Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
Sur le sable d'hiver [PV Zoan]

Message par Invité le Ven 3 Jan - 10:26





Sur le sable d'hiver
Si loin de savoir qui ils sont...

Sortir n'était pas une mauvaise idée, quittant ainsi le paysage des écuries... Et Dieu sait que j'avais besoin de me vider la tête en ce moment. Ne pas penser à ces retrouvailles chaotiques ni à la présence de mon ex. Puis facile à dire qu'à faire... Est-ce que je n'étais pas encore en train de fuir une nouvelle fois ? Au fond, je savais bien que je ne pourrais partir bien loin maintenant... Mais je devais prendre du recul quelques heures. Sur le chemin vers l'écurie, j'avais remarqué une plage et il ne me fallut pas longtemps pour choisir mon lieu de détente. Bien qu'il risquerait d'avoir peu de gens à cette période de l'année. Il était toujours plaisant d'observer les vagues et sentir entres ses doigts la texture du sable.

Je laissais mon regard se promener quelques temps afin de trouver un lieu où m'installait tranquillement. Je repérai un coin, proche d'un jeune homme. Je ne mis pas longtemps à le rejoindre, la serviette sur l'épaule...

- Salut, cela ne te dérange pas si je m'installe à côté.

Ne sachant s'il parlait Espagnol ou pas, de toute façon je n'attendais pas vraiment sa réponse pour m'installer. Puis après m'était allongé sur ma serviette, mon regard observait attentivement le corps du jeune homme. C'était l'un des avantages de la plage, il y avait toujours quelques choses à contempler. Bien actuellement, les gens n'étaient pas autant dévêtu d'en été.

- Je m'appelle Daniel.

Voyons s'il était possible de lancer une conversation, reste à savoir si on n'allait pas basculer dans une autre langue. Car plus je l'observai et moins j'étais convaincu qu'il puisse être réellement espagnol... Peut-être un touriste ?




Dernière édition par Daniel Gracia le Ven 3 Jan - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Sur le sable d'hiver [PV Zoan]

Message par Invité le Ven 3 Jan - 16:45


Go to the Plage


Le soleil, mon pécher mignon, mon coté gay qui ressort je crois. Alors dès que j’avais vu ces rayons de soleil, j'avais sauté dans un jean et avait pris le chemin de  la plage. Aujourd'hui j'allais donc pouvoir me poser un peu au soleil.Je ne connaissais personne à part Lorenzo ici, à l'académie donc je partis seul.
Clope au bec, j'arrivais sur la plage. Certe il ne faisait pas très chaud, mais au moins personne n'étais sur la plage et puis je n'aimais pas quand tant de personne se trouvait dans mon espace vital. 
Je pu me trouver un coin sympas près d'une grosse roche. Je posai ma serviette sur le sable sec. Enfin je pu me poser, torse nu découvrant mes abdos, mes fiertés.Oui, je profitais de me mettre torse nu malgré le peu de chaleur mais le soleil allait me réchauffé. Je mis mes lunettes de soleil et pris mon livre dans mon sac à dos. Mon livre était super intéressant, parlant de la fusion nucléaire. J'avais peiné pour avoir se livre, normalement il faut une autorisation spéciale « scientifique/physicien ». Mais ma grande intelligence et ma mémoire me permettais de pouvoir comprendre vite ce livre. 
Trop concentré sur ma lecture, je vis pas l'inconnu venir vers moi. Et dès qu'il me parla en espagnol, je sursautais. Pourquoi les gens viennent vers moi, je ne veux pas leur parler et puis il a assez de place pour qu'il aille plus loin non?. Alors je ne lui répondis pas et rougis. Je posais mon livre ouvert à la page contre le sable.  Nerveux que quelqu'un m'approche, mon premier réflexe fut de prendre ma pochette à tabac. Mauvais réflexe certes mais la clope me permettais de me sentir plus sur de moi, bien sur, j'aurais pris autre chose mais je pense que le gars à coté de moi n'aurait pas apprécier que je fume un joint.
Je crois que cet homme ne compris pas que j'étais mal   l'aise et il remit une couche en se présentant. Là j'étais obliger de lui répondre maintenant. Je pris une grande respiration.
« Hum je... Zoan »
J'avais répondu dans un espagnol parfait même si ce n'était pas ma langue natal, j'avais pris quelques cours et maintenant je le parlais couramment comme sept autres langues. Et c'est en tremblant que je commençais à rouler une cigarette.
Je jetais un coup d'oeil quand même à l'homme qui m'avait adressé la parole. Encore un mec super musclé, mais ils avaient tous décidés de venir vers moi.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Le sable ça coooolle. [Pv Londo S.]
» Le nouveau thème d'hiver !
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Le parfum des roses d'hiver




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: