Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
La vérité en vérité tu ne la connais pas

Message par Invité le Mer 23 Avr - 13:24

La vérité en vérité tu ne la connais pas.

Résumé : Une personne âgée de 70 ans, à New-York, explique à un jeune de 18 ans ce qui c'est réellement passé en 2500, lors de la guerre contre l'Egypte. Explications sur une guerre futuriste. Plongé au creux de l'aventure.



Dernière édition par Steven A. Pettrik le Mer 23 Avr - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: La vérité en vérité tu ne la connais pas

Message par Invité le Mer 23 Avr - 13:25

Prologue


Le vieil homme ouvre la porte d'une main tremblante. Son petit-fils doit être chez lui jusqu'à ce qu'il est un endroit où dormir. Ses parents ont décidé de lui faire prendre son envol. Le vieil homme monte les marches du petit immeuble difficilement, ses os grinçants. La porte s'ouvre alors dans un grincement. Le petit-fils du vieil homme surgit, habillé d'un simple t-shirt et d'un jean. Il aide son grand-père à rentrer chez lui.

Le vieil homme pause sa canne contre l'accoudoir de son fauteuil et s'installe sur son fauteuil. Son petit-fils s'assied en face de lui et lui demande :

''Grand-père Barn, comment c'est passé la guerre en 2450 ? Comme on la raconte ?
- Oh non mon petit, pas du tout. Je vais te raconter tout ça.''


**

Un jeune home de 20 ans s'avance dans le camp militaire. Déjà, nombre de militaires s'activent. Des avions fendent l'air dans le ciel. Des avions de guerre. Des bateaux partent pour rejoindre un porte-avion à mi-chemin de leur destination : l'Egypte. La guerre de 2450 attend des milliers d'hommes. Le jeune homme marche droit vers un bâtiment délabré. Les barreaux aux fenêtres étaient rouillés et les murs étaient presque recouverts de mousse. Devant la porte, un soldat était planté là. Le soldat salua le jeune homme et le laissa passé une fois qu'il lui eut montré son passeport. Le jeune homme monta les marches et se retrouva dans un petit bureau, serré entre les quatre murs. Le bureau était en bois noir, et assis sur un confortable fauteuil, un homme décoré avec une cicatrice barrant son visage se tourna vers le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?
» Dextérité main gauche-main droite
» Célérité




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: