Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice

ღ feat zaccharia o. joly
En ce début d'après-midi, Blue-Ivy avait réussi à se libérer, pour avoir un peu de temps pour elle. Pas de cours prévu, et elle avait confié le soin à une jeune cavalière de sortie Precioza au pré. Et elle, elle avait juste emmené sa chienne, qui sinon allait encore tourner en rond entre quatre murs en couinant à la mort.
Du coup, tout le monde était content, et elle la première.

Le programme était plutôt simple. Avec un repas sympathique avalé dans un petit bar écossais, elle avait fait quelques minutes de lèche-vitrine en se dirigeant vers la baie. Comme ça, elle faisait du repérage, et elle savait déjà dans quelle boutique elle entrerait au retour. Mais, pour l'instant, il s'agissait de laisser Volaré se dégourdir les pattes, pour qu'elle reste un peu sage pendant la séance shopping. Parce qu'il était hors de question que, comme la dernière fois, sa chienne surexcitée ne tire comme une dératée sur la laisse pour se détacher.

Arrivée sur le sable, l'italienne se félicita d'avoir mis une paire de converse montantes ; au moins, elle n'aurait pas du sable plein les chaussures. Détachant sa chienne, cette dernière se précipita vers les vaguelettes. Avant d'estimer que, non, cette eau était trop froide, et que les pattes dans le sable, c'était bien aussi.
La maîtresse se mit à jouer avec sa chienne, lançant un bâton pas trop gros qu'elle avait trouvé. Plus elle la faisait courir, plus elle allait l'épuiser. Tout était minutieusement réfléchi.

Au bout de quelques minutes, le bras de la brunette commença à la lancer, et elle éjecta le bâton de manière plus ou moins... incontrôlée. Oui oui, incontrôlée. Au point qu'il atterrit juste aux pieds d'un jeune homme, avant que sa chienne ne s'y précipite.
- Volaré, viens ici !
Peine perdue. Le bâton, c'était la vie.

Du coup, l'italienne se vit obligée de courir rattraper sa chienne, sans jeter un quelconque coup d’œil à la pauvre victime de cette attaque. Une fois l'animal sauvage attaché au bout de la laisse, sa désolée propriétaire se redressa, pour s'excuser platement.
- Toutes mes confuses, monsieur... Ouh là. Votre ancienne copine était dessinatrice et manquait de papier ?
Bah oui. C'était quand même peu courant de rencontrer un homme tatoué des pieds à la tête, surtout dans cette petite province écossaise plutôt tranquille...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


Hello.
ft: Blue Ivy

En cette après-midi, Zaccharia se décida à sortir dans les alentours, il pensait aller faire un peu de sport . Microbe pouvait attendre encore un peu de temps avant d’être sortis, il avait besoin de prendre ses marques dans son nouveau box seul. Sans vraiment savoir où il se dirigeait, Zac se retrouva sur une plage un peu isolé.
Un drôle d’ambiance trainait dans l’air, un vieux dimanche en somme : Le temps était grisâtre, la plage paraissait grisâtre, tout autour de lui paraissait gris. C’était une atmosphère que le grand tatoué appréciait tout particulièrement. Aujourd’hui il n’était pas absolument pas de bonne humeur et priait  pour ne croiser personne sinon la personne allait être mal reçue.
Il s’arrêta quelques instants pour étirer ses muscles douloureux car cela faisait un petit moment qu’il n’était pas aller courir puis il se posa sur le sol et regarda le lointain horizon en soupirant. Qu’est-ce que sa vie allait devenir ici ? Il n’avait personne et ne voulait personne dans sa vie. Elle était tellement merdique depuis des années.
Sur ces paroles, il repartit dans une course un peu plus rapide qu’avant. Il voulait se faire mal, transpirer, se sentir humain, dépasser ses limites. Il n’était pas facile de courir sur la plage, parfois on s’enfonce, ou alors les pieds sont mouillée par la mer mais Zac aimait le fait de rajouter une difficulté à son exercice.
Quand tout à coup, un bâton sauvage tomba à ses pieds, curieux le jeune homme se stoppa directement et leva la tête vers la provenance du bout de bois. Mais il n’eut pas le temps de voir quelque chose, qu’un chien fonça vers lui. Zac n’avait pas peur des chiens et à peine l’animal à ses pieds que la propriétaire se précipita vers lui en l’attachant.
« - Toutes mes confuses, monsieur... Ouh là. Votre ancienne copine était dessinatrice et manquait de papier ? »
C’était une jeune fille d’une vingtaine d’années. Malheureusement pour elle, ce n’était pas les bons mots choisit pour parler à Zaccaria ni même le moment vu son humeur. Le tatoué la jugea du regard et sortis le plus froidement possible :
« -Tient mieux ton clébard la prochaine fois. Et évite l’humour avec moi, j’suis pas ton pote »
Oui la pauvre fille voulait faire de l’humour avec un inconnu ou qu’importe, elle était vraiment mal tombé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice

ღ feat zaccharia o. joly
Un ou deux tatouages, Blue n'avait rien contre. Elle-même en avait eu envie, avant de se rétracter à cause de l'indélébilité de la chose. Mais quelques-uns de ses anciens petits amis en avaient eu, deux ou trois, plus ou moins discrets... Mais de là à se faire tatouer touuut le corps, il y avait un sacré pas, qu'elle avait vu peu de gens franchir.
Mais bon, tout en se faisant copieusement rabrouer - ne vous inquiétez pas, la réplique viendra plus tard - elle observait un peu le curieux personnage. Et bon, c'est vrai que malgré tout, ça lui allait plutôt bien, ce style 'galerie d'art portative'. Parce que, oui, à ce stade, ça relevait sensiblement de l'art, personne ne pouvait le nier, et certainement pas la brunette.

Sa chienne dût sentir une once d'agressivité, car elle recula pour se rapprocher des jambes de sa maîtresse. Autant pour le chien d'attaque et surtout de garde qu'on lui avait promis au refuge... Mais bon. La chienne devait être tout aussi surprise qu'elle, de tomber sur un homme-tableau antipathique sur la plage d'un trou perdu au beau milieu de l'Ecosse. On pouvait lui excuser ce léger moment d'absence, du coup.

Le cerveau tournant à 200 à l'heure, un peu comme d'habitude, histoire de lui sortir une réplique digne de la loquace italienne qu'elle faisait, la jeune femme essaya de se grandir en redressant la tête, sans grande différence. En ne dépassant pas le mètre 60, il lui paraissait assez utopique de vouloir rivaliser avec 180 centimètres - au bas mot - de muscles. Et de dessins, mais ça, ça ne devait pas le rendre beaucoup plus costaud. A moins que, sur l'un deux, il y ait Popeye, ou des épinards. Mais, ni l'un ni l'autre n'étant très seyant ni très viril, elle en doutait.
- A la limite, mon chien t'aurais renversé que ça t'aurais au moins donné une bonne raison de manifester ta mauvaise humeur. Et pourtant, je suis certaine qu'on doit bien se connaître, si le tutoiement s'est imposé aussi prestement à toi...

Elle dit ça sur un ton tout à fait égal. Elle ne cherchait pas la bagarre, bien au contraire, si ce jeune monsieur avait bien voulu se calmer cela l'aurait arrangée. Mais elle ne risquait pas non plus de se laisser marcher sur les pieds.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Certains hommes naissent seigneurs... [Histoire du Palantir]
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: