Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur

Larkin était levé depuis maintenant une bonne demi-heure, n'ayant pratiquement pas dormi de la nuit depuis qu'il avait rejoint cette fameuse et célèbre petite écurie, ne rêvant que de ça depuis qu'il était gamin, c'est pourquoi il avait encore un peu de mal à croire qu'il y était bel et bien. Passant légèrement ses doigts sur un bracelet tressé avec les crins alezan brûlé de sa jument, il releva brièvement son regard vers la fenêtre de sa chambre en se demandant comment c'était passer la première nuit de sa petite alezane. Quittant sa chambre d'un pas impatient, il regagna les écuries en quelques minutes, retournant au box où il avait laisser Liar la veille. Quelques secondes plus tard, la KWPN leva légèrement sa tête en entendant un sifflement qui résonnait visiblement familier dans ses oreilles. Posant son regard sur son cavalier, l'alezane l’accueilli d'un sympathique hennissement tout en s'approchant du grand brun pour souffler gentiment dans son cou, heureuse de le revoir après cette nuit dans cet endroit nouveau.
- Coucou ma Belle ! lança joyeusement Larkin en flattant l'encolure de sa jument : elle avait le poil de l'encolure sec et encore poussiéreux de la roulade dans la carrière de la veille se qui promettait une sacrée séance de pansage en perspective ce qui ne pouvait que plaire à Little Liar qui, il faut bien se l'avouer, adore qu'on s'occupe d'elle pendant des heures. 
Rigolant en observant sa jument qui hocher vivement la tête comme pour lui répondre, il attrapa un licol en cuir noir acheté plutôt récemment qu'il enfila sans problème à Liar qui était comme à habitude ; très calme et respectueuse. Une dizaine de minutes plus tard, l'alezane était attaché juste devant les écuries, sous un soleil encore timide par ce début de journée mais la température rester tout de même agréable. Larkin était aux côtés de sa jument, une malle de pansage verte pomme sous un bras et un pot de graisse à sabots dans l'autre main, impatient de s'atteler au pansage de sa petite princesse. Il avait appris beaucoup de choses avec sa jument en cinq ans, en particulier le bonheur de s'occuper soi-même de son cheval, que le pansage était un moment idéal pour créer un peu plus de complicité et que ce n'était certainement pas une corvée comme il avait penser toutes ses années. Il fût sortit de ses pensées quelques instants plus tard par un mouvement vers l'avant ; Liar n'avait visiblement pas apprécier la rêverie de son cavalier et elle l'avait volontairement attrapé par la manche afin qu'il s'occupe enfin d'elle. Secouant vivement la tête avant de poser son matériel au sol, il sortit une étrille qu'il passa avec soin sur les parties charnues de l'alezane en faisant de grands mouvements circulaires, veillant à enlever le plus gros du restant de sable et ainsi décoller la saleté. Quelques minutes plus tard, il attrapa le bouchon qu'il passa d'abord à retrousse-poil avant de le repasser dans le bon sens, répétant l'opération plusieurs fois pour enlever un maximum de poils morts et le restant de la saleté. Il termina finalement le pansage dix minutes plus tard après avoir passer soigneusement la brosse douce sur la quasi-intégralité du corps de Liar.
"Presque fini.." pensa Larkin l'espace d'un instant avant de remettre à faire le pansage de sa jument, il aimait qu'elle soit impeccable bien qu'il savait très bien que ça ne durait qu'un temps et que la longue opération serait très certainement à renouveler dans la journée même. Après un curage de sabots, il graissa l'intérieur de ceux-ci avant de graisser l'extérieur. Little Liar quand à elle avait l'air plutôt paisible, les yeux mi-clos et se reposant sur trois de ses pieds en ayant bloquer les articulations du quatrième. Après presque une heure de soins acharnés, Larkin termina de peigna les quelques mèches des fins crins l'alezane qui était parfaitement propre jusqu'aux pointes des sabots. Le grand brun s'essuya maladroitement le front comme si il venait de faire un effort insurmontable puis, il sortit un petit bonbon à la menthe qu'il déposa dans sa main avant de le passer plusieurs fois sous le nez de l'alezane, attendant que celle-ci se décide à le prendre ce qui se passa dans les secondes qui suivirent. Tout en esquissant un sourire tendre, Larkin tourna son regard vers la propriété de Cuadra l'air un peu rêveur, heureux comme jamais d'avoir réalisé son rêve d'enfant en intégrant l'école.


Dernière édition par Slowinski Larkin le Dim 20 Déc - 19:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


En fait, il est amoureux de sa jument, non ? ^^
C'est très agréable à lire, il prend soin d'elle comme si c'était quelque chose de très précieux mais surtout très fragile... Continue comme ça, et elle ira décrocher les étoiles pour toi, la petite !

Quoi qu'il en soit, ton pansage t'a fait gagner :
+ 1 en calme
+ 2 en complicité

Et, la prochaine fois, ta jument sera en forme.


Dernière édition par Le cheval le Dim 8 Nov - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Soins' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur

Oui ahah. ^^
Et merci beaucoup !


Quelques secondes à peine être sortie -une énième fois- de sa rêverie, Larkin poussa un bref soupir de soulagement, réalisant qu'il avait enfin fini le pansage de Liar. Grattouillant énergiquement le toupet de celle-ci, il décida ensuite de rejoindre la grange où il avait son casier, impatient de découvrir les infrastructures de Cuadra. Une poignée de minutes plus tard, il était de nouveau aux côtés de son alezane, les bras chargés d'affaires en tout genre. Posant le tout avec délicatesse sur le sol, il attrapa la chabraque verte pomme qu'il déposa avec soin sur le garrot de la KWPN avant de déposer un amortisseur en mouton noir par dessus. Il attrapa ensuite sa selle mixte en cuir noire qu'il déposa au dessus de l'amortisseur, veillant à bien dégarroter pour éviter une quelconque blessure. Little Liar quand à elle profita du petit mètre de longe que lui avait laisser son cavalier et propriétaire pour baisser son tête au ras du sol, renfilant les affaires qui traîner sous son nez et elle ne put s'empêcher d'attraper le scratch d'une de ses deux guêtres, s'amusant à le mâchouiller au grand dam de son cavalier. En effet, Larkin fit un court appel de langue en voyant l'attitude de sa jument bien qu'il était plutôt habitué aux petites farces de son alezane. Attrapant la guêtre, il dût batailler durant une bonne minute et demi avant de la récupérer, légèrement trempé par la bave ce qui le fit légèrement grimacer. Liar semblait plutôt satisfaite de sa bêtise, lançant quelques puissants hennissements en donnant de grands coups de tête vers son cavalier, un brin impatiente de commencer à s'entraîner.
- Et bah ! T'es bien en forme ce matin ! s'étonna Larkin en haussant les sourcils.
Étouffant finalement un rire, il reposa la guêtre par terre avant d'attraper la sangle bavette qui se trouver elle aussi sur le sol. Contournant sa jument en la prévenant par une caresse sur le croupe, il attacha les contre-sanglons aux sanglons du côté droit avant de contourner une nouvelle fois Liar, attachant la sangle de l'autre côté. Il se baissa ensuite, attrapant chaque guêtre à tour de rôle qu'il ajusta correctement aux membres de sa jument avant de se redresser, se demandant si ça valait la peine de mettre les cloches et le collier de chasse. Finalement, il opta pour ne pas surcharger sa jument, après tout rien ne servait de l'atelier comme une guerrière pour un simple petit entraînement de routine. Il termina donc de harnacher Little Liar en lui mettant son filet.
- On y va ?demanda t-il à Liar en posant sa bombe sur sa tête, la clipsant sous la gorge avant poser son regard sur sa jument qui semblait très impatiente de commencer.
Il la libéra donc de son licol, se contentant de tenir les rênes du bout des doigts tout en marchant calmement aux côtés de sa grosse, observant ses deux gros yeux brillants qui fixer l'horizon avec attention.


Dernière édition par Slowinski Larkin le Dim 8 Nov - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


Donc en fait, toutes mes confuses, tu n'avais pas fini ton résumé... ^^
Du coup, on va garder le premier lancé de dés, et je te rajoute encore :
+ 1 en complicité

Donc la prochaine fois, ta jument sera en forme.

EDIT Fenalla : Lorsque tu finis un résumé, pense bien à le stipuler : ici et ce n'est pas à toi de lancer le dé =)

MàJ
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur


❝I will always be by your side Liar❞
Huit heure quarante-cinq, c'est l'heure à laquelle Larkin avait décider d'arriver à Cuadra pour son second jour. Il n'avait fait que de penser à ça toute la nuit, enfin il avait réussit à intégré cet endroit bourré de charme et de complicité, un pur bonheur pour les amoureux de l'harmonie équestre. Le grand brun chassa néanmoins rapidement ces agréables pensées de sa tête, voulant surtout savoir si sa petite princesse avait passer une bonne nuit. Il traversa donc les écuries d'un pas rapide avant de s'arrêter devant le box de Liar, observant avec attention sa jument. Celle-ci était tranquillement couchée en vache, somnolente, elle venait surement d'engloutir sa ration de granulés à voir la mangeoire déjà vide. D'ailleurs, elle n'avait même pas remarquer son cavalier ce qui avait le don de faire sourire Larkin qui se contentait de rester devant la porte du box.

Quelques secondes plus tard, il attrapa délicatement le loquet de la porte qu'il déverrouilla avant de rentrer calmement dans le box de l'alezane, espérant ne pas la réveiller. S'agenouillant près d'elle, il eut la mauvaise idée de grattouiller le chanfrein de la jument qui rouvrit brutalement les yeux, se demandant ce qui pouvait bien la déranger. Légèrement prise de panique, Liar se releva sans prendre le temps de ménager son cavalier, n'aimant pas vraiment qu'on la prenne pas surprise, surtout quand elle était dans son box. Larkin quand à lui étouffa un soufflement en serrant les dents, il est vrai qu'il s'en voulait un peu d'avoir ainsi effrayer sa grosse. Sortant un bonbon à la menthe de sa poche, il le présenta à Liar dans l'espoir de se faire pardonner, chose qui marcha très bien, la gourmandise de la Hollandaise étant quasiment sans limite.
- Désolé.. lança Larkin en observant fixement sa jument avant d'inspirer longuement, se demandant comment aller se passer leur journée.

Il sortit finalement du box dans les minutes qui suivirent, regagnant son casier afin d'attraper son licol qu'il enfila à Little Liar une fois revenue près d'elle, l'amenant ainsi dehors pour faciliter son pansage matinal et habituel. Une fois le nœud fait dans la longe, Larkin mit ses poings sur ses hanches en voyant l'état dans lequel se trouver Liar : des brins de paille coincés dans le toupet, la crinière et la queue, quelques tâches de boue restantes sur les membres de la balade de la veille et le poil de l'encolure sec, surement dû à de la transpiration. Et encore, elle était équipée d'une couverture ! Ah, en parlant de ça.. Larkin glissa délicatement ses deux mains sous la couverture de l'alezane, souriant en sentant la température qu'il faisait en-dessous. C'est un peu comme après une heure de leçon en plein hiver, quand on descend et qu'on met ses mains sous le tapis, ça réchauffe instantanément ! Mais assez rêver, maintenant il faut brosser !

Larkin défit donc toutes les sangles qui permettaient la tenue de la couverture, faisant glisser celle-ci le long de la colonne de Liar avant de la replier comme il put, la reposant ensuite sur le sol avant de retourner à la grange afin de ramener sa malle de pansage ainsi que son pot de graisse à sabots, comptant bien faire un pansage complet. Il posa l'intégralité de ses affaire sur le sol, ouvrant seulement la malle avant d'attraper l'étrille qu'il passa durant une bonne dizaine de minutes sur les parties charnues de Liar, le tout dans de grands mouvements circulaires. Puis, vint le tour du bouchon. Il le passa sur les membres, insistant sur les tâches de boue jusqu'à ce que celles-ci disparaissent intégralement de la robe de sa jument avant de se relever pour la passer sur l'intégralité de la robe, à l'exception de la tête. Liar se tenait sagement immobile, comme à chaque pansage d'ailleurs. Elle avait toujours eut l'habitude qu'on la chouchoute, qu'on s'occupe d'elle pendant des heures donc ça ne la déranger pas le moins du monde que son cavalier s'éternise sur le pansage, du moins pour l'instant. Profitant que sa jument soit calme, Larkin en profita pour passer la brosse douce sur l'intégralité de sa robe, s'approchant lentement de la tête de la Hollandaise avant de l'attraper par le licol. Adressant un regard doux et tendre en fixant le regard attentif de Liar, Larkin passa la brosse douce entre ses deux yeux puis sur le chanfrein et sous la gorge.

Enfin, Larkin décida de s'attaquer à l'avant dernière partie de ce pansage ; les pieds. Demandant un à un les pieds à l'alezane, il prit soin de les curer correctement avant d'attraper le pot de graisse, graissant ainsi l'intérieur et l'extérieur des sabots avant de refermer le pot de graisse pour éviter qu'il ne coule ou ne sèche. Pour finir, Larkin attrapa la brosse à crins qui traîner au milieu de sa mallette, attrapant la base de la queue de Liar avant de passer plusieurs minutes à démêler le tout. D'ailleurs, une petite coupe allait bientôt s'avérer nécessaire, ses crins commencer à devenir un peu trop long. En dressage ça ne poser pas de soucis mais c'était plut problématique en cross. Après avoir fini la queue, il s'attaqua à la crinière qu'il mit autant de temps à démêler quand au toupet, il passa simplement ses doigts à travers les crins pour faire tomber les quelques pellicules de paille qui s'y étaient logés.

- Pfiou ! Enfin fini ! déclara t-il après un soupir de soulagement.
Qui avait dit que c'était du gâteau de s'entretenir d'un cheval ? Enfin, c'était la base de toute relation entre cheval-cavalier donc c'était plus qu'indispensable.
Rangeant soigneusement ses affaires dans sa malle avant de la refermer, il offrit une caresse sur le poil maintenant doux et soyeux de Little Liar tout en prenant sa mallette sous le bras, quittant ainsi l'alezane pour retourner une troisième et dernière fois à la grange.

Le grand brun refit son apparition quelques minutes plus tard, les bras chargés de divers accessoires ce qui attisa la curiosité de Liar qui ne put s'empêcher de tourner la tête avec une bouille de bébé, ce demandant si cet amas d'accessoires renfermés un petit truc sucré et doux à se mettre sous la dent. Mais à son grand dam, il n'y avait que des équipements, et rien que ça. Larkin ne put s'empêcher de rire aux éclats en voyant Liar détourner son regard, on aurait dit un enfant à qui on promet un bonbon et qu'on amène finalement chez le dentiste : la vraie douche froide ! Déposant ses affaires par terre, Larkin commença à équiper sa jument : il plaça son habituel tapis vert pomme accompagné de l'amortisseur en mouton noir sur son dos, veillant à ce que ça ne comprime pas le garrot avant de saisir sa selle qu'il déposa avec douceur sur le dos de la KWPN. Veillant à bien dégarroter le tout, le grand brun passa tranquillement derrière Liar afin de se rendre du côté droit pour faire descendre la sangle avant de passer de l'autre côté pour sangler faiblement, d'à peine quelques trous. Se baissant ensuite, il enroula avec soin quatre bandes de travail -deux noirs et deux vertes pommes- autour des membres de Liar, évitant plis et tours trop serrés. Il passa ensuite deux cloches aux antérieurs de l'alezane avant d'inspirer longuement.
"Plus que le filet et c'est partit pour une petite séance de dressage.." songea Larkin en attrapant le filet du bout des doigts qu'il enfila avec délicatesse à Liar, ajustant la sous-gorge et la muserolle.

Fin prêt, Larkin attrapa sa bombe qu'il posa simplement sur sa tête avant de défaire le licol qui se balader encore autour de l'encolure de Liar.
- C'est partit ! lança t-il en attrapant les rênes de Liar qui bouscula légèrement son cavalier au passage, se demandant ce que lui réserver son cavalier..
© OswinWho


Dernière édition par Slowinski Larkin le Mer 2 Déc - 15:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


Beaucoup vraiment mieux tes résumés ! J'ai adoré te lire et tout est superbement expliqué et détaillé !
+ 4 en complicité
+ 2 calme

La prochaine fois, ta jument sera en forme.

Màj by Hurri

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Soins' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur


❝ I will always be by your side Liar ❞
C'était un grand jour pour Larkin qui était plus qu'impatient à l'idée de mettre son petit projet à exécution : présenter Marionnette à Liar ! C'était certes un peu tôt du fait qu'il n'avait la chienne que depuis quelques jours mais il pensait que c'était une bonne chose de l'habituer dès le début, ça allait surement faciliter un tas de choses par la suite. Il arriva donc à Cuadra comme à son habitude, un peu avant 9 heures avec sa petite Border sous le bras, attentive et curieuse de ce nouveau monde qui s'offrait à elle. La déposant avec délicatesse sur le sol une fois les écuries en vue, Larkin continua tranquillement sa petite marche, ayant hâte de retrouver sa grosse mais il dût tout de même se retourner cinq ou six fois, histoire d'appeler Marionnette qui explorer cet endroit à son rythme, s'arrêtant à de multiples reprises derrière son maître.

Une poignée de secondes plus tard, Larkin arriva devant le box de Liar, passant sa tête par dessus la porte du box afin d'observer l'alezane qui était couchée mais bien éveillée, n'ayant pas encore totalement oublié la petite frayeur que lui avait fait Larkin la veille. Un léger sourire se dessina sur les lèvres du grand brun rien qu'à les imaginer tous les trois pour une bonne balade dans les bois, que rêver de mieux ? Sortit de sa rêverie par le bruit que venait de faire sa jument en se relevant, il l'appela par une petite mimique qui semblait résonner familier dans les oreilles de Liar qui s'approcha lentement de son cavalier, posant son nez sur le col de la veste à Larkin, lui soufflant gentiment dessus. Grattouillant l'encolure de son alezane avec tendresse, Larkin rigola néanmoins en sentant le souffle chaud de Liar dans son cou, content d'avoir développer cette relation de confiance avec sa jument.

Mais rapidement, Liar sembla porter son attention sur autre chose que son cavalier : une petite boule de poil ronde et inconnue fit son apparition dans l'écurie se qui avait le don d'attiser la curiosité de la Hollandaise qui donna quelques brefs coups de tête dans la direction du chiot. Inspirant longuement en recevant un coup de tête de la part de Liar, Larkin s'agenouilla pour attraper Marionnette, espérant que tout ce passe comme il l'avait prévu. Mais il ne pouvait malheureusement ni prévoir les réactions de Liar ni celles de Marionnette et bien qu'il avait une confiance aveugle envers sa jument, une pointe d'inquiétude était tout de même présente dans son esprit... Soulevant le chiot en la tenant au niveau des côtes, il la plaça juste devant Liar -à une trentaine de centimètres-, voulant voir la réaction de sa jument avant de tenter une quelconque approche.

Little Liar sembla d'abord contrariée, elle qui avait toujours était la seule princesse de son cavalier allait-elle devoir le partager ? Bien qu'il n'est jamais était prouvé que les animaux ressentaient réellement de la jalousie, on aurait très bien put croire cela en observant la scène qui restait tout de même très drôle. Mais c'est rapidement la curiosité un brin maladive de la KWPN qui reprit le dessus, voulant absolument savoir ce qui se trouver face à elle, elle abandonna donc rapidement son air renfrogné qui ne lui ressemblait absolument pas. À la place, elle colla son poitrail à la porte de son box pour ensuite étendre son encolure, n'était pas vraiment très proche de la chienne. Larkin quand à lui observer tranquillement la scène avant d'approcher légèrement Marionnette, la présentant vraiment à Liar afin qu'elle puisse satisfaire sa curiosité. Bonne surprise en prime, Liar ne semblait pas agressive, seulement curieuse ce qui rassura vivement Larkin qui put souffler de soulagement bien qu'il n'avait fait qu'une infime partie de ce qu'il avait prévu.

Reposant la Border à terre, Larkin ouvrit très légèrement la porte du box de sa jument avec un licol à la main : il n'avait pas envie de monter ou de travailler aujourd'hui, il voulait juste sortir Liar afin qu'elle se dépense donc autant faire une petite séance d'éthologie en compagnie de Marionnette. Attachant Liar à l'intérieur de son box pour éviter une blessure à l'une et à l'autre, le grand brun regagna tranquillement la grange, laissant ainsi Marionnette et Liar toutes seules. La chienne se contenter de rester assise devant la porte de ce grand animal qui lui était inconnu et qui ne la rassurer guère tandis que Liar l'observer attentivement avec deux grosses billes tout en se demandant ce que son cavalier avait prévu pour aujourd'hui. À son plus grand étonnement, Larkin n'était pas arriver avec les bras charger d'affaires comme d'habitude mais simplement d'une étrille, d'un bouchon et d'un cure-pied. Rien ne servait de faire un pansage titanesque pour une simple petite séance en liberté..

Il s'attaqua donc au pansage de son alezane, passant soigneusement l'étrille sur les parties charnues tout en gardant un œil sur les réactions qu'elle pouvait avoir et bien qu'il savait qu'elle n'était pas agressive, il vaut mieux prévenir que guérir. Quelques minutes plus tard, il attrapa le bouchon qu'il passa brièvement sur l'ensemble de la robe, ôtant le principal de poussière et de paille pour la rendre un minimum présentable, elle qui aimait être propre. Pour finir, il cura un à un les sabots de sa jument tout en ayant hâte de commencer cette petite séance de travail en liberté, il avait l'impression de ne pas en avoir fait depuis des siècles ! Et puis, ça resserrait toujours les liens de faire du travail à pied, ça donnait une vision différente de l'équitation, autre que lorsqu'on monte sur un cheval pendant une heure.

Tirant maintenant sur le nœud d'attache qui se défit instantanément, Larkin sortit une carotte de sa manche qu'il tendit à Liar tout en ayant une petite idée derrière la tête. La jument croqua évidemment à pleines dents dedans mais elle n'eut que la moitié de la carotte, l'autre partie ayant était rattrapé de justesse par son cavalier. Pas des plus ravies, l'alezane passa son nez à travers les poches de son cavalier, partant à la recherche de cette moitié de carotte qui lui avait passer sous le nez.
- Liar non.. lança calmement Larkin en repoussant gentiment sa jument, espérant bien pouvoir utiliser la friandise en échange d'un bon comportement avec la chienne.
Sortant du box dans le calme en ayant pour but de rejoindre le manège, Marionnette emboita le pas à Larkin tout en évitant soigneusement de s'approcher de Liar.
© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


hé bien ! Tu en as de la chance ! Ta chienne est déjà super obéissante ! Hâte de vous lire au manège !

Ce résumé t'apporte :
+ 3 en complicité
+ 2 serein

La prochaine fois ta jument sera en forme.

MàJ by hurri



Dernière édition par Le cheval le Dim 20 Déc - 21:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Soins' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur


❝I will always be by your side Liar❞
Enfin sortis du pré après une bonne demi-heure à photographier sa jument, Larkin rejoignit tranquillement les barres d'attaches suivit de près par Liar qui marcher juste derrière lui d'un pas actif, curieuse de savoir ce qu'elle aller bien pouvoir faire aujourd'hui. Tandis que Larkin terminé le nœud d'attache un dilemme se posa dans sa tête : cross ou dressage ? Le cross le tentait bien mais avec la pluie de la veille il se demandait si le terrain n'aller pas être glissant mais d'un autre côté, il mourrait d'envie d'un bon galop entre ces obstacles naturels qui ne pardonnaient pas une erreur lors des sauts.. Mais la KWPN avait également besoin de travailler ses allures et sa souplesse lors de ses déplacements.

Pesant ainsi le pour et le contre durant plusieurs minutes, Larkin soupira longuement en observant le regard brillant de Liar, se demandant ce qui conviendrait le mieux pour aujourd'hui.
- Ça te dis du cross ?
Comme unique réponse de la part de la grande alezane, Larkin reçut un coup de tête affectueux en plein torse, ça devait surement vouloir dire qu'elle était d'accord... Rigolant en observant le comportement de sa jument, il lui grattouilla le chanfrein durant quelques instants avant de jeter un coup d'œil à sa robe qui promettait une bonne heure de pansage.
- Je reviens, tu bouges pas hein..
Sur ces mots, notre brun s'éloigna de sa jument pour rejoindre la grange sous le regard attentif de Liar qui ne bouger pas d'un poil. En même temps, elle ne pouvait pas aller ailleurs..

Peu de temps après, Larkin était de retour les bras chargés d'équipements mais pour une fois, il avait décidé de faire un seul voyage à la grange c'est pourquoi il avait ramener les équipements de pansage et l'harnachement de sa jument. Il déposa donc la selle par terre couverte par le tapis et l'amortisseur ainsi que les autres nombreux accessoires qui allaient habillés Little Liar d'ici peu de temps. Larkin se baissa ensuite pour ouvrir sa mallette, se demandant par quoi il allait bien pouvoir attaquer le pansage. Levant brièvement ses yeux vers le poil rêche de sa jument sur le ventre et les épaules, il décida de commencer par passer l'étrille américaine histoire d'enlever le maximum.
Cette partie lui prit déjà une bonne dizaine de minutes et notre brun ne put s'empêcher de grimacer en tentant tant bien que mal de faire partir les énormes plaques de boue collées aux poils de l'alezane.
- Bah dis donc ! T'as pas fais semblant là Liar ! lança t-il en reposant l'étrille par terre.
Contente d'elle, Liar lança un joyeusement hennissement en secouant vivement sa tête de haut en bas ce qui fit doucement rire Larkin.

Bon, il avait déjà enlever une bonne partie de la terre, plus qu'à faire un bon pansage en profondeur ! Attrapant maintenant une étrille normale, Larkin la passa par mouvement circulaire sur les parties charnues de Liar tout en se demandant comment aller se passer la séance de cross qu'il avait désormais prévu, il ne rester plus qu'à trouver où il se trouver. Petit à petit, la robe de la Hollandaise retrouver sa belle couleur brûlé naturelle et les tâches de boue disparaissaient après de nombreux passages de brosses. Une fois l'étrille reposée au sol, Larkin attrapa le bouchon qu'il passa assez brièvement sur la robe de Liar, ne voulant pas non plus trop s'attarder sur ça.
"Passage de sangle, tendons, poitrail.."
Dans sa tête, le grand brun visualisé les endroits qui allaient être en contact avec les équipements, c'était donc les parties où il fallait particulièrement insisté pour éviter une éventuelle blessure.

Pour enfin finir ce travail d'acharné, Larkin attrapa la brosse douce et s'approcha de la tête de Liar, lui passant avec douceur sur l'intégralité de la tête avant de lui offrir une petite grattouille derrière les oreilles pour la récompenser de son calme. Tandis que son cavalier était maintenant accroupi pour lui brosser les membres, l'alezane posa son regard sur le bouchon qui traîner encore sur le sol. Baissant doucement son nez vers ce petit objet vert pomme, Liar l'attrapa délicatement entre ses dents mais malheureusement pour elle, les poils de la brosse lui chatouillèrent le palais et elle lâcha bruyamment la brosse sur le sol en relevant la tête. Amusé du spectacle, Larkin ne put s'empêcher de rire, amusé par ce caractère joueur qu'avait sa jument. Attrapant le bouchon, il le retourna et le présenta à Liar de façon à ce qu'elle ne soit pas surprise par les poils de la brosse. Chose qui marcha puisque la Hollandaise attrapa le bouchon toujours aussi doucement avant de le poser sur la cuisse de son cavalier encore accroupi, appuyant fortement avec sa tête dessus comme pour le brosser. Une tentative de pansage de sa part ? En tout cas, elle avait réussit à faire une belle tâche de poussière sur le pantalon de son cavalier !

Repoussant gentiment sa jument du bout des doigts, Larkin termina le pansage par un curage des sabots tout en chantonnant légèrement tandis que Liar garder la brosse dans sa bouche, s'amusant à mâchouiller cet objet dur.
"Bon, je brosse les crins, je lui fais une petite tresse et ça sera bon.." pensa t-il en attrapant une brosse à crins qu'il passa longuement dans les crins emmêlés de sa jument en commençant par le toupet et la crinière. Quelques instants plus tard, le pansage était intégralement terminé et Liar avait une magnifique tresse dans la queue afin d'éviter que ses crins ne se coincent dans un obstacle.

- Enfin fini ! souffla Larkin en fixant attentivement Liar qui était juste en train de saccager son bouchon.
- Aller, rends moi ça !
Sur ces mots, le grand brun essaya de récupérer la brosse, s'engageant ainsi dans un combat avec sa jument afin de savoir qui obtiendrait le cadeau suprême : un pauvre bouchon dont les poils commençaient à vraiment avoir l'air fatigués. Et bien évidemment, les soixante-treize kilos tous mouillés de Larkin ne faisaient pas le poids fasse aux quelques six-cent de la KWPN.
Soufflant en abandonnant la partie, Larkin plissa néanmoins les yeux après qu'une pensée lui ait traversée le cerveau : sortant maintenant un petit bonbon à la menthe, il le passa de sa main droite à sa main gauche à plusieurs reprises, narguant ouvertement Liar. Évidemment, l'alezane ne l'entendit pas de cette oreille et lâcha brusquement la brosse qui venait d’atterrir en plein sur le pied droit de Larkin, ce qui l'invita à prononcer un juron.

Récupérant la brosse avec hâte, notre brun offrit tout de même son bonbon à Liar pour ensuite s'empresser de ranger tout son matériel avant qu'il ne prenne à Liar une nouvelle envie de chiper quelque chose. Enfin débarrassé du pansage, Larkin pouvait maintenant entièrement se concentrer sur les équipements de sa jument. Comme d'habitude, il déposa la chabraque verte sur le dos de l'alezane avant de la découvrir par son amortisseur noir en mouton. Puis vint le tour de sa selle mixte qu'il déposa avec douceur sur le dos de Liar juste après avoir dégarotter. Tiens d'ailleurs il aller bientôt devoir la graisser, une petite pliure commençait à se voir au niveau des quartiers. Il fit ensuite soigneusement passé la bavette sous le ventre de l'alezane avant de sangler d'à peine quelques trou, ne voulant pas directement comprimé sa grosse. Se baissant maintenant pour attraper le collier de chasse en cinq points, il l'ajusta rapidement avant poursuivre par l'ajustement du filet raccordé au collier de chasse grâce aux rênes.

Liar s'impatienter de plus en plus, offrant quelques coups de tête à son cavalier pour lui faire par de son impatience.
- Oui oui Liar, j'ai presque fini..
Tout en équipant la Hollandaise de deux guêtres et de deux protèges-boulets, Larkin ne put s'empêcher d'imaginer comment aller se passer cette séance. Le cross faisait partie intégralement de sa vie et il avait découvert les joies de cette discipline un peu spéciale grâce à Liar et cela se voyait très bien que l'alezane prenait plaisir à passer des obstacles en extérieur. Finissant finalement par la pose de deux cloches aux antérieurs de sa jument, Larkin se releva en s'étirant longuement, les muscles légèrement endormis après tant de temps passer accroupi.

- Maintenant à moi de m'équiper !
lança t-il en offrant une tape amicale sur l'encolure de sa jument avant de se baisser légèrement, récupérant son gilet de protection.
Bien qu'il avait une sainte horreur de le porter, il se devait de l'avoir au moins en cross car il se souvenait d'une mauvaise chute qu'il avait fait avec Liar lors d'un entraînement de cross et il savait très bien que son gilet lui avait probablement sauvé la vie. S'équipant ensuite de sa bombe et d'une paire de gants en cuir, notre grand brun inspira longuement en fixant sa jument.
- On est bon.

Quelques minutes plus tard, Larkin était sur le dos de sa jument, réajustant ses étriers tout en ayant un sourire chaleureux sur les lèvres. Descendant correctement ses jambes le long des flancs de sa jument, il se repositionna dans sa selle avant de donner un peu de rênes à la Hollandaise qui semblait avoir de l'énergie à revendre.
- Aller ma grosse, on y va.. souffla t-il sur un ton doux en se penchant vers les oreilles de sa jument qui prit aussitôt le pas, impatiente de découvrir ce nouveau terrain.
© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


Wah j'ai hâte de voir ce que va donner ce petit cross ! En tout cas ta jument fait très "humaine" xD ! Bravo pour ce pansage bien mérité !

+1 calme
+2 complicité

La prochaine fois ta jument sera en forme.

MàJ by hurri



Dernière édition par Le cheval le Dim 20 Déc - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Soins' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur


❝I will always be by your side Liar❞
Larkin ouvrit les yeux après une courte nuit, tout impatient de retrouver sa petite Liar qui était au repos depuis quelques jours, en effet l'alezane c'était fait une vilaine entorse après le cross et Larkin était dans l'obligation de la mettre au repos. Mais d'un côté, ça ne pouvait que faire du bien à Liar qui devait surement profiter du calme des écuries pour retrouver son énergie. Et puis.. maintenant que Liar attendait son premier poulain, Larkin aller surement la travailler avec moins de rigueur. Pas l'arrêt car la Hollandaise prenait toujours plaisir à travailler mais au moins bannir le cross et les barres trop hautes. Sacré Larkin, il était déjà fort inquiet pour sa jument -et son poulain- alors que la gestation ne venait que de commencer.

Quelques minutes plus tard, Larkin se rendait déjà aux écuries, suivit de près par Marionnette qui avait décidé de suivre son propriétaire bien que les chevaux n'étaient pas ses grands amis. La jeune Border s'arrêta devant les écuries, plus occupée par l'herbe que par l'autre fille qui partager la vie de Larkin.
Rigolant au comportement de sa jeune chienne, Larkin ne s'y attarda pas pour autant, voulant voir comment se porter sa jument. S'accoudant maintenant à la porte du box, il afficha un petit sourire en voyant l'alezane somnoler debout tandis qu'elle était chaudement recouverte par une couverture polaire.

- Bonjour ma belle...
lança t-il en ouvrant le loquet pour entrée avec précaution dans le box de sa jument.
Ayant reconnue la voix de son cavalier, Liar rouvrit brièvement les yeux afin de vérifier qu'il s'agissait bien de son cavalier. Aussitôt qu'elle eut cette confirmation, l'alezane souffla vivement sur le visage de son cavalier, heureuse d'avoir un peu de compagnie. Et oui, ça faisait un peu moment que Larkin n'était pas passer la voir et mise à part lors de sa ration quotidienne, elle ne voyait plus grand monde.
- Je sais, je suis désolé de ne pas être venu avant.. lança Larkin en s'excusant avec sincérité tout en grattouillant avec douceur d'encolure froide de sa jument.


Pas plus rancunière que ça, Liar profita des innombrables caresses et grattouilles de son cavalier, posant avec délicatesse sa tête lourde sur l'épaule de Larkin, heureuse de retrouver un peu son cavalier.
Larkin afficha un sourire en sentant le souffle de sa jument dans son cou, que de bon souvenirs... Surtout qu'avec les fraiches températures qui s'étaient installés, avoir un radiateur vivant était une excellente chose. Gratifiant sa jument d'une tape amicale sur l'encolure, Larkin fixé maintenant avec attention le ventre de Liar. Certes il n'était pas encore plus rond qu'avant mais Larkin imaginer déjà ce petit être qui grandissait dans le ventre de sa jument.
- Tu passera plus la porte de ton box après ! se moqua gentiment Larkin en adressant un regard malicieux à Liar avant de sourire niaisement.


En fait, il espérer surtout que tout ce passe bien pour elle comme pour son poulain, il s'en mordrait les doigts à jamais si quelque chose leur arrivait... Mais comme il n'était pas habitué à penser au pire, il préféré rire de la situation. Et le voila, rêvant une énième fois. De quel robe serait le poulain ? Quel caractère allait-il avoir ? Quelle serait sa discipline de prédilection ? En tout cas, il était sûr d'une chose : Liar serait une excellente mère ! À en juger par son comportement avec les humains et autres chevaux, elle aller surement avoir de l'amour à revendre dès que ce petit être allait pointer le bout de son nez.

Assez rêvasser ! Larkin secoua sa tête de gauche à droite afin de sortir de ses pensées. Il n'allait pas travailler aujourd'hui mais simplement faire marcher Liar afin qu'elle reprenne doucement appui sur ses quatre pieds après sa belle entorse.
- Bon.. je vais te faire un petit pansage et ensuite on ira marcher un peu d'accord ?
Comme unique réponse, Liar observa Larkin avec ses grands yeux noirs pour le pousser gentiment du bout du nez, surement pour confirmer les paroles de son cavalier.

Satisfait de cette "réponse", Larkin sortit un bref instant du box afin de récupérer son licol qui traîner sur le sol, preuve d'une grande organisation chez notre brun ! Après avoir enfiler le filet en cuir à Liar, Larkin lui chuchota quelques mots doux avant de sortir du box afin de se rendre aux barres d'attaches, bien décidé à faire un brin de toilette à sa petite protégée.
- Je vais pas te découvrir je penses.. lança Larkin en terminant le nœud d'attache, pensant que ce n'était pas une bonne idée de découvrir sa jument avec un temps pareil.
On aurait vraiment put croire qu'il était à l'entière disposition de sa jument et qu'il en faisait une vraie petite princesse, risquant ainsi de la rendre encore plus "chochotte" qu'elle ne l'était déjà.

Tandis que Larkin passait avec soin le bouchon sur les membres de sa jument en prenant garde à ne pas toucher l'entorse, Little Liar se tenait sagement immobile, fixant avec ténacité la petite boule de poils qui lui avait fait une peur bleue au manège : Marionnette.
Voyant que Liar était fortement agacée par quelque chose, Larkin tourna sa tête vers l'objet de sa haine, ou plutôt l'être. Notre Américain ne put réprimé un rire en voyant qu'il s'agissait de l'inoffensive Marionnette qui était sagement allongée dans l'herbe, ne semblant pas perturbée le moins du monde par cette grosse bête marron qui la fixer avec attention.

Reposant le bouchon après quelques passages, Larkin termina ce bref pansage en curant les sabots de son alezane qui n'étaient pas des plus sales.
- Ça aura était le plus court pansage que j'ai fais avec toi ! lança Larkin en rigolant.
En effet, depuis qu'il avait acheté Larkin s'était habitué aux longs et pénibles pansages, durant parfois jusqu'à deux heures.
Décidant de rester auprès de sa jument, Larkin passa ses mains sous la couverture de Liar, posant ainsi ses mains sur le ventre de l'alezane avec l'espoir de percevoir un mouvement du poulain.

- Oh ça bouges ! lança Larkin avec plein d'espoir, se concentrant afin de mieux écouter.
Malheureusement pour lui, il ne s'agissait que de la digestion de sa jument qui faisait gargouiller son estomac, enlevant aussi la lueur d'espoir de Larkin ce qui semblait amusé Liar qui lança un puissant hennissement, comme heureuse d'avoir eut son cavalier.
- Et tu te crois drôle ?! lança Larkin en fixant sa jument avant de soupirer, au moins ça avait eut le don d'amusé sa grosse.

- On va faire un petit tour à pied... lança t-il finalement en détachant sa jument, souhaitant la faire marcher juste quelques minutes afin qu'elle se dégourdisse les jambes.
Heureuse de cette initiative, Liar profita de ce moment pour observer avec attention l'extérieur qu'elle n'avait pas vue depuis plusieurs jours, semblant être contente de sortir de son box.
© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


C'est toujours un réel plaisir de te lire ! Moi aussi j'ai complètement hâte de savoir comment sera le poulain ! Il me tarde !
Quel dommage pour la blessure de ta jument ! Apparemment elle devrait aller mieux très vite !

Grâce à ce résumé tu gagnes :
+3 complicité
+1 calme

La prochaine fois ta jument sera en forme
MàJ by hurri



Dernière édition par Le cheval le Mer 30 Déc - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Soins' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur


❝I will always be by your side Liar❞
Cela faisait à présent quatre jours que la vétérinaire était passée pour examiner Liar. Larkin avait était grandement rassuré de savoir qu'une petite semaine de repos allait suffire à sa jument pour se reposer et bien évidemment, il allait suivre les conseils de la vétérinaire et faire appel à un ostéopathe pour que le tendon ne soit pas trop sollicité d'un seul coup. En attendant, Larkin avait les soins à faire : changer l'argile et doucher le membre. Attrapant une chaude parka afin d'affronter la température qui n'était pas des plus élevés, notre brun s'empressa de rejoindre les écuries tout en évitant au maximum les flaques d'eau qui se formaient petit à petit avec les nombreux gouttes de pluie qui tombaient.

Enfin arrivé aux écuries après plusieurs minutes de marche, Larkin ôta sa capuche qui lui brouiller pas mal la vision mais au moins il était sec ! Il se dirigea maintenant vers le box de sa grosse qui savourer le foin qu'on venait surement de lui offrir.
- Coucou Liar ! lança Larkin en s'accoudant avec nonchalance au box de sa jument, un sourire sur les lèvres.
Adressant un bref coup d'œil à son visiteur, Liar reprit presque aussitôt son activité favorite : manger. Et oui, si il y avait bien une chose que l'alezane aimé plus que son cavalier c'était bel et bien la nourriture, et puis maintenant qu'elle allait être maman elle se devait de prendre des forces.

- Pfff, souffla Larkin en prenant une mine faussement énervé, tournant le dos à l'alezane tout en restant tout de même devant le box, voulant attiser sa curiosité.
Quelques minutes après et sa ration de foin avalée, Liar posa enfin son regard sur son cavalier maintenant qu'elle était repue. Il oser lui tourner le dos, à elle ? Décidant de remettre son cavalier dans le droit chemin, l'alezane s'avança vers notre brun et le poussa vivement avec son nez, manquant de faire tomber Larkin qui ne s'était absolument pas attendu à des retrouvailles si... violentes. Posant maintenant son regard choqué sur la Hollandaise, le jeune homme ne put finalement réprimer un rire en voyant que la mangeoire était vide.
- Sacrée Liar... murmura t-il en attrapant la grosse tête marron de l'alezane, déposant un baiser juste entre ses deux yeux.

D'un côté, Larkin ne pouvait pas en vouloir à sa jument d'aimer autant la nourriture, lui aussi était un grand mangeur donc il ne pouvait pas accusé sa grosse d'être gourmande.
- Tu vas mieux ? demanda t-il finalement en fixant avec attention le regard de la Hollandaise comme si il attendait véritablement une réponse.
Soufflant avec douceur sur le visage de son cavalier, Little Liar se contenta de rester immobile tout en observant son cavalier qui était maintenant agenouiller près de son membre enroulé de plâtre.
- Bon, on va aller laver tout ça ! lança Larkin après plusieurs minutes d'observation, ayant remarquer qu'il était grand temps de nettoyer à la vue des nombreux bouts de pailles qui se battaient pour savoir qui allaient le plus gêner Liar.


Après être sortit du box durant plusieurs minutes, Larkin était de retour dans le box de sa jument, un licol dans une main et une longe dans l'autre.
- Puisqu'il pleut, on va nettoyer ça à l'intérieur des écuries.
Voici la phrase que Larkin avait prononcé en ajustant la sous-gorge du licol avant de sortir Liar de son box afin de l'attacher juste devant, dans l'allée. Bon à priori ça ne gêner personne puisque les écuries étaient désertes, tant mieux ça allait lui laisser du temps pour nettoyer parfaitement le membre.
- Bouges pas, je reviens, lança Larkin en offrant une frêle caresse à l'alezane par dessus sa couverture épaisse, semblant rejoindre la sellerie.
Observant avec attention son cavalier partir, Liar souffla longuement en se reposant sur trois pieds, légèrement fatiguée. Et oui, qui à dit que ne rien faire n'était pas fatiguant ?


Une poignée de minutes plus tard, Larkin était de retour, portant un pot de couleur blanche, du papier journal ainsi qu'un seau qui semblait rempli d'eau qu'il déposa juste devant sa jument, voulant déjà voir l'état de sa robe sous la couverture. Défaisant les sangles devant le poitrail et sous le ventre, Larkin passa ensuite sa main sur la ligne du dos de sa princesse, récupérant ainsi la couverture qu'il s'empressa de replier tout en observant attentivement la robe de Liar. Pas le moindre grain de poussière mais par contre, elle c'était bien arrondie ! Et pas uniquement à cause de sa gestation.
- Dis donc, c'est quoi ça ? demanda Larkin en pinçant avec délicatesse un peu la peau de sa jument qui avait prit quelques kilos.
En même temps, elle avait garder la même ration qu'au travail alors qu'elle était au repos, normal que l'inactivité la fasse grossir...

Rigolant en voyant le regard innocent de son alezane, Larkin se contenta de la recouvrir, ne voulant pas non plus l'exposer au froid de l'hiver.
"Bon aller, attaquons nous au lavage !" pensa brièvement notre brun qui s'agenouilla près du membre qui se remettait petit à petit : il n'était presque plus gonflé, ce qui s’annoncer de bonne augure pour la suite.
Attrapant le seau d'eau qu'il avait ramener avec lui quelques instants plus tôt, Larkin attrapa l'éponge imbibée d'eau qu'il essora avant de la passer avec délicatesse sur la partie inférieure du membre, faisant bien attention à ce qu'il soit impeccable  pour la prochaine pose d'argile.
"Essuyer pour éviter les crevasses.."
Ce fut les pensées qui traversées le cerveau de notre Larkin pendant qu'il essuyer minutieusement le membre.
Pendant ce temps, Liar profiter calmement qu'on s'occupe d'elle comme il se doit, les yeux mi-clos en sentant le rituel maintenant habituel de son cavalier depuis une semaine : lavage de membre puis pose d'argile, pas désagréable en soit mais l'eau était assez froide. 

- À l'argile !
lança subitement Larkin à haute voix, semblant ravi de passer du temps avec sa grosse bien que les bons galops sur les cross et que les cessions à la jambes lui manquaient. Mais c'est aussi ça l'équitation, savoir s'occuper de son cheval même à pied pendant une longue période. Et puis, ça ne pouvait que resserrer la complicité qu'il avait déjà avec Liar.
Ouvrant délicatement le couvercle du pot blanc, Larkin inspira longuement en sentant l'habituelle odeur d'argile lui chatouiller les narines. À l'intérieur du peau se trouver une argile verte, provenant d'une roche volcanique, riche en minéraux et oligo-éléments et reconnue pour son efficacité sur des membres engorgés ou après de gros efforts.
Plongeant sa main dans cette matière verte bizarre, Larkin appliqua une bonne couche d'argile sur le membre une fois sec, veillant à recouvrir toute la zone que la vétérinaire lui avait indiquée. Quelques minutes plus tard, -et avec des mains bien sales- Larkin termina ce petit soin en entourant le membre dans du papier journal, histoire de ne pas salir la bande de repos avec l'argile encore frais.

- C'est tout bon ! lança Larkin en se relevant, les mains dans une serviette afin d'ôter l'argile pendant qu'il était encore frais et ainsi plus facile à enlever.
Liar rouvrit lentement les yeux en entendant son cavalier parler, surprise que cela soit déjà terminé mais bon, on s'occuper d'elle donc elle n'allait pas se plaindre après tout.
Les mains propres, Larkin offrit une petite caresse à Liar en lui adressant un sourire chaleureux.
- Aller viens, on va marcher un peu..
Sur ces mots, notre brun défit le nœud d'attache et s'aventura dehors accompagné de Liar qui le bouscula légèrement, heureuse de sortir à nouveau de son box.
Pas qu'elle s'ennuyer mais elle n'était jamais rester dans un box aussi longtemps depuis que Larkin était son propriétaire, elle avait prit l'habitude de sortir une fois par jour et ce petit problème la dérangé fortement puisque le travail faisait partit intégral de sa vie. Mais c'était pour la bonne cause.

© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


Oh mais je l'avais déjà lu ce résumé il me semble ! Super résumé quoi qu'il en soit ! J'espère que ça ira vitre mieux pour ta bai !

Grâce à ce résumé tu gagnes :
+2 complicité
+2 calme

La prochaine fois ta jument sera en forme
MàJ by hurri

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Soins' :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» London's Dark Side [+18 ans] - RPG Surnaturel / City
» hello from the other side. athéna
» walk you through the dark side of the morning (farokh)
» Changer ou amender la Constitution de 1987 ?




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: