Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur


❝     Chassez le naturel, il revient                                 au galop                  ❞
Sept heures, c'est l'heure à laquelle Larkin arriva à Cuadra, sans Marionnette cette fois-ci. Une heure bien matinale mais il avait un petit quelque chose derrière la tête. La photographie était une de ses autres passions, il s'était muni d'un appareil photo d'une marque connue qu'il porté autour du cou, il comptait profiter de la rosée matinale et du soleil pas encore totalement levé pour faire quelques petites photos de l'endroit mais surtout de Little Liar. Il se demandait d'ailleurs dans quel état il allait retrouver sa jument : il avait plut toute la nuit et il n'avait pas pensé à la couvrir. Deux hypothèses s'offraient à lui : soit sa jument avait eut la délicatesse de ne pas profiter du sol soit elle s'était généreusement rouler sur la terre molle. Il pencha aussitôt pour la deuxième solution, se doutant bien que la tentation de goûter à ce sol bien vert avait dût être trop forte pour la Hollandaise.

Après quelques minutes de marche, notre grand brun arriva près de la lice du pré, plissant légèrement les yeux afin de pouvoir trouver le plus rapidement où se trouver sa jument mais autant dire que le brouillard ne lui faciliter pas la tâche. Apercevant une petite tâche brune à quelques mètres de lui, Larkin baissa légèrement son regard vers son appareil qu'il tenait entre ses mains, réglant maintenant les multiples paramètres de l'appareil.
"Sensibilité OK, luminosité OK, on zoom un peu.."
Il fût soudain sortit de ses pensées par un hennissement agréable de si bon matin. C'était Liar qui observait attentivement son cavalier avec de multiples brins d'herbes qui dépassaient des deux côtés de sa bouche, ayant arrêté de manger pour poser son attention sur son cavalier.

Larkin releva brusquement son regard en direction de l'alezane, surpris qu'elle l'ait remarquer alors qu'il s'était fait le plus discret possible. Réglant quelques autres petits détails à son appareil, Larkin enjamba avec souplesse la lice du pré pour se rapprocher de quelques pas de sa jument. Il s'arrêta à trois reprises pour prendre trois photos avec le soleil levant en arrière plan histoire de donner un peu de gaieté et de luminosité naturelle à la photo. Liar était un peu le modèle idéal : pas sauvage le moins du monde, elle se prêter sans soucis aux activités de son cavalier, ne bougeant pas d'une oreille. On aurait presque pût dire qu'elle prenait plaisir à faire sa petite star devant l'objectif : l'encolure arquée, la queue en panache et l'air fier ce qui fit vivement rigoler Larkin. C'est vrai après tout, Little Liar n'avait absolument rien d'un étalon en-soi : ni le caractère ni la carrure malgré le fait qu'elle soit loin d'être frêle.

Arrivé près de Liar, Larkin tira doucement sur les brins d'herbes de différentes tailles qui dépassaient des lèvres de sa jument avant de s'agenouiller devant elle avec un léger sourire, le poing gauche fermé mais face au ciel et l'appareil photo dans la main droite. Intriguée, Liar ne pût s'empêcher de baisser sa tête en direction de la main fermée de son cavalier, persuadée qu'elle renfermée de la nourriture. Bingo ! Larkin desserra lentement les doigts et laissa apparaître un sucre sur sa paume que Liar renifla brièvement avant de l'attraper délicatement avec ses dents, semblant apprécié cette petite douceur. Le grand brun en avait profiter pour prendre en photo le nez de Liar juste devant le sucre, avant qu'elle ne se décide à le prendre. Esquissant un sourire en voyant la photo finale, il leva légèrement son regard vers le regard ambré de sa jument.
- Avec ton gros nez ! lança t-il en rigolant légèrement avant de déposer un petit bisou entre les deux naseaux de l'alezane.

Repassant son appareil autour de son cou, Larkin décida d'enfin découvrir l'état dans lequel se trouver sa jument. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il ne fût pas déçu : la belle alezane était couverte de boue séchée des sabots jusque dans les crins qui eux étaient emmêlés. Quelques tâches d'herbes tâchés également la croupe et toute la ligne du dos de Liar, surement dû à une roulade sur l'herbe encore fraîche de la rosée matinale. Sa tête elle avait était épargnée : juste deux-trois petites tâches sur les ganaches et sur le chanfrein, rien de bien méchant. Se contentant de flatter l'encolure rêche de Little Liar, Larkin pensa vaguement au pansage qui l'attendait mais d'un côté c'est ce qu'il aimait chez elle : ce côté passe-partout et le fait qu'elle ne soit pas du tout regardante sur les difficultés ou la saleté. Et puis, après tant d'années à essuyer des centaines de pansages pour la plupart exténuants, il y avait prit goût.

Profitant du large temps qu'il lui rester encore avant de commencer le pansage, il décida de faire quelques petits tours à Liar histoire d'avoir quelques photos de sa jument après une nuit pluvieuse et une bonne roulade. En effet, pour la plupart de ses photos, il s'agissait uniquement de photos où Liar était immaculée, les sabots vernis et les crins tressés, fièrement harnachée de ses habituels équipements vert pomme. Donc avoir une photo avec sa vraie nature ne pouvait que lui faire plaisir. Reculant donc de quelques pas, Larkin régla de nouveau son appareil de façon à ce qu'il prenne des photos en rafale ; Larkin pourrait ainsi plus facilement choisir LA photo parfaite et avec le plus de détails.

Reprenant son appareil, notre brun fit un bref signe de la main gauche à Liar, lui faisant croire qu'il tenait une friandise. Gourmande, c'est tout naturellement que l'alezane arriva au trot vers son cavalier, voulant voir ce que sa main renfermer. Claquant à trois reprises des doigts, Larkin fit un grand geste vers le haut, souhaitant un petit cabré de la part de la Hollandaise. D'abord pas très motivée, Little Liar renâcla vivement avant de se cabrer juste en face de son cavalier, à un petit mètre seulement de lui. Elle manqua même de lui mettre un coup de sabot involontaire en reprenant appui sur ses quatre pieds mais heureusement, cela fût éviter. Larkin hocha brièvement la tête, très satisfait du résultat. Voyant que Liar donner de grands coups de nez dans sa main, il ouvrit ses doigts pour montrer à la jument qu'il n'avait rien. Liar coucha brièvement ses oreilles en arrière, cette petite blague de mauvais goût ne semblait pas être au goût de l'alezane qui tourna le dos à son cavalier, retournant manger tranquillement sans jeter le moindre coup d'œil à son cavalier.

Larkin fronça légèrement les yeux en tournant son regard vers Liar qui s'éloigner mais il ne pût s'empêcher d'éclater de rire. C'était certain, Liar était bien une fille à bouder pour un oui ou pour un non. Mais il devait bien avouer qu'il n'aurait pas aimé être mener en bateau pareillement. S'approchant avec attention de la jument, Larkin fit retentir le bruit d'un sachet en plastique exprès pour éviter un coup de tête de vengeance de la part de Liar, au moins là il était sûr d'avoir attiser sa curiosité.
- Aller boudes pas.. lança t-il toujours amusé en sortant deux bonbons à la menthe qu'il présenta à la jument pour se faire pardonner de son mauvais comportement.
Satisfaite d'être récompensé pour avoir bien agit, Liar prit les bonbons sans se faire prié, appréciant particulièrement ses petits cubes au goût sucré.

Pour finir cette séance photo en beauté, Larkin sortit son portable de la poche arrière de son pantalon d'équitation, voulant avoir une petite photo d'eux deux. Bien qu'il n'était pas un grand adepte du selfie, Larkin ne pouvait qu'admirer la qualité des photos que prenait maintenant la plupart des smartphones. Il tapota doucement son épaule afin que Liar pose sa grosse tête dessus avant d'ouvrir l'application de l'appareil photo. On aurait dit un gosse qui découvre la caméra frontale : les joues gonflés, le regard enfantin, on pouvait très honnêtement l'avouer ; il faisait plus guignol que mannequin pour un grand photographe mais la photo respiré l'amour et l'harmonie entre ces deux êtres totalement opposés. Donnant un baiser sur la tempe de sa jument, Larkin éteignit son portable avant de s'avancer vers la porte du pré, bien décidé à enfin s'attaquer au pansage.
Ramassant le licol qu'il avait laisser derrière la lice, il se retourna lentement vers la Hollandaise en souriant.
- Tu viens ?
Aussitôt la question posée, Liar rejoignit son cavalier d'un pas actif, se demandant quelle activité l'attendait aujourd'hui.
© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


Nickel ce petit passage au pré. Je suis certaine qu'il a fait le plus grand bien à ta jument. On veut les photos maintenant !!

+ 3 complicité
+ 2 Condition physique
+1 serein

La prochaine fois ta jument sera en forme

MàJ by hurri



Dernière édition par Le cheval le Dim 20 Déc - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Soins' :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Hansel ⊱ Chassez le naturel, il revient au galop
» Chassez le naturel, il revient au galop.
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Petit Galop
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: