Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice
Loin [ELSA]

Message par Blue-Ivy Dell'Espedito le Ven 18 Avr - 14:29


Loin là-bas, quelque part
Avril Tiletto & Elsa Delva



L'après-midi était déjà bien avancée. L'effervescence de la matinée décroissait petit à petit, au fur et à mesure que les cavaliers, exténués, rentrent chez eux. Dans ce qui était leur nouveau chez-eux. Leur nouvelle écurie. Ils avaient voyagé depuis l'Espagne avec leurs montures, s'étaient assurés que tout se passait pour le mieux, et enfin pensaient à eux. Assise sur le petit muret délimitant le parking, je songeais un instant que je n'avais pas cette fibre cavalière. J'étais arrivée en jet puis en taxi, j'avais eu la bonne idée de lâcher Giulietta en robe et en ballerines, et j'étais rentrée chercher mon chien à l'appartement.

J'étais revenue m'assurer que Virgule se remettait bien des calmants et Giu' de sa frayeur, puis je m'étais baladée dans la cour. Imagination ayant une forte tendance à aller embêter les chevaux, je m'étais éloignée, la rappelant à l'ordre. Elle était grande et élancée, et je savais qu'elle pouvait faire peur.
Assise dans une des dernières flaques de soleil de la journée, je la regardais aboyer contre les scooters et courir après les papillons.
Je ne vis pas la silhouette s'approcher, je l'entendis. Enfin, plutôt, j'entendis ma chienne courir lui aboyer dessus. Me levant d'un bond, je courus vers elle -en robe et en ballerines, forcément- pour la rattraper. Mettant la main sur son collier, je la grondais copieusement.
- Stop ! Assieds-toi maintenant !
Sentant bien qu'elle avait fait une bêtise, elle m'obéit, et je redressais la tête pour adresser un sourire d'excuses à la jeune fille victime de la fougue de ma chienne.
- Je... je suis désolée ! Imagination n'est pas méchante mais... mais j'espères qu'elle ne t'as pas fait trop... trop peur.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Loin [ELSA]

Message par Invité le Ven 18 Avr - 19:20


Elle était arrivée la veille, par un vol de nuit, complètement épuisée, et la première chose qu’elle fit dans son appartement, avant même de regarder autour d’elle, fut de s’étaler sur le canapé pour dormir. Mais dire que le sommeille est vite arrivé est un euphémisme, puisqu’il n’a même pas daigné pointer le bout de son nez.

A deux heures du matin, Elsa s’était finalement décidée à se lever. Autour d’elle : une table basse, une cuisine, une porte menant sûrement à la salle de bain, et une armoire. Rien d’autre. Mais elle n’avait rien demandé d’autre à ses parents. A quoi lui servirait une télé, puisqu’elle avait son ordinateur, un bureau, puisqu’elle n’avait plus de devoir, une table et des chaises, puisqu’elle avait la table basse, et surtout un lit, puisque cela faisait plusieurs années qu’elle n’avait pas pu dormir plus de deux heures d’affilée ?

Une fois debout, elle s’était contentée d’ouvrir sa valise, de prendre une par une chacune des pilules qui l’accompagnait partout depuis presque une décennie, avant de se mettre en pyjama et se rallongé.

Douze heures plus tard, la voilà dans sa salle de bain, à observer les cernes qui courent sous ses yeux. Trois heures de sommeil. Trois petites heures de sommeilles en deux jours. Génial. Elle se passe de l’eau sur le visage, puis retourne dans la pièce principale. Elle a des affaires à ranger. Mais cela attendra.

Elle se change rapidement et se met en tenue pour aller à l’écurie. Elle attache ses cheveux en un chignon pour ne pas qu’ils la dérangent, se maquille juste assez pour dissimuler ses cernes, vérifie que ses manches descende bien jusqu’à son poignet, puis se dirige vers la porte d’entrée.  Juste avant de sortir, elle vérifie qu’elle a tout. Portable, portefeuille, carde d’indenté, clefs, papier, écouteurs … C’est bon. Elle abaisse la poignée, prend une grande inspiration, puis sort et ferme l’appartement avant que la peur ne reprenne le dessus et qu’elle ne s’enferme à l’intérieur pour ne plus en sortir.

Elle avait pris soin de se renseigner sur les chemins à prendre pour aller à l’écurie, si bien qu’en à peine deux heures de transport en commun, elle était sur le parking. Ouai, enfin, "à peine" deux heures … Ça ma parut durer une éternité. Quelle idée d’habiter aussi loin.

Sur le parking se trouvait de nouveaux vans, des voitures, des chevaux, des chiens, et surtout, des humains. Le pire.  Elsa pris bien soin de passer sur le côté, afin que personne ne viennent lui parler. D’une main tremblante, elle prit le papier qu’elle avait fourré dans sa poche, celui sur lequel était noté tout ce qu’elle devait savoir sur sa demi-pension. Mais alors qu’elle finit juste de l’ouvrir, des aboiements la fond sursauter, et le papier lui échappe des mains pour aller s’envoler plus loin. Elle ne le remarque pas néanmoins, trop occupée à reculer face au canidé qui s’approche d’elle en courant.

Sa maîtresse arrive immédiatement. Elle le – ou plutôt la – fait assoir, avant de se confondre en excuse.
« Je... je suis désolée ! Imagination n'est pas méchante mais... mais j’espère qu'elle ne t'as pas fait trop... trop peur. »
Elsa ouvre la bouche pour parler, mais aucun son n’en sort, alors elle la referme. Aller, dis quelque chose, ne soit pas impolie ! Elle attend que du dise quelque chose !
« Ce … Ce n’est rien. Plus de peur que de mal, je suppose. »
Elle referme la bouche et ne bouge pas pendant plusieurs secondes. La galère … Elle sert ses mains derrières son dos pour essayer de dissimuler leur tremblement.
« Je... J’aime beaucoup son prénom. »
Whoua, tu es un génie !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice
Re: Loin [ELSA]

Message par Blue-Ivy Dell'Espedito le Sam 19 Avr - 20:25


Loin là-bas, quelque part
Avril Tiletto & Elsa Delva



L'inconnue me ressemblait un peu. Les mêmes cheveux cuivrés qui, s'ils étaient pareils aux miens, prenaient une teinte feu en été, et redevenaient d'un brun foncé en hiver. Et, surtout une timidité assez prononcée. En l'écoutant, je me demandais un instant si c'était vraiment de la timidité, et pas plutôt de la peur. Mais je repris vite mes pensées, me regardant, petite et chétive. Je ne pouvais pas faire peur. Ma chienne ? Ce n'était pas avec elle que l'inconnue était censée parler.

Avisant un papier à quelques pas, je revis comme une image de la jeune fille lâchant ladite chose alors que ma chienne lui fonçait littéralement dessus. Je partis le ramasser, réussissant -avec brio- à me baisser jusqu'au sol en robe. Fière de cette petite "victoire", je revins rapporter son papier à la jeune fille. Elle semblait presque paralysée, incapable du moindre mot ou du moindre geste. Si c'était vraiment une timidité, elle était plus prononcée que la mienne. Enfin, c'est ce que j'osais espérer.
Imagination s'était mise à renifler les jambes de l'inconnue, en un geste purement amical. Je croisais intérieurement les doigts pour qu'elle ne lui fasse pas à nouveau peur, mais l'animal blanc et feu semblait avoir retenu la leçon. On parle souvent du sixième sens des animaux. Avait-elle senti quelque chose qui puisse lui indiquer qu'elle devait bien se comporter avec l'inconnue ?
Un petit sourire aux lèvres, lui tendant le papier, je la remerciais.
- Merci. En français, c'était plus joli.
Mon accent italien ressortait certes moins en français qu'en espagnol, je savais pertinemment que je ne passerais jamais pour une parfaite bilingue. Les langues et leur accent m'avaient toujours donné du fil à retordre, et tant que je restais compréhensive, je m'estimais déjà heureuse.
- Je m'appelle... Avril. Tu es... tu es nouvelle à Cuadra ?
Question relativement idiote. Aujourd'hui, n'importe qui était nouveau. J'avais beau avoir connu l'écurie espagnole, Arcachon me semblait à mille lieux de mon ancienne vie. J'étais toute aussi nouvelle que n'importe qui, et visiblement aussi perdue que mon interlocutrice...

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Loin [ELSA]

Message par Invité le Sam 19 Avr - 22:29


Ne sachant pas vraiment quoi faire, Elsa ne prononce plus un mot. Elle regarde la jeune femme devant elle s'éloigner de quelque pas pour ramasser un papier. Automatiquement, Elsa enlève ses mains de son dos pour les regarder, s'empêchant non sans peine de se frapper le front avec l'une d'elles. Idiote, ce n'était pas à elle de le ramasser !

Pendant que sa maîtresse revient vers eux, la chienne s'approche pour renifler les jambes d'Elsa, et la rousse ne peux empêcher un sourire de s'afficher sur ses lèvres. Les chiens ... Tous les mêmes. Elle s'apprête à se pencher pour caresser le canidé quand son interlocutrice lui tend le papier, sourire aux lèvres.
« Merci. En français, c'était plus joli. »
Elsa se force à lui sourire et prend doucement le papier.
« De rien. Et merci à toi pour ... Le papier. »
Elle regarde le papier deux secondes avant de le plier et de le remettre dans sa poche, réfléchissant à toute vitesse à une chose à dire, n'importe quoi qui soit intéressant. Mais heureusement pour elle, elle n'a pas besoin de prendre la parole la première.
« Je m'appelle... Avril. Tu es... tu es nouvelle à Cuadra ? »
Avril ? C'est jolie. Elsa forme une phrase dans sa tête en quelque secondes, priant pour qu'elle sorte comme elle l'a pensé et non pas complètement déformer par son possible bégaiement.
« Elsa. Je suis arrivée hier d'Angleterre, et je venais voir la jument que j'ai en demi-pension. »
Comme la chienne est toujours là à lui renifler les mollets, Elsa s'accroupit doucement et lui tend la main.
« Et toi ? Je veux dire ... Tu es nouvelle ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice
Re: Loin [ELSA]

Message par Blue-Ivy Dell'Espedito le Lun 21 Avr - 10:44


Loin là-bas, quelque part
Avril Tiletto & Elsa Delva



Imagination, furieusement heureuse de voir que la jeune fille qu'elle a passablement attaqué ne lui en tiens pas rigueur, vient lécher avec amour la main tendue. C'est bien elle, ça ! Chercher les caresses et l'attention de tout le monde, sauf moi ! Elle semble prendre un malin plaisir à me faire passer pour une maîtresse râleuse, qui crie fort et ne s'occupe jamais d'elle. Mais, au fond, je sais qu'elle n'écouterait pas les ordres de n'importe qui, et que le simple fait qu'elle m'obéisse parfois montre qu'elle me reconnaît bien comme une maîtresse et pas comme un bourreau.

Elsa... Je pense un instant que c'est un joli prénom, court et mélodieux lorsqu'on le prononce. Je la vois ranger le papier dans sa poche arrière et s'enquérir à son tour de la raison de ma présence ici. Cherchant comment tout lui expliquer sans l'obliger à rester là jusqu'au soir, je m'attelle à lui répondre.
- J'arrive d'Espagne. Enfin, non, parce que je suis italienne. Mais...
Je galère et, désolée par avance pour elle, j'éclate de rire. Rien ne va plus ! Je n'arrive même plus à répondre à la plus simple des questions. Essuyant la larme de rire qui commence à perler au coin de mon œil, je la regarde avec un grand sourire, toute timidité envolée devant elle, aussi timide que moi, et après ce beau méli-mélo qui a du la laisser croire que je suis complètement folle.
- Pardon, je recommence. En fait, je suis italienne, mais j'étais arrivée à Cuadra en Espagne. Je ne sais pas si tu es au courant, mais l'écurie a brûlé, et comme j'avais encore deux chevaux rescapés, j'ai suivi la directrice jusqu'ici...

Je me retourne, cherchant à apercevoir la tête brune de notre nouvelle "cheffe", mais ma petite taille m'empêche de faire quoi que ce soit. Je regarde à nouveau Elsa et, devant son air un peu perdu, je lui propose mon aide.
- Tu connais le nom de ta demi-pension ? Je sais où ils ont rentré les chevaux traumatisés, on pourrait peut-être aller la voir ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Loin [ELSA]

Message par Invité le Dim 27 Avr - 13:26


La chienne se hâte de lécher la main tendue, et Elsa ne peut retenir un léger rire. Elle avance un peu plus sa main et la pose sur le poitrail su canidé, le caressant doucement.
« J'arrive d'Espagne. Enfin, non, parce que je suis italienne. Mais... »
En entendant Avril rire, Elsa relève brusquement la tête. Ne me dîtes pas que j'ai complètement foiré mon chignon. Son cœur battant à toute allure, elle se relève et, essayant de prendre un air décontracté, elle porte une main à son chignon. Elle recommence à respirer. Non, ce n'est pas le chignon. Peut-être le ...
« Pardon, je recommence. En fait, je suis italienne, mais j'étais arrivée à Cuadra en Espagne. Je ne sais pas si tu es au courant, mais l'écurie a brûlé, et comme j'avais encore deux chevaux rescapés, j'ai suivi la directrice jusqu'ici... »
Remarquant le grand sourire d'Avril, Elsa se demande ce qu'elle a raté, surtout que son histoire ne semble pas être très joyeuse. Bon, le bon coté, c'est que ce n'était pas toi l'objet de son rire. Le mauvais côté c'est que, comme d'habitude, tu as perdue une occasion de te taire. La rousse se force et esquisse un sourire d'excuse.
« Ah. Désolée, que ... Tu ais dû ... Vivre l'incendie. »
Wah. Tu m'épates. Elsa profite qu'Avril se soit retournée pour se passer une main sur les yeux, puis elle respire un bon coup, le plus silencieusement possible, dans l'espoir que la jeune femme en face d'elle ne l'entende pas. Elle pourrait croire qu'Elsa s'ennuyait à cause d'elle, et ça, c'était vraiment la dernière chose que la rousse voulait. Surtout que ce n'étais pas vrai. Ce n'était pas l'éclate totale, mais cette discussion était loin d'être d'un ennuie mortel.
« Tu connais le nom de ta demi-pension ? Je sais où ils ont rentré les chevaux traumatisés, on pourrait peut-être aller la voir ?  »
Sa main se pose directement sur sa poche arrière, mais Elsa arrive à la remettre à sa place. Tu connais le nom de ta demi pension, tu l'as regardé il y a à peine quelques secondes, pas besoin de vérifier.
« Spontaneous Me. C'est son nom. »
Sa main se pose ensuite juste derrière son oreille et, essayant d'évacuer l’anxiété comme elle le peut, l'un de ses ongles se plante dans sa peau. Il n'y reste néanmoins pas assez longtemps pour y laisser une marque, puisque sa main se remet automatiquement à sa place quand la jeune femme recommence à parler.
« Et, ce serait avec plaisir. Que tu me montre. »
Se faire violence : fait. Avril était très gentil, mais il fallait être honnête. Qui que soit la personne, quelque soit son age, et quelque soit sa personnalité, Elsa se sentait, et se sentirait sûrement toujours mieux, seule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice
Re: Loin [ELSA]

Message par Blue-Ivy Dell'Espedito le Jeu 8 Mai - 19:44


Loin là-bas, quelque part
Avril Tiletto & Elsa Delva



Je la regardais avec un sourire bienveillant se souvenir du nom de sa demi-pension. Réfléchissant un instant, ma mémoire photographique me permit rapidement de mettre -non pas un visage- mais une bouille sur ce nom. Mon passe-temps, qui consistait à photographier plus ou moins tout ce qui était à ma portée, m'avait déjà permis de faire un tour dans les écuries, où les chevaux du haras étaient arrivés depuis déjà quelques jours.
Pour les traumatisés, c'était effectivement mieux qu'ils soient débarqués loin de toute l'agitation qui régnait à l'écurie. Mon Virgule, bien que complètement drogué aux calmants, avait été stressé, et je l'avais laissé dans un état qui m'inquiétait, bien que rassurée par le vétérinaire.

- C'est une des nouvelles arrivantes, recueillie ici. Je ne sais pas si tu l'as vue sur une photo, mais tu as très bien choisi !
La fameuse jument était une magnifique alezane, bien bâtie, et avec une belle face qui m'aidait certainement à retrouver de quel cheval il s'agissait.

Regardant Elsa en souriant, je rappelais ma chienne en sifflant un coup, et au lieu de me rejoindre, elle s'éloigna à toute berzingue. La route n'était pas loin, mais je savais qu'elle était peu fréquentée. Et puis, Imagination avait été une chienne de rue. Elle connaissait les voitures et le danger qu'elles représentaient, elle arriverait à se débrouiller toute seule.

Je m'avançais, repassant la limite du grand portail noir, me plaçant de manière à être à côté de la jeune fille. M'aidant de mes bras, je lui expliquais brièvement ce que j'avais réussi à retenir de l'agencement de l'écurie.
- Tu as les écuries, et toutes les installations juste là. Plus loin, tu vois peut-être les installations, et le grand bâtiment, c'est le Club-House, avec la sellerie et la grange cachée derrière.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: Loin [ELSA]

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Loin des rires... [PV Kilip Jino]
» ELSA PETITE FEMELLE X EPAGNEULE 3 ANS CSCA BEZIERS HERAULT
» Plus loin que dans mes Rêves [PV Nuage d'Or]
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: