Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
Enzo et Yttrium

Message par Invité le Jeu 1 Mai - 21:18

Enzo et Yttrium
Travail latéral

Me voilà en carrière pour donner cours à mon fiston. Le petit Enzo avait si vite grandi que le voilà déjà à cheval et j'allais lui donner cours. J'allais voir si celui-ci avait bien évolué. Enfin, je ne l'avais pas vu monter la première fois, on va dire qu'aujourd'hui, j'allais voir ses talents de cavalier pour la première fois.

Celui-ci devait finir la préparation de son petit welsh Yttrium, on verra s"'il serait si propre que ça le petit poney. En fait, l'état du poney à l'entrée de la piste de travail en disait long sur comment était le propriétaire. J’espérais voir Yttrium m'éblouir comme un miroir me prouvant que mon fils était un bon garçon responsable et que sa mère l'a bien élevé. Enfin d'un côté, je savais que cela serait le cas et que ce petit me rendrait fier quoi qu'il fasse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Enzo et Yttrium

Message par Invité le Jeu 1 Mai - 21:55

Ce jour là, Enzo jubilait. Il avait si hâte qu'il s'était rendu à l'écurie en courant. Son papa allait enfin lui faire un petit cours, à lui qui le trouvait si parfait. Une fois devant le box d'Yttrium, il s'était précipité vers son casier. Il allait enfin pouvoir avoir son papa rien qu'à lui ! Il rêvait de ça depuis de terriblement longs mois ! Son papa, rien que pour lui tout seul ! Il ramena le licol, ainsi que sa caisse de pansage, et entama de panser le poney. Il fallait qu'il soit PARFAIT, comme ça, ça prouverait que c'était le meilleur fils du monde ! Il avait hâte que son papa soit fier de lui !
Il astiqua le welsh pendant quinze bonne minutes, et passa même un petit coup d'époussette pour finir de le lustrer. Il s'acharna cinq longues minutes de plus avec ses crins, jusqu'à ce qu'aucun brin de paille ne vienne les décoiffer. De la même manière, il brossa ses sabots après les avoirs curé, jusqu'à ce que le cheval ait l'air de sortir d'un emballage sous vide.

Il ramena ensuite tout l'harnachement du cheval, et quand vint le tour de la selle, ce ne fut pas si simple. Il trébucha, et s'écrasa de tout son long dans le couloir, écorchant son pantalon d'équitation et bien méchamment aussi son genoux. Mais les miracles de l'adrénalines firent ce qu'il fallait pour qu'Enzo reparte, bien que boitillant légèrement, jusqu'à son Yttrium adoré. Une fois harnaché, le petit garçon passa les rênes au dessus de la tête de son poney, et se dirigea vers la carrière, des étoiles pleins les yeux. Yttrium, encore endormi sans doute, était un peu à la traîne, et marchait la tête basse, les yeux mi-clos.

Quand Enzo aperçut la silhouette masculine de son père, un grand sourire illumina son visage, et il se mit à accélérer le pas, jusqu'à être devant lui, et se réfugier dans ses bras, et tenant toujours le poney du bout des rênes.

- Papa !

Il se recula, les yeux brillants, paré à faire de son mieux tout ce que son papa lui demandera.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Enzo et Yttrium

Message par Invité le Jeu 1 Mai - 22:38

Et voilà, la leçon commençait. Je voyais le petit venir vers moi tout content pour m'enlacer de son petit corps. Je le lui rendis bien à mon gaillard. Je pourrais faire un roman pour expliquer à quel point c'était ma plus belle réussite. Enfin bref, j'étais ici pour autre chose.

- Allez fiston, on va commencer la leçon et voir tes progrès.

Je tenais Yttrium par ses rênes. Le petit montait sans mors et c'était une bonne décision, bien que je connaissais pas comment était le petit welsh. Si Enzo avait pris cette décision c'était qu'il était calme. De toute façon anastasia l'aurait pas laissé faire si c'était pas le cas. Dès que le petit sera à cheval, il échauffera son poney de lui même.

- Alors au début, tu échauffes ton petit poney. Je suppose que je ne dois pas t'aider là dessus et je te laisse faire à ton aise. Tu as quinze minutes pour l'échauffer comme bon te semble.

J'étais peut-être moniteur, mais échauffer un cheval, tout le monde savait le faire sans moi. Bon si enzo jugeait qu'il ne savait pas, il n'aurait qu'à me le dire et je l'aiderai.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Enzo et Yttrium

Message par Invité le Ven 2 Mai - 10:45

Enzo, on ne peut plus joyeux de pouvoir travailler avec son père adoré, ressangla de son mieux, puis plaçant le cheval près d'un cube d'obstacle, il mit le pied à l'étriller pour monter. Une fois sur le cheval, il ajusta ses rênes, et, en donnant un petit coup de talon à son cheval, il le mit au pas. Du haut de ses sept ans, il faisait minuscule sur le poney, mais, tout sourire, il se mit à faire des voltes pas très rondes, certes, mais des voltes quand même, puis des diagonales. Il se concentra dans une petite partie de la carrière pour éviter les trop longues lignes droites, et remontait peu à peu sur ses rênes, pour réveiller son cheval en douceur. Quand il sentit que le welsh était prêt, Enzo le fit partir au trot. Après avoir secoué la tête quelques secondes, Yttrium partit d'un trot léger et cadencé, mais sur sa selle, il fallait avouer que le garçonnet n'était pas des plus immobiles. Il s'efforçait pourtant de fixer de son mieux ses jambes, et il y eut un léger mieux, bien que ce ne soit pas tout à fait ça. Il enchaîna plusieurs figures, demanda plusieurs variations d'allures, entièrement concentré sur son cheval, puis demanda un petit galop à son étalon. Bon, les premières foulées furent un peu trop rapides, le cheval étant heureux de galoper un peu, lui qui aimait tant se défouler, mais Enzo récupéra rapidement la main, et fit quelques tours de carrière, enchaînant voltes, demi-voltes et diagonales. Le cheval, de plus en plus attentif, était de plus en plus précis, en ce qui concernait les quelques changements d'allures que lui demandait le petit garçon pour s'assurer qu'il avait bien toutes les pédales.
Finalement, il fit repasser le poney au pas en lançant un regard inquiet à son père, de peur d'avoir fait une bêtise, et de l'avoir déçu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Enzo et Yttrium

Message par Invité le Ven 2 Mai - 11:32

J'observais avec grande attention mon petit garçon. Je voulais voir comment il faisait au moindre détail ainsi s'il faisait une erreur, c'était toujours possible de le corriger rapidement pour ne pas la laisser perdurer dans le temps. Et pour le moment, je n'avais rien à dire sur sa façon de faire.

Je le regardais échauffer son welsh qui semblait encore dans son sommeil, mais plus pour très longtemps. Les figures que faisaient Enzo était pas très correct, mais on mettra cela sur la jeunesse, tant qu'il savait ce que c'était comme figure, pour moi, ça me convenait. Je ne disais rien pendant qu'il échauffait, je le regardais trottait, faire ses figures et galoper. J'observais sa position, ses mains, ses jambes, les aides qu'il utilisait et que je pouvais voir. Pour un petit de 7ans, c'était déjà pas si mal. Quand celui-ci m'observa après être revenu au pas avec Yttrium, il attendait le verdict.

- Alors, c'était pas trop mal du tout ton échauffement. Encore des trucs à travailler, mais c'est normal que tu n'y arrives pas encore, donc je ne vais pas y prêter grande attention. Tu retravaillera ton trot enlevé et essaie d'utiliser plus ton assiette pour le départ au galop. On va laisser Yttrium marcher quelques minutes avant de commencer la leçon et si tu ne comprends pas quelque chose, n'hésites pas à me le dire et à poser des questions.

Il se mit près d'Yttrium et marchait à côté de lui pour rester au niveau de son fils. Même si ça paraissait bête, c'était juste pour être auprès de lui pendant ces quelques minutes de repos après l'échauffement et ainsi, pouvoir expliquer la suite à Enzo et qu'il comprenne ce que j'attendais qu'il fasse.

- Alors, quand les minutes de repos seront passés, tu aura un exercice à faire. on va le faire en trois parties et on continuera chaque partie tant qu'il sera pas assimilés par toi et par Yttrium. Tout d'abord, on va débuter les épaules en dedans sur chaque longueur de la piste, dans les largeur, tu reprend la piste normalement. Ce que tu devras faire, c'est écarter légèrement ta main intérieur et utiliser plus une rêne d'appui avec ta rêne extérieur. Ta jambe intérieur recule un peu et fais une pression sur le ventre du cheval et ta jambe extérieur reste à la sangle. Pour débuter, tu vas t'écarter un peu de la piste et prendre une piste intérieur, tu recules ta jambe intérieur en gardant ta jambe extérieur à la sangle pour maintenir les antérieurs et tu utilises plus une rêne d'appui avec ta rêne gauche pour qu'il tourne légèrement la tête vers la gauche.

Il a fallu un tour de piste pour que j'explique tout ça et j’espérais que mon petit gars avait compris. J'avais l'habitude d'apprendre à des grands et je pouvais peut-être utiliser des mots trop technique avec lui.

- Tu as des questions avant qu'on commence ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Enzo et Yttrium

Message par Invité le Ven 2 Mai - 11:50

Enzo fut content de voir son père approcher pour discuter avec lui, et il laissa ses rênes glissées pour que son cheval aille s'étendre vers le bas. Quand son père lui dit qu'il était plutôt content de lui, il ne put retenir un immense sourire joyeux, les yeux brillants. Il acquiesça lorsque son père lui expliqua qu'il devait laisser son cheval marcher cinq petites minutes. Ensuite, Miguel entreprit de lui expliquer l'exercice qu'il devait faire. Tout en gardant un oeil attentif à sa monture, il tendit l'oreille en essayant de comprendre tout le charabia que déballait son père vitesse grand V. Un tour de carrière plus tard, Enzo jeta un regard soucieux à son père :

- Dis papa ... C'est quoi une rêne d'appui ?

Il dévisagea son père dans l'attente d'une réponse, tout en se répétant plus lentement tout ce qu'il devait faire. Prendre une piste intérieur. Reculer la jambe intérieur. Garder la jambe extérieur à la sangle. Utiliser cette fameuse rêne d'appui. Tourner légèrement la tête du cheval à l'intérieur.
Il réfléchit une seconde à ce que pourrait donner le résultat. Avec sa jambe intérieur, il supposait qu'il devait pousser les hanches du cheval hors de la piste. Mais le cheval devait garder ses épaules sur la piste, d'où la jambe à la sangle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Enzo et Yttrium

Message par Invité le Ven 2 Mai - 12:08

Cela faisait peut être beaucoup de chose à la fois, mais de toute façon, je les lui répéterais souvent. C'est à force d'entendre qu'on retient. Vint sa question sur la rêne d'appui...cela aurait un miracle qu'il ait tout compris dans ce que j'ai dit.

- Alors la rêne d'appui ou rêne contraire, si tu veux. Si tu veux tourner à gauche, tu utilises normalement ta rêne gauche. Pour la rêne contraire, c'est l'inverse. Pour tourner à gauche, tu utilises ta rêne droite (d'où rêne contraire) et tu appuies celle-ci sur l'encolure du cheval. Habituellement, on dit toujours que tes mains quand tu travailles ne peuvent pas dépasser la ligne de l'encolure et que ta main gauche doit rester à gaucher et pas passer outre cette ligne. Exceptionnellement, pour les rênes contraires, tu peux dépasser légèrement cette ligne et ta rêne contraire doit être un peu plus surélevés. Ton autre main, quant à elle est un peu plus basse et sert à garder la tête du cheval droite ou dans la bonne direction, mais quand le cheval est habitué avec les rênes d'appui, il tourne automatiquement la tête du bon côté.

Disais-je calmement. J'allais rapidement installer des pneus pour faire une petite serpentine sur la piste.

- On va de suite tester les rênes d'appui pour voir si tu as compris ce que j'ai dit. Tu vas faire la serpentine ici en main gauche en utilisant que des rênes d'appuis. N'oublies pas de jouer aussi avec les aides au niveau de tes jambes et de ton assiette. Donc tes jambes doivent toujours bouger, mais tout en restant très fluide. Il faut pas être comme un robot, mais adapté ton mouvement à la vitesse de ton poney. Pour tourner à droite, par exemple, tu recules ta jambe droite pour chasser les postérieurs et tu tiens ta jambe gauche à la sangle pour maintenir les antérieurs et inversement pour aller à gauche. On continuera cet exercice tant que tu n'aura pas assimiler les rênes d'appui, car tu en aura besoin pour pas mal d'autres exercices.

Comme je disais, chaque chose en son temps, il fallait pas presser le cours et il fallait y alelr par étape. D'un côté, même s'il n'avait pas fait l’exercice de base que j'avais en tête, il le ferait à une autre leçon. Je voulais qu'il devienne un bon cavalier et le faire débuter maintenant était une excellente idée car, c'est le moment où ils retiennent mieux ce qu'on leur dit de faire surtout s'ils aiment le faire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Enzo et Yttrium

Message par Invité le Ven 2 Mai - 12:38

Enzo écouta avec attention, tout en observant ses mains, et en essayant à mesure que son père le disait, de faire la même chose. Ca lui parut compliqué, et il s'emmêla un instant les pinceaux, avant de tourner la tête vers son père qui continuait ses explications. Il venait d'installer une serpentine de grande taille qui lui laisserai le temps de tourner, en lui expliquant le premier exercice. Récupérant ses rênes, il hocha la tête avec enthousiasme, avant de remettre sur la piste à main gauche pour commencer la serpentine.

- D'accord, je vais faire de mon mieux, papa !

Il lui fit un petit sourire, avant de reprendre un air sérieux, presque comique. Il se dirigea vers la première boucle. Une fois dans le premier virage, il s'exécuta en se répétant les instructions en boucle dans sa tête. Son corps voulut instinctivement écarter la rêne intérieur, mais il se retint, en se concentrant sur chacun de ses gestes. Il releva légèrement la rêne extérieur, et, tout en poussant l'encolure à l'intérieur avec elle, il abaissa légèrement sa rêne intérieur. Il recula sa jambe intérieur, hésita une seconde puis plaça la jambe extérieur à la sangle, avant de constater qu'Yttrium hésitait. Il n'avait surement pas été assez clair, s'était sa faute. Il préféra recommencer correctement sa serpentine, et cette fois, il y mit plus d'enthousiasme, en chassant les postérieurs de l'étalon avec énergie, malgré ses jambes courtes qui atterrissaient seulement à quelques centimètres sous le tapis.
Yttrium sembla mieux réagir cette fois, mais, restait tout de même hésitant. Une fois le premier virage passé, il se rendit soudainement compte que la serpentine comptait une légère ligne droite entre les deux virages. Il remit ses deux mains correctement, et avança à nouveau sa jambe gauche. Le cheval se remit plus ou moins droit, Enzo aillant toujours un peu de mal à se remettre lui aussi droit. Il se concentra à nouveau, et fit l'exact inverse de la première courbe. Relever la rêne gauche, la passer légèrement de l'autre côté de la ligne d'encolure. Abaisser la rêne intérieur et l'écarter légèrement, afin de proposer la direction au cheval.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: Enzo et Yttrium

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» [RP] Entretien avec Enzo Blackney
» Répartition : Enzo Leone [manque avatar]
» Heads Will Roll ▬ Jamie & Enzo
» Je t'aime mais j'ai mal {Enzo
» Enzo - croisé bichon et caniche - 10 ans (94)




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: