Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
Untilted ~ Matthew J. FOX

Message par Invité le Lun 21 Avr - 20:06

Bonjour, bonsoir !
Je vous propose le début de mon "roman", en espérant que ça vous plaise ! N'hésitez pas à poster des commentaires à la suite du sujet ! Merci d'avance !
BONNE LECTURE !

Prologue
Chapitre 1


Dernière édition par Matthew J. Fox le Lun 21 Avr - 20:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Untilted ~ Matthew J. FOX

Message par Invité le Lun 21 Avr - 20:06

Prologue.

Courir, il devait courir. Plus vite, plus loin. Sans ne jamais s'arrêter. Sa survie en dépendait. Son corps tout entier le tiraillait. Sa respiration se faisait sifflante, et ses muscles endoloris le lançaient à intervalles réguliers. Toutes les demi-secondes, environ. Derrière lui, des voix rauques l'appelaient. Ils criaient son nom à travers la forêt. Mais lui, il ne s'arrêtait pas, et poursuivait sa course folle.
Les branchages agressaient ses frêles membres, qui ruisselaient de sang. Ses joues, inondées de larmes silencieuses, étaient enflées par les coups. Ses mains tremblaient violemment, tentant vainement d'écarter les branches. Les éclats de voix derrière lui étaient de plus en plus proches, faisant redoubler ses sanglots. Les yeux mi-clos, il s'efforçait de mettre une jambe devant l'autre.

*- Maman ... Papa .... *

Soudain, son pied se prit dans une racine. Il glissa de tout son long sur le tapis boueux de la forêt, dans un gémissement de douleur. Il tenta de se remettre debout, mais ne parvint qu'à tomber à nouveau. Il jeta un regard vif sur son genou et glapit en voyant le sang mêlé de boue s'écouler sur son mollet dans de longues traînées rougeâtres. C'en fut trop pour ses nerfs qui le firent exploser en sanglots sonores. Il n'eut pas la force non plus de retenir le long cri désespéré qui lui harcelaient les lèvres. Sa voix résonna entre les arbres muets, et, une seconde plus tard, ils étaient sur lui. Armés de leurs mains gantées, ils l'extirpèrent des entrailles de la terre, et l'emmenèrent bien loin de ce qu'il connaissait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Untilted ~ Matthew J. FOX

Message par Invité le Lun 21 Avr - 20:24

Chapitre 1

Quand le somnifère eut finit de faire son effet, il put enfin sortir de sa torpeur. Le monde tournait violemment autour de lui, et il ne parvint pas tout de suite à savoir où il se trouvait. Au bout de quelques instants, ses yeux furent habitués à l'obscurité ambiante, et il put étudier la petite pièce dans laquelle il se trouvait. Elle était plongée dans le noir, et le seul objet qui la meublait était le vulgaire lit de camp sur lequel il était allongé. Lorsqu'il se rendit compte que tous les murs étaient vides, à l'exception de celui qui faisait face au lit qui comportait une porte en bois doublée d'acier, unique issue à son cachot de fortune, un profond sentiment d'angoisse le transperça de part en part.
S'appuyant sur ses avant-bras, il tenta de se relever, mais une douleur fulgurant lui fit tourner la tête, et il se laissa retomber sur le lit. Ses yeux se posèrent lentement sur son bras, où une longue aiguille lacérait en profondeur sa chair. Un fin tuyau rempli de sang le reliait à un moniteur de petite taille, posé à même le sol près de la tête du lit. Inquiet, il s'approcha de la machine qui, maintenant qu'il y prêtait attention, vrombissait doucement. Une petite LED verte, orientée vers le mur, clignotait toutes les secondes, et il supposa que c'était un détecteur de pouls qui vérifiait en temps réel s'il était toujours en vie.

Une sorte de rage obscure courut dans ses veines, et d'un geste plein de haine, il agrippa l'intraveineuse. Le moniteur émit un bref couinement désapprobateur, puis, quand l'aiguille quitta la chaleur de la chair humaine, il cracha dans la pièce une alarme tonitruante.
Alors qu'il épongeait le sang qui gouttait de son bras en le pressant contre le maigre matelas, l'alarme se tut, et un étrange bruit résonna derrière lui. C'était celui d'un digicode qu'on valide. Il bondit sur ses pieds pour faire face à la porte qui s'ouvrit dans un grincement angoissant. Sa gorge se serra quand, face à lui, dans l'ombre, apparut un homme.

L'homme fit un pas en avant, la porte se ferma seule derrière lui. Il appuya sur un interrupteur qu'il n'avait pas remarqué, et un néon clignotant s'alluma péniblement sur la pièce, en crachant sa lumière jaunâtre sur les murs. Eblouit un instant, il put jeté un rapide coup d'oeil qui confirma ce qu'il redoutait : dans deux angles opposés se cachaient deux caméras microscopiques qui le filmaient surement sans relâche. Son attention se porta ensuite sur son visiteur, un homme au visage sévère et aux cheveux grisonnants. Il n'eut pas le temps de l'étudier en détail, car sa voix rauque emplit la salle, le faisant frémir de peur.

- Bonsoir, Josh, dit-il d'une voix calme.

Il connaissait son nom ! Comment était-ce possible ? Les poings de Josh se serrèrent de manière compulsive, et une soudaine envie de l'étriper lui gagna l'esprit. Il lança d'une voix forte :

- Qui êtes-vous, et que me voulez-vous ?

Un immense sourire s'afficha sur le visage de l'inconnu, un sourire de ceux qui vous terrifie jusqu'à la fin de vos jours.

- Peu importe qui je suis, ou pourquoi je suis là. La seule question est : comment allez-vous, Josh.

Sentant la colère monter en lui, Josh fit un pas agressif vers l'homme, quand soudain un déclic le fit stopper net. L'intéressé venait de glisser sa main dans la doublure de sa veste et un reflet métallique attirait l'attention de l'agresseur. En souriant toujours de son air terrifiant, l'homme répéta la question, d'un ton cette fois qui lui faisait bien sentir qu'il n'avait d'autre choix que de lui répondre.

- Ca pourrait aller mieux, lâcha-t-il avec hargne, mais on s'en fout de savoir comment je vais ! Que me voulez vous ?

Le visiteur ignora sa question, se contentant de l'étudier de haut en bas.

Voulez-vous bien me dire votre nom, suivi de votre âge, Josh ?

Josh pinça les lèvres.

- Mon nom est Drecker, et j'ai ...

Soudain, son esprit hésita. Quel âge avait-il ? Fixant ses mains, il chercha sa date de naissance dans sa tête, en vain. Il écarquilla les yeux, avant de reprendre son sang froid, et de fixer froidement son interlocuteur. Il ne devait pas se montrer faible, bien qu'une haine intense le gagnait un peu plus à chaque seconde.

- Je ne me souviens plus de mon âge.

L'autre ricana un instant, avant de lui demander d'un ton moqueur :

- Quel est votre dernier souvenir, Josh ?

Josh se creusa les méninges un instant, avant de dévisager l'inconnu avec de grands yeux. Ses poings se serrèrent, et tout son corps se mit à trembler de rage. Il se mit à hurler, sa voix résonnant entre les quatre murs :

- Qu'est-ce que vous m'avez fait ? Répondez-moi tout de suite !

Il franchit les quelques mètres qui les séparaient encore, et saisit son interlocuteur par le col, en le menaçant de son poing.

- Qu'est-ce que vous m'avez fait, bon sang ?

Le visage du visiteur changea du tout au tout, et ses lèvres se pincèrent également. Son regard transperça le jeune homme de part en part, lui faisant ravaler sa rage, et bientôt, celui-ci sentit un objet froid pressé au creux de ses abdominaux. Evidemment, Josh savait ce que c'était, mais il jeta quand même un coup d'oeil affolé sur le revolver rutilant qui était pointé tout contre son estomac. L'homme le tenait d'une main ferme, la sécurité désactivée et le doigt sur la détente.

- Ce n'est pas dans votre interêt, Josh. Veuillez retourner sur votre lit.

Sans un mot, Josh laissa retomber ses bras de chaque côté de son corps et obéit.

- Très bien, Josh. A partir de maintenant, JE pose les questions, et vous vous contentez d'y répondre.

Après un court silence, il reprit.

- Savez-vous pourquoi vous êtes ici, Josh ?

L'intéressé répondit négativement de la tête, sur ses gardes : son visiteur tenait toujours son revolver pointé sur lui. Il se sentait misérable et à la merci de cet intrus.

- Vous souvenez-vous d'autre chose que de votre nom et de votre prénom ?

Il répondit de la même manière, sans dire un mot.

- Que pensez-vous de ma personne ?

Sans hésiter une seconde, Josh répondit d'une voix dédaigneuse :

- Vous êtes le plus gros connard de l'univers tout entier.

L'homme rit joyeusement une seconde, puis baissa son arme, le sourire aux lèvres.

- Sans doute. Puisque vous avez choisi d'être honnête avec moi, je pense pouvoir me présenter. Je suis Conor. C'est tout ce que vous avez besoin de savoir à mon propos.

Josh hocha la tête. Bien qu'il le détesta, il ne pouvait s'empêcher d'éprouver un certain respect pour ce type. Celui-ci lui tourna le dos, et dit un pas vers la porte, avant de lâcher :

- Nous nous reverrons bientôt, Josh, alors tâchez de vous reposer. Je vous souhaite une bonne nuit, bien que je doute que vous ayez la moindre notion du temps en ce lieu.

Le néon cracha sa dernière lueur, la porte claqua, et le cliquetis d'un verrou automatique lui confirma ce qu'il redoutait : Josh était de nouveau seul, livré à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: Untilted ~ Matthew J. FOX

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Matthew "Matt" Williams
» matthew & manuela ❝ apologize ❞
» Matthew Lombardi signe a Philladelphie
» DAMIEN J. Bradford ► Matthew Bellamy ►Montre moi ton mouchoir, je te dirais qui tu es (si j'ai envie :o)
» [M] Matthew Gray Gubler - Indépendants




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: