Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play



J'errais dans les écuries à la recherche d'une jeune femme aux longs cheveux blonds. Curieusement, depuis que je m'étais éveillé le matin-même, je n'avais pas réellement cessé d'avoir une pensée pour elle. Elle trottait dans ma tête et je ne l'avais délaissée que pour me concentrer sur Whisper to Me et les progrès que nous avions encore à faire. Tant d'efforts à fournir. Je soupirai dans la nuit tombante. Un petit nuage de fumée se dessina devant mon visage. J'enfonçai mes mains au fond des poches de ma veste et marchai jusqu'au manège. De la lumière était allumée et j'espérais y apercevoir une cavalière dont une tresse couleur des blés dépasserait de son casque. Ou bien simplement me changer les idées en regardant travailler, non sans jalousie, tous ces cavaliers qui pouvaient monter leurs chevaux. Un coup de blues ce soir, j'étais énervé. A cause de ce cheval et de cette fille ! Je me glissai jusqu'au parre-botte du manège. Il y avait un cheval noir dedans. Et une jeune femme avec lui. L'étalon avait une magnifique marque d'en-tête. Mais quelque chose semblait éteint sur cette piste éclairée. Aminçi, le cheval avait l'air, comme de nombreuses montures d'ici, d'avoir passé de dures épreuves. Et la demoiselle, elle aussi, avait quelque chose de lourd sur ses épaules. Le poids du passé. Nous en étions tous là, je crois. Autant partager nos peines.


" Salut ! C'est ton cheval cet étalon ? "

Je m'assis sur le parre-botte, un peu inconscient d'éventuels risques, mais je pris bien mon temps afin de ne faire aucun mouvement brusque. Je regardais ce couple qui arborait cette même peine. Cette même douleur. Qu'avaient-ils traversé pour en arriver là ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

    J'avais réussi à attraper Ecstasy dans son box. Mais cela avait pris une bonne demi-heure, et l'amener jusqu'ici avait été un défi, mais voilà, pfiouff... fait ! Je le tenais avec une longe lâche. Lui était statique, épiant les lieux, pas rassuré du tout. Ni moi du coup... J'avais peur de la suite, ça n'était peut être pas une bonne idée de venir ici... Néanmoins, il fallait qu'il bouge un peu, et faire une balade dehors, il ne fallait même pas y penser ! Quand je pense à la difficulté que j'ai eu à le trainer ici, déjà... Maintenant, il a peur de tout, vraiment de tout, même de moi. Et je ne vous parle pas du sexe masculin. Dès qu'il voit un homme, Ecstasy en devient fou. En même temps, ce traumatisme vient de ce mec là, celui du voyage... J'avais dit à mon père de faire attention. Mais non ! Il avait tellement confiance en cet inconnu -et il avait bu aussi-, et moi j'ai suivi comme une bonne petite fille à papa ! Quelle grossière erreur j'ai fait... J'aurais du, j'aurais du... Et c'est trop tard. Je le regarde, il est maigre, affaibli, fatigué, l'œil larmoyant et le cœur brisé par les coup de bâtons...
    _Tu vois, il n'y a rien de bien inquiétant ici, hein...
    Pour démontrer mes dires, je relâcha encore la longe noire, lui laissant tellement de leste, que je ne pouvais plus avoir aucun contrôle sur le cheval moucheté, et ce fût à ce moment précis qu'un homme, qui pourtant à avait l'air sympathique, arriva gentiment. Je sentis mon étalon se contracter, près à prendre la fuite, épiant le bipède.
    " Salut ! C'est ton cheval cet étalon ? "
    Les mots du jeune homme furent la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Le Pintabian cabre, battant des antérieurs rageusement. Puis, après avoir reposé les quatre sabots au sol, il s'enfuit dans un galop déchaîné à l'opposé de là où nous étions.
    Je soupira profondément, désespérée, je n'y arriverais jamais... J'alla à l'homme, et m'arrêta à sa hauteur, m'appuyant sur le parebot.
    _Oui, il est à moi...
    Et je n'en étais pas très fière...
    L'étalon continuait à tourner en rond avec fureur au fond du manège. Ses sabots frappaient le sable et ses crins s'agitaient avec une violence inouïe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play



Pendant que je m'étais installé sur le parre-botte, l'étalon noir s'était d'abord tourné vers moi. Puis il s'était cabré, de manière assez majestueuse, et avait pris ses pattes à son encolure pour partir aussi sec à mon opposé. Lui avais-je fait peur ? Nul doute à ce sujet. Je l'avais fait fuir sans vraiment savoir pourquoi, de manière totalement involontaire. La jeune femme aux cheveux blonds s'approcha de moi. Elle se cala contre la rambarde de bois sur laquelle j'étais assis. Et puis sa voix se fit entendre : elle me confirmait que ce cheval était bien le sien. Cependant, dans son ton, quelque chose semblait presque être de l'ironie. Comme de nombreux chevaux ici, cet étalon devait être un cas désespéré. Comme certains cavaliers, si on repensait à mon étrange colocataire ! Toujours est-il que la propriétaire et moi nous regardions l'entier à la robe noire se débattre avec le vent au fond du manège. Il avait l'air d'avoir une bonne locomotion pourtant. Seulement, il apparaissait démusclé, et amaigri. Toutefois, dans cette faiblesse si visible, il nous montrait également une grande force, en frappant le sol avec violence, décollant du sable par petits paquets, faisant voleter la poussière dans un nuage de fumée qui l'englobait. Je réfléchissais. Ce cheval, il était un peu comme Whisper to Me. Il n'avait pas confiance.

" Je lui ai fait peur ? Excuse moi... je voulais pas l'effrayer. Mais pourquoi est-ce qu'il réagit comme ça ? Il n'a pas vu un homme depuis longtemps ? "

Un cheval abandonné, resté au pré de longues années. Sans soins. De rudes hivers. C'était probable ! Et alors ce serait tout son débourrage qu'il faudrait reprendre. Je ne savais pas trop pourquoi, mais ce soir-là, j'avais envie d'en savoir davantage sur ce cheval et sa propriétaire. Sur leur histoire. Me pencher un peu sur les autres pour oublier mes petites peines et mes tracas. Oui, c'est ce qu'il faut faire lorsqu'on se sent mal : être généreux avec son temps pour les autres.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Ce n'est qu'un adieu, ne sois pas triste car je ne le serais pas, Petit Bison.
» Etoile Rouge, un étalon au passé infiniment triste !
» Le triste passé du chaton abandonné
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: