : 29 ans

Métier : Sage-Femme

Voir le profil de l'utilisateur



Lancelot Marie Zellige




Carte d'identité


Nom : Zellige;
Prénom : Lancelot Marie;
Age : 29 ans;
Nationalité : Franco-Espagnol;
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle;
Couleur des yeux : Gris;
Couleur des cheveux : Châtain;
Taille : 1m 80;
Particularité : ancien cascadeur;
Discipline préférée : voltige;

Emploi souhaité : Sage-Femme;
Cheval : propriétaire de El Perdedor de Soñaflor;





Lancelot est un homme patient, déterminé, et toujours sûr de lui. Très calme, son métier lui a appris en plus à être délicat et méticuleux. Une mémoire tous les jours mise à l'épreuve, une condition physique maintenue parfaite par un entraînement quotidien, il a du mal à rentrer dans les blouses d'hôpital.
Mais, mesdemoiselles, n'allez pas me dire qu'un charmant médecin, un peu serré dans son vêtement blanc, avec un sourire d'ange et qui respire la sympathie, ça ne vous fait pas envie... Un peu pince-sans-rire, il aime parler de tout et de rien, tant que tout ne se rapporte pas trop à son passé...
Fidèle en amitié comme en amour, il fait un excellent ami.

     

   Qualités
 

Parfois, sa détermination cache juste un homme têtu comme une mule. Il ne veut croire que lui-même, ou au pire son ami Google, mais pas beaucoup d'autres gens, malheureusement... Un peu narcissique (mais c'est le syndrome du médecin, me direz-vous), il est particulièrement au courant de ses charmes, et il aime en jouer.
Il a cependant du mal à se poser avec une femme, le grand amour n'est pas attendu tout de suite.
Un peu bourru parfois, dans ses mauvais jours il n'incite pas vraiment à la discussion, mais il se déride vite.

     

   Défauts
 





Mini BN

Prénom : Lison;
Age : 18 balais;
Niveau d'équitation : G4 il y a de ça déjà plus de 5 ans, depuis uniquement de la balade;
Comment avez vous et comment trouvez-vous le forum : c'est mon bébé, voyons   ;
Quelque chose à rajouter ? je vous nem   ;



Dernière édition par Lancelot M. Zellige le Sam 14 Nov - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 392

Date d'inscription : 08/10/2013

Double compte : Blue-Ivy Dell'Espedito

Célébrité : Paul Wesley

Crédit : Mini BN

Prénom : Lancelot

Age : 29 ans

Métier : Sage-Femme

Voir le profil de l'utilisateur

Oublier le sang, l'éther


Lancelot Marie Zellige.
29 ans.
Sage-Femme.

Si l'on s'en tenait à toi, jeune homme, cela suffirait à te décrire. A te définir en tant qu'être humain à part entière. En tant qu'être vivant, étant arrivé sur Terre pour y vivre une vie, à ton sens passablement ennuyeuse et dénuée de tout intérêt pour tous ceux qui voudraient bien l'entendre.
Sauf que tu n'as pas toujours pensé comme cela. Au fur et à mesure du temps, tu t'es endurci, tu as appris non pas à te fermer, mais plus à te... camoufler ? Oui, ça doit être ça. Te camoufler.

Tu es le fruit d'un amour sans failles. Tu vois, que ta vie n'est pas si inintéressante. Tu es la preuve vivante que l'amour est beau.
Tes parents avaient à peine 17 ans lorsque tu es arrivé dans leur vie. Ils t'ont toujours dit qu'ils t'avaient désiré, bien que tu n'y ai jamais vraiment cru. Pourquoi tant de suspicion ? Tu as toujours voulu un petit frère ou une petite sœur, que tu n'as jamais eu. Petit à petit, tu t'es imaginé n'avoir jamais été désiré, alors même que l'on te racontait le contraire, et que tes parents sont restés ensembles leur vie durant.

Tu t'appelles Lancelot Marie Zellige. Ton père, fils d'immigrés espagnols, t'as donné ton nom. Ta mère, dont le feu père s'appelait Arthur, t'as donné ton premier prénom. Et ta grand-mère, pieuse espagnole, t'as donné le deuxième.
Et tu persistes à penser que tu n'as jamais été désiré...

La vie a passé, suivant son cours. Ton père a fini diplômé d'une grande école d'ingénieur, et ta mère est devenue maîtresse d'école. Ne dis pas que tu as été malheureux, ce serait hautement mentir. Tu as toujours eu ce que tu voulais, du moment que tes parents étaient d'accord. Et, petit fils unique et adoré que tu étais, tu n'as pas manqué de grand-chose...

Tu avais deux passions, chaque jour grandissantes : les chevaux, et les arts du cirque. Tu passais ton temps à te dépenser, en oubliant souvent l'école. Mais, devant tes progrès toujours aussi importants, tes parents n'ont jamais rien dit. Et tu as passé toutes tes années à l'école, puis au collège, passant dans la classe supérieure de justesse chaque année...
Arrivé au lycée, tu décides de préparer un bac sport, et tu choisis l'équitation. Mais bien loin de toi l'idée d'abandonner le cirque : tu fais petit à petit tes armes en commençant les cascades.

Tu parviens, têtu comme tu l'es, à être employé par un célèbre chorégraphe équin, qui te forme en alternance, lorsque tu n'es pas à l'école pour passer ton bac, selon le souhait de tes parents.
Passent les années, 3, 4, même toi tu ne le sais plus. Mais tu deviens brillant, on se souvient de toi. Tu flirtes avec le danger, le feu, le vide, les sabots des chevaux... Mais tu aimes ça. Tu veux en faire ton métier. Ce sera ça ou rien.

T'étais-tu déjà demandé ce que rien signifiait ?

A 19 ans, tu es déjà épris de la fille de ce chorégraphe. Rien ne vous sépare, votre amour l'un pour l'autre est sans égal. Vous passez votre temps l'un avec l'autre, continuant vos cascades à deux, formant plus qu'un duo. Un couple parfait. Une fierté familiale, autant de ton côte que de celui de ta dulcinée.
Malheureusement, le danger était là. Un jour, elle est blessée. Gravement. Suffisamment pour perdre le contrôle de ses deux jambes, et finir condamnée à regarder ces hommes et ces chevaux qu'elle aimait tant du bord de la piste.

La rage, la haine, le chagrin ou le désespoir poussent les pères à la folie. Et ce père, tout aussi meurtri que sa fille de cet accident, a voulu t'éloigner d'elle.
Il a réussi.
En t'envoyant te perdre au fin fond de la campagne mexicaine.

Bien que le motif officiel était de trouver des chevaux pour son futur spectacle, tu as vite compris ses manigances. Alors, tu as fais ton deuil, comme si cette bien aimée était morte. Entouré de chevaux, tu as rempli ta mission, le cœur lourd.
Le seul à t'avoir forcé à continuer à vivre, ça a été Perdedor. Enfin, El Perdedor de Soñaflor, puisque tu l'estimes tant que ça. Un cheval pourtant violent, rétif à toute forme de domestication.

Aujourd'hui, cet étalon, c'est comme ton fils. 8 ans qu'il te suit, partout. Non pas contraint et forcé, vu que ce cheval est une vraie tête de mule. Non. Il t'a suivi, tout simplement, parce qu'à force de patience, tu as su t'en faire un ami cher et précieux.
Tu passes ton temps à te dénigrer, mais tu ne pourras jamais t'enlever ta force et ta ténacité.

Au bout de deux ans au Mexique, à repérer, acheter, puis expédier des chevaux pour cet homme dont tu n'avais que de laconiques 'chevaux bien reçus' en guise de nouvelles, ta famille t'a rappelé, bien malgré toi, en France.
Ta mère et ton père, heureux comme de jeunes mariés, t'annonçaient que tu allais avoir un petit frère. 21 ans après ta naissance, la famille s'agrandissait.

Sauf que ta mère, pourtant encore jeune, n'a pas survécu à une deuxième naissance. Peut-être le sort avait-il voulu retarder à tout prix ce moment fatidique, en l'éloignant de 21 années... Ou peut-être qu'au fond, tu n'étais qu'une première erreur, suivie d'une deuxième, mortelle celle-ci.
Quoi que tu ai pensé, tu as tout arrêté. Tu as officiellement démissionné, et tu t'es enfermé, pendant presque un an. Tes seules sorties, pourtant quotidiennes, étaient destinées à El Perdedor.

Puis, à 22 ans, tu as repris ta vie en main. Tu as commencé des études, afin de devenir sage-femme. En souvenir de ta mère, morte entre les mains de ces femmes et hommes de l'art ? Tu persistes à dire que non, mais tu n'as jamais vraiment assumé cet énorme mensonge.

Et, après tes études, après avoir exercé ton métier dans ton pays, ton cœur t'as appelé ailleurs. Et ce cœur, il n'appartient ni à toi, ni à ta famille, ni même à une femme. Il appartient simplement à ton cheval, avec lequel tu t'es envolé pour l'Irlande. Pour étudier de nouvelles méthodes, m'as-tu dit.

Et moi, je suis resté ici, en attendant tes trop rares visites. Quoi que tu ais fait, quoi que tu fasses, et quoi que tu feras, je serais toujours immensément fier de toi,
Ton Père


Cette lettre, elle est bien cachée. Précieusement. Avec ce que j'ai de plus cher, mes souvenirs et mon passé.
Parce que, tout ça, c'est du passé. Aujourd'hui, je vais changer. Continuer à vivre. A m'exprimer.

Et ça, Maman, Papa, je vous le promets.



Dernière édition par Lancelot M. Zellige le Sam 14 Nov - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 392

Date d'inscription : 08/10/2013

Double compte : Blue-Ivy Dell'Espedito

Célébrité : Paul Wesley

Crédit : Mini BN

Prénom : Lancelot

Age : 29 ans

Métier : Sage-Femme

Voir le profil de l'utilisateur

El Perdedor de Soñaflor


Identité
Nom : El Perdedor de Soñaflor
Sexe : Étalon
Naissance : 23 février
Âge : 11 ans
Race : Quarter Horse
Robe : Bai
Taille : 1m 66
Propriétaire : Lancelot M. Zellige


Histoire & Caractère
C'était un cheval difficile et caractériel, lorsque Lancelot a découvert cette petite merveille. El Perdedor, âgé d'à peine 2 ans, n'avait jamais été pris en main par quiconque. Au beau milieu de la pampa mexicaine, c'est ici, alors qu'il devait s'occuper de choisir les futurs chevaux d'un célèbre chorégraphe équin, qu'il a découvert son cheval.
Car, bien qu'il soit superbe, musclé, et parfaitement proportionné, El Perdedor n'est pas rentré en France pour faire sa star. Il est rentré avec Lancelot, acheté pour une bouchée de pain en raison de son caractère.

Il s'en est suivi, des coups et des chutes. Fier étalon, El Perdedor ne se laissait pas facilement approcher, et encore moins monter. Rétif à toute forme d'entrave, il a encore aujourd'hui besoin de souvent se dépenser, et d'être sorti au minimum une fois par jour de son box. Sinon, le bois, ce n'est pas si résistant que ça. Et lorsqu'il s'agit de montrer son mécontentement, l'étalon sait se faire clairement comprendre.

Mais, petit à petit, le fier s'est assagi. Peut-être en vieillissant, ou peut-être en voyant l'acharnement de son cavalier, qui venait le voir tous les jours, parfois tard le soir, même pour seulement quelques instants, même pour seulement le regarder. Mais, finalement, l'étalon s'est laissé approcher, monter, et il a même laissé Lancelot continuer ses cascades avec lui.
Une relation, basée sur une confiance mutuelle, s'est créée entre eux deux. Mais dès que l'un la brise en faisant une erreur, l'autre sait se montrer rancunier. Si El Perdedor n'est pas traité comme un Prince, il retrouve rapidement ses manies violentes et rétives.

Avec le temps, les coups et les chutes se sont espacés. Mais Lancelot n'oublie pas que, bien qu'adorable avec lui, son cheval est vicieux. S'il est dans un mauvais jour, n'espérez même pas l'approcher. Dans le couple, c'est lui qui commande, pas son cavalier. Il n'est volontaire que parce qu'il l'a décidé, pas parce qu'on l'a poussé.
Pour autant, fort et puissant, c'est un compagnon fidèle, et bien utile. Il porterait son cavalier jusqu'au bout du monde, pourvu que celui-ci lui montre toujours la même dévotion.

Dédaigneux avec les hongres, il est bien moins enclin à la gentillesse en présence d'étalons ou de juments, c'est pourquoi c'est un cheval solitaire, qui n'a pas besoin de compagnie pour son équilibre émotionnel. Il n'est ni friand de câlins, ni même de friandises. Pas très proches des hommes, il n'y a guère qu'avec Lancelot qu'il se montre un brin affectueux, et encore. Pour cela faut-il que la ration du matin ait été suffisante pour le contenter.


Physiologie
Allures
0

Souplesse
0
élégance
10
physique
0

Endurance
05

Coup de Saut
0
Adresse
0
Rapidité
0

Cardio
05
Puissance
10
Phsychologie
Précision
05

Concentration
05
Calme
0
Soumission  
0

Franchise
10

Respect              
0
Non Violent
0
Serein
0

Joueur
0
Complicité
0
Concours
Discipline de prédilection : voltige

Niveau :

Nombre de concours :


Aucun concours réalisé
Carnet de Santé
Lien Ici

Album Photo
Image 1
Image 2
Image 3
Image 4


Dernière édition par Lancelot M. Zellige le Sam 14 Nov - 15:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 252

Date de naissance : 21/07/1995

Age : 22

Date d'inscription : 06/04/2014

Double compte : Zoé Hartmann

Célébrité : Katia Winter

Crédit : Bazzart

Prénom : Fanella Caldwell

Age : 30 ans

Métier : Directrice du haras

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cheval-partage.net/

There is no problems
ξ Only solutions
Welcome à ton DC ma poule <3 Bon courage pour finir


Sing me a song of a lass that is gone
Say, could that lass be I?
Merry of soul she sailed on a dais
Over the sea to Skye

Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Sing me a song of a lass that is gone
Say, could that lass be I?
Merry of soul she sailed on a dais
Over the sea to Skye
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 392

Date d'inscription : 08/10/2013

Double compte : Blue-Ivy Dell'Espedito

Célébrité : Paul Wesley

Crédit : Mini BN

Prénom : Lancelot

Age : 29 ans

Métier : Sage-Femme

Voir le profil de l'utilisateur

Merci ma belle, j'espère qu'il te plaira...
Mais sinon, le voilà, il est fini Ohnoes
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 123

Date de naissance : 08/03/2002

Age : 15

Date d'inscription : 08/11/2015

Double compte : Ilana Vicente

Célébrité : Charlie XCX

Crédit : ...

Prénom : Jenna Grace

Age : 15 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur

L'histoire est juste excellente ! J'adore le format "lettre" comme ça *___*


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 252

Date de naissance : 21/07/1995

Age : 22

Date d'inscription : 06/04/2014

Double compte : Zoé Hartmann

Célébrité : Katia Winter

Crédit : Bazzart

Prénom : Fanella Caldwell

Age : 30 ans

Métier : Directrice du haras

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cheval-partage.net/

There is no problems
ξ Only solutions
Ton histoire m'a donné la larme à l'oeil ma belle ! j'ai ADORE ! Tu peux te valider *w*


Sing me a song of a lass that is gone
Say, could that lass be I?
Merry of soul she sailed on a dais
Over the sea to Skye

Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Sing me a song of a lass that is gone
Say, could that lass be I?
Merry of soul she sailed on a dais
Over the sea to Skye
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Noyer sa colère dans l'alcool est tout un art voyons.
» recettes de cuisine de papy billou :o)
» + l'alcool tue à petit feu ; ça tombe bien, j'suis pas pressée. (milou)
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» L'alcool c'est mauvais pour la santé !




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: