Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice

C'était encore loin d'être l'heure de manger, mais j'avais faim. Je jetais un petit coup d’œil à l'horloge virtuelle de mon téléphone. 15h 27. Le déjeuner me semblait loin, et le goûter encore plus. Bon, au diable les horaires ! Je sortis de ma chambre, ne croisant toujours personne dans la suite. Parfois, j'avais l'impression de vivre seule, en ermite, complètement coupée du monde extérieur, c'en était à faire peur ! Mais là, j'avais d'autres préoccupations. A savoir mon petit ventre qui ne voyait pas d'un très bon œil mon précédent choix de "déjeuner léger"...

J'arrivais à la cafétéria, elle aussi déserte. Décidément ! Je les faisais fuir ou ?... Non, quand même pas ! Juste que l'écurie démarrait, il lui faudrait du temps pour être connue et remplie de monde. Et puis, de toutes façons, je préférais les petits comités et les communautés familiales.
je me dirigeais d'un pas entendu vers les distributeurs. Celui de salé ne m'inspirant guère à cette heure-ci, je me rabattis sur le sucré. En voyant rester un malheureux Kinder Bueno, tout seul à son étage, j'éclatais de rire au souvenir des publicités idiotes qui accompagnaient normalement cette sucrerie.
Ne pouvant résister aux affres de la publicités, j'insérais ma monnaie, tapais le 03, et attendis patiemment que le distributeur veuille bien me libérer mon en-cas de ses avides serres rondes...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Etant tout seul dans sa suite, Alexander avait pris ses aises et s’était étalé un peu partout, si bien qu’il avait transformé le salon en foutoir énorme. Il passait la plupart de son temps dans cette pièce. Il était actuellement les pieds sur la table, l’ordinateur sur les jambes, en train de manger des gâteaux en lisant des articles. Il essayait tant bien que mal de trouver une solution à son problème avec Pewee, épluchant sites, blogs et forums. Mais rien.

Alors qu’il tendait la main pour reprendre un gâteau, il ne sentit que le vide. Agacé, il tourna la tête pour se rendre compte qu’il n’en avait plus. Il soupira et posa l’ordinateur sur la table. Il allait devoir faire un raid à la cafétéria, histoire de faire le plein de cochonnerie.

Les mains dans les poches, comme à son habitude, il se dirigea vers le Saint Graal : le distributeur. Devant se trouva déjà une jeune fille.

Il observa du coin de l’œil ce qu’elle prenait. Merde, le dernier Kinder Bueno, sa friandise préférée ... Il lui fit le sourire le plus craquant qu’il pouvait et lui demanda aimablement (pour une fois) :

« On partage ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice

En voyant le jeune homme arriver, et me demander directement de partager, je fus tout d'abord étonnée. Étonnée d'une telle assurance, d'une telle confiance en soi pour aborder une inconnue. Bon. J'avais déjà souvent remarqué que c'était plus chez les mecs. Mais tout de même...
Réfléchissant à nouveau à ce qu'il venait de me dire, j'éclatais d'un petit rire. J'avais vu la fameuse publicité en France, lors de l'une de mes visites chez ma mère, et de ce que j'avais compris, nous refaisions une scène culte à nous tout seuls. Et il n'était pas français, ce n'était pas cet accent si reconnaissable qu'il arborait. Autre chose, allez savoir quoi.
Et moi, avec le mien de ma petite Italie, je déchirais l'emballage pour lui en tendre un, en essayant de répondre avec un certain humour.
- Visiblement, les pubs, c'est partout pareil...

J'étais loin d'avoir sa verve. Ma voix s'était faite de plus en plus inaudible sur la fin. Je n'avais pas l'habitude de devoir parler avec un total inconnu, qui de surcroît me taxait mon goûter ! J'étais devenue moins timide au fur et à mesure de mes jours passés ici, mais tout de même, rien de très très glorieux, ni une très belle amélioration. Et ce n'était certainement pas un inconnu masculin me demandant un morceau de Kinder qui allait me faire changer du tout ou tout...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Il devait avoir un talent de comique au naturel. A chaque fois qu’il parlait quelqu’un, celui-ci se mettait à rire ... Ou alors elle se moquait de lui. Au choix. Mais le résultat était là, il avait son Kinder Bueno. Elle lui dit quelque chose, mais il ne comprit pas tout, surtout qu’elle marmonnait à la fin plus qu’autre chose.

« Qu’est-ce que tu racontes ? »

Il ne supportait pas les gens qui ne regardaient pas leurs interlocuteurs ou qui ne s’exprimaient pas clairement. Si elle avait quelque chose à lui dire, autant le faire rapidement et sans murmurer, ça ira plus vite.

« Tu peux parler normalement, hein, je vais pas te manger. »

Son ton était légèrement agacé, sans le vouloir vraiment. Après tout, ce n’était pas la faute de cette fille si elle était timide ... mais quand même.

« C’est quoi ton prénom ? »

Peut-être qu’en la poussant à parler, ça allait s’arranger ... Et puis, il n’avait pas envie de retourner de suite s’enfermer dans sa chambre. Bien que peu enclin à la conversation en temps normal, il aimait tout de même discuter de temps en temps avec quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice

Effectivement, il ne m'avait pas entendue. J'aurais du m'en douter. Je souris un instant lorsqu'il me rassura : il n'était pas cannibale. Chouette alors ! Mais, s'il ne voulait pas me manger moi, ça signifiait qu'il en avait mangé d'autres ? Hum. Je divague. Et je rigole, bien entendu. S'il était vraiment cannibale, ça n'aurait pas été un morceau de Kinder Bueno qu'il m'aurait demandé, mais un lobe d'oreille. Donc, pour le moment, j'étais en sécurité. Chouette nouvelle.

- Avril.

Je ne voulais pas beaucoup parler. En plus, face à lui, comme souvent, ce prénom me semblait ridicule. Un mois. Mon accent, s'il se faisait souvent entendre, disparaissait avec ce simple mot; mon prénom, il était dit en français parfait, j'y avais personnellement travaillé. Une fille avec un prénom de mois français, avec un fort accent italien, qui se baladait dans une écurie espagnole. La situation avait de quoi prêter à sourire, à rire même. Et puis, ma timidité ambiante ne devait pas aider à embellir cette piètre image.
Pour me donner une contenance, je déchirais l'emballage, découpais un carré, et le gobait, me léchant les doigts, qui étaient plein de chocolat. Tout de même, même un étranger ne pouvait pas m'empêcher de grignoter ! Je devais être un cas perdu pour la science, décidément...
- Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Avril ? C’était pas un nom de mois ça ? C’est dans des moments comme ça qu’il était content de s’appeler Alexander. Passe-partout et presqu’impossible de faire de jeux de mots dessus. Elle avait dû souffrir pendant sa scolarité la pauvre. Enfin, il disait ça, mais il aurait été le premier à se foutre de sa gueule. Aujourd’hui, il avait quand même murit depuis et même s’il se faisait des réflexions dans sa tête, il n’en laissait rien paraître.
 
« Alexander. Tu peux te contenter d’Alex’. »
 
Et voilà. Ils étaient maintenant comme deux abrutis à se regarder dans le blanc des yeux, sans avoir rien à se dire. Entre elle qui semblait bien timide et lui qui ne faisait pas plus d’effort que ça ... ils étaient bien barrés tiens ! Il soupira, ouvrant à son tour son Kinder et en mangeant un carré, les yeux toujours fixés sur la jeune femme.
 
« Ca te dit d’aller t’asseoir au lieu de bouchonner devant le distributeur ? »
 
Bon, il n’y avait personne qui voulait y aller, il n’y avait d’ailleurs personne dans la cantine, mais il serait plus à l’aise assis. Il ne savait jamais quoi faire de ses bras quand il était debout.
 
« Tu viens d’où au fait ? »
 
Il avait capté son accent mais cela ne ressemblait pas à un accent espagnol. Encore une étrangère comme lui, comme les trois quarts des gens ici de toute façon ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice

Effectivement, son prénom pouvait souffrir un surnom. Devant sa proposition d'aller nous asseoir, j’acquiesçais en silence. Je n'étais pas bavarde, mais répondre à sa proposition n'aurait servi à rien.
Je me dirigeais vers une table libre. Enfin, elles étaient toutes libres, la caféteria était d"serte à cette heure-ci. Elle n'abritait que deux pauvres personnes, présentement affamées. Mais bon, une cafét', c'est fait pour ça, combler les petites fringales.

Tout en marchant, je fis un petit sourire, comme toujours lorsqu'on me parlait de mes origines. Même avec tous les efforts du monde, l'accent persisterait, dans n'importe quelle langue.
- Je suis Italienne. Enfin, de Venezia plus particulièrement.

Oui, Venise, ma Venise. Je m'assis à une table, le sourire aux lèvres. Il n'avait pas trouvé mieux pour me faire un peu parler ! A chaque fois que j'y pensais, ça me donnait envie d'y retourner. De retrouver ma lagune, mes gondoles et mes gondoliers. Le temps était plus ou moins le même ici, mais la ville était différente. La langue était différente, la culture aussi. J'étais dans l'inconnu, et le connu me manquait.
Je découpais un autre morceau de Kinder Bueno pour l'engloutir. Certes, ça n'était pas très féminin. Mais ça restait un Kinder Bueno, voilà quoi. Faisant un effort pour relancer la conversation, je lui demandais à mon tour
- Toi non plus tu n'es pas d'ici, n'est-ce pas ?
J'avais vu que ma timidité avait tendance à l'énerver, alors j'essayais de paraître plus naturelle, histoire qu'il ne s'énerve pas ou qu'il ne me laisse pas en plan toute seule.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Tiens, c’était la première fois qu’il rencontrait une Italienne. Mais elle n’avait pas vraiment la tête de l’emploi ... Il aurait plutôt cru à une asiatique. Enfin, elle devait avoir des origines ou quelque chose dans ce style là. Il se laissa tomber sur une chaise et posa les pieds sur la table. Quoi ? Ils étaient tous seuls de toute façon ...

« Cool. Et ça ressemble à quoi ? »

Il engloutit la fin de son Kinder Bueno et croisa les bras, la fixant.

« Non, je viens d’Allemagne. De Munich ... et de Berlin aussi. »

Son histoire familiale ressemblait à un champ de bataille et il n’avait aucune envie d’en parler. Oh pas de drame, seulement des conflits à répétitions ... Il était bien content d’être parti et d’être venu ici.

« Et alors, tu te plais ici ? Ca ne doit pas trop de dépayser au niveau du climat non ? »

Quoi que lui non plus, cela ne l’avait pas déstabiliser. Après tout, il faisait beau aussi à Berlin en été ... Seul l’hiver allait être moins froid ici, ce serait sûrement plus agréable.

« T’as choisi d’être là ou c’est quelqu’un qui t’as envoyé ? Et t'es pas chez les Koppa hein ? Je me rappelle pas t'avoir déjà croisée ... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice

Je n'avais aucune notion d'allemand, même très lointaine, pour pouvoir réussir à dire le nom de ma ville pour qu'il me comprenne. Aussi, cherchant ce qui pourrait la caractériser le mieux, je finis par trouver quelque chose qui, s'il connaissait même uniquement de nom, ferait "tilt".
- La ville des canaux et des gondoles, dans le Nord -Est de l'Italie.
Je finis mon Kinder d'un coup d'un seul. Jetant un coup d’œil sur sa façon de se tenir, j'estimais que tout ce que je ferais ne serait pas mal interprété, en tous cas par lui. Je ramenais mes jambes sur le banc, contre ma poitrine, et les entourais de mes bras. Je devais ressembler à une petite fille apeurée, mais j'étais simplement plus à l'aise comme ça. Avec un petit sourire triste, j'entrepris de lui résumer ma situation.
- Au départ, je n'ai rien à voir avec l'équitation. Je fuyais juste les paparazzis qui s'intéressaient trop à moi, puis je suis tombée sur un hongre traumatisé, et... me voilà !
C'était court, incomplet, et ça devait laisser plein de questions en suspens. Mais pourtant, c'était exactement ça. Je n'avais de toutes façons pas pour habitude de m'étendre sur ma petite notoriété en Italie, elle m'énervait tellement que je ne la remettais pas sur le tapis à chaque nouvelle rencontre. Des fois que le hasard me fasse tomber sur un ou une italienne...
Me souvenant de sa dernière question, je répondis avec un petit rire.
- Non, j'ai choisi les Omicrons... Mais toi, t'es arrivé comment ici ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Une petite Faim? ♦ft. Ambroise.
» Une petite faim ?
» Petite faim pendant la nuit [Libre]
» Une petite faim ? (On partage ? *musique kinder*)
» Insomnie et petite faim (libre)




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: