Météo Aberdeen


Aller à la page : Précédent  1, 2Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité

Céreales et Clopes (et sexe)




Mon dieu, maintenant ma chambre puait le sexe, l’appréhension et tout le blabla dans la suite logique des choses, Lorenzo avait bien sur accepter mon invitation et s'était allonger au dessus de moi.
Il avait beugé deux minutes devant les préservatif, oui je prends mes précautions. J'ai toujours était du genre prévoyant en tout point.J'avais appris une chose aussi ; ce mec était encore plus impressionnant avec ses muscles bandés. Et alors qu'il m'enleva mon boxer, je pris l'initiative de suçoter son épaule. Oui j'étais du genre mordeur.
J'étais nu ,lui aussi et un préservatif se trouvait sur mon sexe, lui aussi. Plus question de faire machine arrière, il allait bientôt se passer quelques chose que je n'allais pas regretter.
Il joua complètement avec pendant quelques seconde avant me passer les rênes. Ouai bien sur il 'avait rajouter un surnom débile que je dirai pas à haute vois. Non je n'étais pas MIGNON. Mais avec un sourire aux lèvres, je retournais la situation, nous étions maintenant moi sur lui. Je voulais le faire languir au plus haut point pour ensuite lui rendre la contrôle complet de la situation.
Je reculai mon bassin bien trop proche de son sexe, non les préliminaires n'étaient pas finis.
« Allons, nous sommes la pour apprendre à se connaître non ? »
Je glissai ma main vers son sexe tendu, en frôlant lègerement le torse et l'aine de mon amant, puis tracer aléatoirement des courbes tout autour de son membre sans jamais le touché. Je voulais lui faire perdre son précieux contrôle, l'entendre gémir, et pourquoi pas supplier Puis à un moment je stoppais tout. J'avançais mon bassin, et frottai mon sexe contre le sien, toujours à la recherche de gémissement de sa part. Je me penchai et fauchai ses lèvres, jouant avec la langue contre sa lèvre puis juste la mordre. J'étais plus que près pour une pénétration et lui aussi.
Alors je levai mes hanches pour me retrouver juste au dessus de son sexe, prenant une grande respiration, appréhendais un peu la suite sachant qu'une douleur serait présente mais l'envie fut trop grande alors je fis pénétrer son sexe. Mon dieu trop longtemps s’était passer depuis la dernière  fois, j'avais oublié les sensations que l'on pouvait avoir. Regardant droit dans les yeux mon amant :
« Alors mes compétences te plaisent et encore ta pas tout vu ? »
Ce fut aussi un sous entendus qu'il pouvait prendre le contrôle. Je voulais le voir en pleine action, sur de lui et dominateur.  


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






© bazzart

Hola como vas ?

Rapidement Zoan prit d’assaut le corps de Lorenzo. Il commença d'abord par se poser au dessus de son compagnon. Puis il joua comme l'Argentin avait joué avec la patience de l'anglais quelques minutes au paravent. Zoan rappela qu'il fallait qu'ils se connaissent. Lorenzo ne put s'empêcher de penser Au diable les connaissances ! Bien sûr il regretterait tout plus tard mais là il était incapable de penser maturement. Doucement Lorenzo grogna à nouveau. C'était une torture que les préliminaires. Il aimait ça bien sûr mais il ne pouvait s'empêcher de penser que c'était simplement une vraie torture.

Les mouvements de bassin de Zoan contre lui le fit gémir finalement et ses mains se fermèrent avec force sur les draps. Il se laissa mordre avec un sourire amusé puis embrassa son compagnon avec impatience. Doucement il baisa son cou pour finalement rechercher le lobe qu'il mordilla doucement. Ceci faisait sa main se baladais dans le creux des reins de Zoan.

L'inspiration de Zoan fit peur à Lorenzo. Allait-il le planter là maintenant ? Au contraire. Le jeune homme attrapa la verge de Lorenzo et utilisa lui-même en lui. Un sourire joueur et satisfait prit place sur les lèvres de l'argentin alors que ce dernier ferma les yeux quelques secondes durant les actions de son compagnon et gémit de soulagement et désir.

Lorenzo, incontrôlable, se retira de l'anglais et se posa au dessus de lui. Son compagnon était maintenant dos contre le lit et Lorenzo au dessus de lui. Après quelques caresses frustrantes, Lorenzo saisit le sexe de son compagnon dans sa main tandis que son propre sexe entrait de son compagnon. Il gémit une nouvelle fois avant de commencer à donner des coups de reins tant dis que sa main s'occupait de Zoan.

Après quelques minutes ce fut le moment de grâce pour Lorenzo qui se tendit quelques secondes avant de se détendre et de sortir. Zoan approchait lui aussi du moment et Lorenzo attrapa le sexe en sa bouche afin de finir le travail. Il avait lui-même eut son moment, il ne voyait pas pourquoi Zoan ne l'aurait pas aussi.

Finalement, Lorenzo s'allongea de tout son long, les yeux fermés, récupérant sa respiration. Sa main proche de Zoan se hasardait sur le corps de son amant. Mon dieu, ça faisait longtemps.
Code par moonrise d'Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Céréales et Clopes

Selon le dictionnaire un orgasme est un nom masculin désignant un Point culminant et terme de l'excitation sexuelle, caractérisé par des sensations physiques intenses. J'ai ma propre définition monter plus au que le ciel.
Lorenzo était comme je l'avais deviner un dieu du sexe. Après que je lui ai laisser les rênes de l’acte, il s'était montrer très doué. Il savait exactement quoi faire pour faire plaisir à nos deux corps. Nullement maladroit dans sa pénétration, il réussit dans mal à trouver mon point de plaisir : Ma prostate. Et pendant de longue et en même temps courtes minutes, il fis des va et vient assez rapides, la pièce remplis par nos gémissements mutuelles.. En même temps il taquinait mon sexe. J'étais très près de l'orgasme quand Monsieur super sexy rendis les armes. Je n'avais pas encore eu mon moment de grâce et j’espérai qu'il n'allais pas me laisser dans cet état.
Puis en quelques secondes ma verge encore complètement dur se trouvais dans sa bouche. Je me cambrai de plaisir en posant ma main dans sur sa tête. Mon dieu, ce mec était doué dans tout les cas de figure. Je fini par rendre les armes moi aussi. 
Vu comme il avait était rapide pour jouir j'en déduisis qu'il n'avait pas eu de relation depuis un moment tout comme moi.
J'avais vu mille et une étoile et je redescendis sur terre au bout de quelques minutes. En rouvrant les yeux, je trouvais mon amant couché à coté de moi. Sa main caressait mon corps. J'étais exténué. Un silence se propagea dans la chambre mais il faisait de bien. Je levai les yeux vers son visage et lui sourie de toute mes dents. Je devais avoir les cheveux en vrac, un coupe post-orgasme alors je me mis à rire en pensant à ma tête. Lui était encore super sexy et la fine pellicule de transpiration le rendais encore plus attirant. En me redressant pour me lever, j'embrassai une nouvelle fois ses lèvres.
Je me is debout et ouvris mon placard pour prendre de nouveau sous vêtement mais la fut le drame. Mal rangé, un sachet tomba au sol et s’ouvrit. Près de 200 gramme de marijuana se rependis sur le sol bien en évidence. Et merde, moi qui voulais faire bonne impression, je lui montrai que j'étais un gros camé. Lui avec une musculature de malade devait être un grands sportif et devait donc détester tout cela. Voilà il allait s’enfuir. Timide en fermant les yeux et en me mordant les lèvres je me tournais vers lui appréhendant sa réaction. 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






© bazzart

Hola como vas ?

Les deux hommes étaient allongés l'un contre l'autre. Les mains de Lorenzo courraient sur le corps de son amant tant dis que sa tête était vide. Il fermait les yeux. Il ne voulait pas penser à quelque chose. Il était bien. Puis soudain Zoan bougea et Lorenzo ouvrit les yeux et vit le jeune homme devant lui. Il était tellement mignon avec ses cheveux en bataille et son sourire heureux. Lorenzo maugréa doucement dans sa barbe.

    "Heureusement que t'es heureux tu as eu ce que tu voulais mauvais"

Et il lui sourit. Il n'était pas fâché, il s'amusait à le réprimander un peu car lui-même n'avait pas résisté et était content de n'avoir pas résisté. Enfin pour le moment il était heureux. Zoan l'embrassa et la main de Lorenzo se déplaça sur le reins du jeune homme pour le garder un peu contre lui. Mais l'anglais en avait décidé autrement et il se leva du lit. Lorenzo se redressa un peu pour mater le cul de son amant. Il n'avait pas l'air d'avoir trop mal. Ca devait être un habitué ou les courbatures se feraient sentir après.

Il regarda Zoan prendre un habit au grand regret du chilien lorsque quelque chose tomba et sa chute. De la drogue. Lorenzo arqua un sourcil réprobateur mais rien de bien méchant. Lui aussi était tombé dedans et son ex aussi. Ca arrivait. Alors que Zoan semblait perturbé par la découverte Lorenzo se rallongea simplement dans le lit et ferma les yeux. Puis d'une voix assez accusatrice il dit :

    "Tu sais Zoan... (il laissa un silence) tu devrais pas te rhabiller t'es trop mignon comme ça"

Il sourit doucement amusé.
Code par moonrise d'Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Céréales et Clopes




Nous étions tout les deux heureux. Bien sur j'avais quelques tiraillements vers le bas mais rien de bien méchant. Et puis Lorenzo n'avait pas l'air trop contrarié de m'avoir cédé. Nous étions bien jusqu'à ce que je bouge. Lorenzo n'avait pas s'empêcher de faire de l'humour. Et je secouai négativement la tête pour lui faire comprendre qu'il n'était pas drôle.
Il n'avait pas l'air d’accord pour que je bouge mais je ne voulais pas rester dans un lit tel des amoureux avec un mec qui ne m'avait rien promis. Puis le moment gênant de la beuh où je cru que monsieur allait fuir mais alors là, je m'étais trompé. Il fis abstraction et recommença avec son humour. Bien sur que j'avais flipper lorsqu'il pris une respiration en plein milieu de sa phrase. Il voulait que je reste à poil. Bon bah j'allais faire ça. Je laissais la drogue par terre et sautais sur le lit. Tant pis, je repasserai plus tard.
Certe j'avais eu une baisse d'énergie post-orgasme, mais là j'étais de nouveau en plein forme. Lui étant complètement couché sur le lit, je m'assis sur son torse à califourchon. Là, il n'y avait pas de tension sexuel et je ne voulais pas remettre le couvert tout de suite et j’espérai que lui me comprenne.
« Tu veux que je reste comme cela ? Et arrête de dire que je suis mignon »
Je glissai mes mains sur son torse, m'attardant sur ses abdos complètement dessiner. Faisait il autant de sport que moi pour avoir un corps parfait ? Passait il des heures à transpirer pour avoir ce résultat ? Voilà encore une activité que nous pourrions faire tout les deux.
Ce mec avait un pouvoir : Me vider la tête, car je ne pensais plus à Will depuis un moment et cela faisait du bien. Je sourie en l'embrassant tendrement, mes mains vinrent se loger derrière sa nuque. Après deux trois minutes d'embrassade, je posai mon front sur le sienne. J'aimais la sensation de son souffle sur mon visage.
« Et maintenant que je suis à poil, dans le lit comme vous le vouliez monsieur, que dois je faire ? »
J'attendais sagement sa réponse, assis sur lui, le regardant droit dans les yeux.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






© bazzart

Hola como vas ?

Rapidement Zoan décida de laisser tomber la marijuana et de rejoindre Lorenzo sur le lit. Ce dernier sourit tout en se demandant à quel point son amant était donc tombé dans la drogue et l'addiction. Le jeune anglais jouait avec ses mains sur son corps au plus grand plaisir de Lorenzo qui avait fait la même chose avant. Ouais Lo aimait les câlins après l'acte. Dans le creux des bras de son amant et il était heureux ainsi.

Puis lorsque Zoan rouspéta sur le fait qu'il avait encore dit qu'il était mignon Lorenzo rigola faisait trembler l'anglais dans tous les sens. Ba oui zoan était sur son ventre donc il savait à quoi il devait s'attendre.

Alors qu'il se calmait le jeune homme prit l'argentin par la nuque et l'embrassa. Baisés auxquels Lorenzo répondait avec douceur et patience. Non l'envie de sexe était maintenant passée, ils étaient repus de ce niveau là. Là c'était autre chose qu'avait besoin Lorenzo. Il avait besoin d'amour, de câlins, et de tendresse. Et Zoan lui donnait tout ce qu'il voulait.

Et pourtant l'anglais ne semblait pas avoir envie de se câliner comme cela dans le lit car il demanda ce que Lorenzo voulait faire. L'argentin tiqua au mot "monsieur" qui rappelait la différence d'âge entre eux deux. Et pourtant il l'appelait bien son mignon alors bon. Il passa outre ce fait mais ne pu reprendre un vrai sourire amusé. Zoan attendait une réponse.

    "Ca te dirait une petite douche ?"

Code par moonrise d'Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Céréales et Clopes


Nous etions bien couché, enfin dans le lit, mais cela faisait trop petit couple mignon, alors quand il proposa la douche, j'hochai la tête. Ouaip un douche n'étais pas une mauvaise idée. Je commençais à me lever pour aller à la douche.
« Hehe, petit pervers, tu.. »
Puis je laissais ma phrase en suspend quand je me rendis compte que quelques chose n'allais pas pour Lorenzo. Alors je retombais sur le torse de Lorenzo. Okay cette fois, je n'y suis pas allé délicatement et suis tomber de tout mon poids. Pour la peine, je lui fis un sourire d'excuse. 
Je me retournai ensuite le tête pour savoir ce qu'il avait. D'après son ton, il avait l'air soucieux ou quelque chose comme ça. Je repensai ensuite à ce que je lui avait dit et cela apparu comme une évidence. Pour la première fois depuis le début, j'avais fais une remarque sur notre différence d'age. Ouai, il avait l'air un peu plus vieux que moi, même pas dix ans, mais je n'avais pas encore fais le rapprochement.  Je levai mon regard vers lui, et lui fis un sourire sincère.
« Oh je vois, le monsieur ne t'a pas plus ? »
Sans lui laisser le temps de répondre j'allais trouver ses lèvres. Il ne fallait pas qu'il s'en fasse, je m'en foutai de l'âge et en plus c'est le premier à me rappeler que je suis qu'un gosse. Je laissai mes jambes glisser contre lui, me retrouvant complètement allongé sur lui.
« Tu sais, on à pas grand chose de différence et puis c'est pas grave si ? Et puis t'a plus d’expérience et je suis tout le temps en quête de savoir »
Oui, il y avait un sous entendu sexuel à cela mais pas que. J'étais complètement perdu dans le monde réel. Avec Will cela aller, il était toujours avec moi, mais depuis six long mois, j'essayai de survire seul. Je ne savais pas quel comportement adopté avec les gens, je n'étais pas du tout sociable. Lorenzo avait l'air de quelqu'un que l'on respecte, que l'on admire et je voulais apprendre à être comme lui : Un homme ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité






© bazzart

Hola como vas ?

Le jeune homme sembla ravi par la douche et ne remarqua pas le ton et le changement de comportement de Lorenzo. Tant mieux d'une certaine façon, Lo n'aimait pas forcément dévoiler ce côté un peu bipolaire de sa personnalité. Et pourtant la joie de Zoan commençait à faire aller mieux l'argentin qui ne manqua pas de mater le petit gars lorsqu'il descendit du lit. Le jeune homme commença une blague mais se coupa au milieu.

Mince cela s'était il vu à ce point ? Il se mordit la lèvre inférieur, il se sentait trop facilement identifiable. Quand Zoan retomba sur lui, l'argentin émit un petit ouf mais il était heureux. Le côté un peu gamin du jeune homme avait des vertus miraculeuses sur le jeune homme qui se prenait souvent trop la tête avec sa maturité. Et son petit sourire mignon d'excuse. Il caressa les cheveux de son mignon et l'embrassa doucement.

Puis Zoan comprit. Oui le monsieur n'avait pas plu à l'argentin. Il se sentait vieux par rapport à son mignon. Rapidement ce dernier se retrouva allongé sur lui et Lorenzo commença à glisser ses mains sur le dos de son partenaires en quelques gestes doux de câlins. Il répondit au baisé avec fougue mêlant leurs langues. Content. C'est dans ses moments qu'il appréciait son côté un peu bipolaire.

Les excuses et remarques de Zoan firent sourire Lorenzo qui porta sa bouche à l'oreille de l'anglais pour mordiller le lobe avant de doucement murmure.

    "Hum si tu recherches du savoir je peux t'en donner plus que tu ne pourras le supporter."

Il caressait toujours le dos de son compagnon et posa sa tête contre l'épaule de ce dernier avant de dire en un souffle.

    "T'inquiètes pas pour moi veux tu. Je vais bien. Aller ! A la douche ! On l'a méritée."

Il se leva et porta quelques secondes Zoan avant de le laisser tomber doucement sur les pieds sur le sol. Il passa son bras autour des hanches du jeune homme et le poussa devant vers la douche.
Code par moonrise d'Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» après la nuit, avant le jour et à travers les roselières + skydan
» Après une nuit agitée... Entrainement mérité
» (n°15) Une bonne nuit de sommeil! On peut toujours espérer, non? [PV Beast]+ [Terminé]
» après la nuit, avant le jour, j'irai chercher les hautes lumières. (bartemius)
» blew out their loyalty ▬ Monty




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: