Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play
Cours horse ball

Les premiers entraînements de horseball tiendraient davantage de l'activité de découverte que du véritable entraînement. Mais ce qui comptait le plus pour moi était de leur transmettre le goût du jeu. Hors de question qu'ils ressortent sans s'être amusés un minimum ! Je m'étais d'abord rendu dans les écuries afin de discuter un peu avec les cavaliers. Parmi eux, une tête bien connue, puisque Fenalla voulait s'essayer au ballon ! Et une autre monitrice, Blue-Ivy. Les autres étaient des cavaliers de la Cuadra, mais aucun ancien. Nous serions six pour cette première séance, ce qui n'était pas si mal. Après avoir montré à chacun des joueurs quel matériel et comment le mettre en place sur les chevaux, je leur indiquai de me suivre. Le ballon entre les mains, je les attendais dans la cour.
 
« On va commencer tout de suite. On va se faire quelques passes à pied, et ensuite on se mettra à cheval. D’abord, au horse ball, on se fait des passes rugby, c’est-à-dire sur le côté. »
 
Je lançai la balle à Fenalla avec une passe de côté.
 
« Ou quand la personne est devant vous, une passe basket, toute simple. Allez, on essaie de faire trente passes sans faire tomber le ballon ! »
 
Je m’écartai du cercle et observai les joueurs. Certains avaient une véritable aisance et d’autres étaient rouillés. Une fois que les passes furent faites, je leur demandai d’aller seller leurs chevaux et de me rejoindre dans le manège. Pour l’instant, je laissais le manège vide de tout matériel pédagogique, mais par la suite, s’ils se débrouillaient bien, j’installerai quelques dispositifs. Seuls les paniers étaient en place. Les cavaliers me rejoignirent.
 
« Bien. Je vous laisse vous mettre à cheval, marcher et trotter un peu partout en vous habituant à la sangle de ramassage. N’hésitez pas à la tendre pour sentir que c’est grâce à elle que vous pourrez accomplir des miracles ! Pensez également à bien sangler votre cheval ou vous aurez des surprises… »
 
Au fur et à mesure que la détente s’effectuait, je cherchai à voir quels chevaux allaient me poser problème. J’avais avec moi une Clydesdale montée par un poids plume. Cela n’allait pas être simple mais ces deux-là, si elles prenaient goût au jeu, pourraient rapidement se faire plaisir. La jument de Fenalla était encore toute jeune du haut de ses 4 ans et le jeu allait introduire de nouveaux éléments qui pourraient la surprendre. Une fois la détente au trot effectuée, je rappelai les cavaliers et leur expliquai la première situation.
 
« Deux par deux, vous partez en même temps sur les diagonales et, au moment de vous rencontrer, il faudra qu’un des deux chevaux pousse l’autre avec son épaule. Ensuite vous ferez ce même exercice avec le ballon. Un des deux cavaliers ira piquer le ballon de l’autre. Compris ? Alors c’est parti ! Avant cela, assurez-vous que votre cheval n’ait pas trop peur du ballon en faisant quelques passes. »
 
Je les observais pendant qu’ils s’exécutaient. Certains se prenaient déjà au jeu et voulaient absolument arracher le ballon à leur binôme. C’était bon signe. La petite pie de Fenalla avait quelques difficultés avec le ballon, qui la surprenait souvent. Avec beaucoup de patience, la jument s’habituerait et je comptais sur mon amie pour y aller avec la manière douce comme elle savait le faire. Je fis tourner les duos afin de m’assurer que tous les chevaux pouvaient avoir du contact et n’aient pas peur de la balle. Je rassemblai les cavaliers pour qu’ils fassent souffler leurs montures.
 
«  Pendant qu’ils reprennent leurs forces je vous explique le prochain jeu. On va faire un petit match, avec uniquement des situations d’attaque et de défense. On verra les touches et les engagements plus tard… Donc, on aura une équipe jaune sous le panier là-bas et une bleue de ce côté-ci. Je vous explique le positionnement pour la défense. Il y a un sens de jeu qui ne doit pas changer pour éviter tout choc dangereux. Il faut toujours aller dans le sens de la balle. C’est pour cette raison que les défenseurs doivent attendre les attaquants en faisant face à leur propre panier. Vous tournez le dos à vos adversaires en quelques sortes. Dès qu’ils arrivent à votre niveau, hop ! Vous allez à leur contact comme on l’a travaillé juste avant. Pour les attaquants, je rappelle la règle fondamentale du horseball : trois passes entre trois joueurs avant de pouvoir tirer au but ! Vous trois vous serez jaunes, et vous trois les bleus. Je vous laisse choisir qui commence… »
 
J’avais pris soin de séparer les deux monitrices, de telle sorte que l’équipe des jaunes soit avec Fenalla et celle des bleus avec Blue-Ivy. Je trouvais le tout assez bien équilibré.
 

« Avant que vous vous lanciez, on va ramasser un petit peu ! Je laisse plusieurs ballons au sol, et à vous de venir ramasser, en ligne, bien droit, au pas ou au trot selon votre envie. Pas de galop pour le moment ! Pour ramasser, il suffit de tendre votre sangle de ramassage, d’attraper avec une main votre crinière et de vous laisser descendre le long de l’épaule de votre cheval. »
 
Du haut de son imposant cheval, Blue-Ivy avait quelques difficultés. Je m’approchai d’elle et l’aidai à se pencher, à descendre le plus bas possible en lâchant les deux mains pour s’emparer d’un ballon. Ce ne serait pas chose aisée dans le rythme du jeu, mais avec de la pratique le geste deviendrait le bon car Blue-Ivy était assez souple. Lorsque chacun des cavaliers parvint à faire un ramassage au pas, je les laissai s’amuser sur ce mini-match.
 
« A vous de jouer ! »


(réponse en résumé)
 
 
ht">© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 252

Date de naissance : 21/07/1995

Age : 21

Date d'inscription : 06/04/2014

Double compte : Zoé Hartmann

Célébrité : Katia Winter

Crédit : Bazzart

Prénom : Fanella Caldwell

Age : 30 ans

Métier : Directrice du haras

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cheval-partage.net/

There is no problems
ξ Only solutions

First game


Souriante la jeune femme s’approcha du groupe formé autour de son ami, Luka. Elle s’était accordée quelques moments de répits pour s’amuser et se rapprocher de ses cavaliers. Pour ce faire, le cours dispensé par Luka pour le Horse-ball était l’occasion idéale. La jeune rousse reconnut tout de suite Blue. Blue était la fille d’Avril. Lorsque Fenalla avait appelé son amie pour lui annoncer le retour des écuries elle était tombée sur sa fille qui s’était alors empressée de venir les rejoindre en Ecosse, quittant les douces températures de l’Italie.

Un peu en retard, elle se glissa doucement entre les têtes et se rapprocha de Blue notamment, qu’elle connaissait mieux que la plus part des cavaliers. A ses côtés, elle se rappela les traits de sa mère et leur ressemblance la frappa. Elle n’avait pas bien connu Avril, assez pour la respecter et l’apprécier mais pas plus que ça. Quoi qu’il en soit, la jeune rousse était fortement attirée par la petite fille Dell'Espedito.

Luka ne fit pas remarquer son absence. Il dut comprendre que pour la directrice sortir de son bureau relevait du miracle. Il avait déjà commencé son explication et l’écossaise ne comprit que le fait qu’au horse-ball les passes se faisaient sur le côté. Jusqu’à ce qu’un ballon atterrisse devant son visage et elle ne put compter que sur son reflexe pour l’attraper à la sangle d’une seule main. Ouf, quelques secondes de retard et elle aurait été ridicule.

Rapidement la jeune femme comprit que l’exercice n’était que de se faire des passes, pour n’importe qui choisit au hasard afin de travailler leurs réflexes. Alors, elle ne perdit pas une seconde et envoya la balle. Il fallait être réactif et attentif. La passe pouvait venir de n’importe où et de n’importe qui. Une fois attrapée, elle devait être renvoyée aussitôt pour garder du dynamisme.

Luka coupa finalement la partie « à pieds » pour leur proposer de se mettre à cheval. La jeune directrice sourit. Elle attendait ce moment plus que tout ! Une palefrenière avait pris le temps de préparer sa jument. La cavalière s’en sentait honteuse mais elle n’avait pas eu le choix. Son emploie lui prenait trop de temps.
Fenalla découvrit la jeune pie d’un œil experte. La jolie jument semblait assez confiance et douce. Tête basse, la jument attendait que son cavalier ne vienne. Elle n’avait pas son filet et la sangle était peu serrée. Comment la jument se découvrirait-elle une fois le ballon en main ? Personne ne pouvait prévoir mais le défis était de taille.
« Hey. How are you beautiful? Ready? »
Au son de la voix de la jeune femme la jument avait redressé la tête et Fenalla en profita pour lui faire sentir sa main avant de caresser son doux chanfrein. Une fois les présentations faites, la cavalière se permit de sangler correctement la pie et de lui faire prendre le mors. Endless se montra très coopérative et parfaitement éduquée. Bien dans sa tête, cela rassura la femme qui la montait.

En piste étaient déjà présents plus de la moitié des cavaliers inscrits à ce cours. Pour une fois, la jeune écossaise n’était pas en retard. Elle mit sa jument au pas. Tout de suite, le défaut de concentration se fit sentir. La jeune jument regardait ailleurs et se préoccupait plus des copains que d’écouter la direction donnée par Fenalla. La jeune femme haussa la voix et se fâcha si bien que la petite pie tourna une oreille finalement vers sa cavalière, signe évident d’attention.
Au trot, l’écossaise essaya de garder une activité digne de ce nom tout en prenant de nombreux tournants et de transitions sautés (arrêt-trot). Bien que cette détente fût assez « dressage » la jeune femme se dit que travailler l’impulsion et la souplesse d’Endless était important pour le jeu.

Luka leur donna alors le prochain exercice. Il fallait se « rentrer dedans ». D’abord la jeune femme fronça les sourcils en vue de cette demande puis elle mit sa jument au trot et se retrouva en face de l’autre personne. La jeune pie fut méconnaissable. Elle se prit au jeu, se grandissant si bien que le cheval d’en face fit un joli écart.
Néanmoins, face à Blue et sa jument de trait, la paint horse réalisa qu’elle ne faisait pas le poids et décida de faire l’écart d’elle-même. Quoi qu’il en soit, la petite alezane était bien plus à l’écoute qu’en début de séance au grand soulagement de Fenalla qui commençait à prendre plaisir à monter le fin cheval.

La prochaine étape fut se faire des passes avec le ballon. Ce fut la partie que redoutait le plus la jeune femme. Et elle avait raison. Alors que le ballon arrivait près du couple qu’elle formait avec son équidé, la paint horse prit peur et débraya au grand galop au fond du manège. Fenalla la remit au pas et la fit souffler.
Lorsque la pie souffla bruyamment, la peur fut passée et la jeune femme se rapprocha de Luka. Elle lui demanda alors la permission de travailler au pas et dans un coin avec un ballon. Bien entendu le moniteur accepta et lui donna un ballon. Afin de travailler la peur. La cavalière agita le ballon près de la jument tout en restant au pas et en lui murmurant des paroles de réconfort. Petit à petit, le fait que la cavalière fit bouger l’objet près de sa tête ne lui fit plus faire des bonds bien que la jument restait sur le qui-vive.

Néanmoins, la cavalière décida qu’il était temps de se remettre dans le groupe. Ils avaient déjà changé d’exercice et travaillaient maintenant l’arraché des ballons. Sachant ma jument d’humeur un peu joueuse, elle prit la diagonale avec un sourire de « winner ». La jument au trot s’avançait confiante. Elle attrapa le ballon et tira pour l’arracher. Mais le mouvement fit peur à Endless qui fit un écart sur le côté, manquant de faire tomber les deux cavaliers étaient restés accrochés au ballon.
Fenalla rigola un peu et s’excusa. Mais cette mésaventure ne la découragea pas et après quelques passages, la jument avait compris qu’elle devait garder sa ligne. Luka siffla finalement la fin de l’entraînement et la cavalière sentait la cage thoracique de la jument se soulever avec puissance tant elle était essoufflée. Elle en avait vécu des choses pour cette leçon et c’était loin d’être terminé.

Luka expliqua qu’il allait être maintenant question d’un petit match. Fenalla mordit sa lèvre intérieure, soucieuse que cela en fasse trop pour sa jeune jument mais l’envie de jouer était bien présente et elle était certaine que la paint horse pouvait en faire plus.
Avant de commencer le match, l’exercice était le ramassage au pas et au trot. Cette fois-ci Endless se montra très coopérative. Ne provoquant que peu de mouvements de la part du ballon, la petite jument se laissa guidée par sa cavalière, confiante dans les mouvements que cette dernière faisait. Gardant son allure et sa rectitude elle permit à Fenalla de réellement pousser pour aller chercher le ballon et prendre confiance. Après quelques ramassages parfaits au pas puis au trot, la cavalière flatta l’encolure de la jument et la laissa respirer pendant que les autres essayaient.
Elle sourit en voyant Blue s’exercer. Juchée sur sa grande jument, la tâche était difficile. Consciencieux et protecteur Luka s’approcha d’elle pour lui faire prendre confiance et l’aider dans sa démarche.

Une fois que tous aient réussi le ramassage au moins au pas, le match commença. Fenalla avait été désignée pour le premier ramassage : celui de l’engagement. Au trot, la jeune jument fut impeccable. Une fois la balle en main, la cavalière tenta de le lancer. Si le mouvement était bon, l’écart réalisé par Endless faussa la trajectoire de la balle qui retomba à terre. Hum. Pour l’attaque ça n’allait pas être évident.
Tout de suite la cavalière trouva le point fort de sa jument : la défense. Elle resta donc en retrait, fonçant pour récupérer la balle lorsque cette dernière se trouvait au sol. Malheureusement, les tentatives de passe de la jeune femme se trouvèrent très souvent infructueuses dû aux écarts de sa jument.

Niveau défense, Endless prit goût au jeu et n’hésitait pas à se grandir pour aider sa cavalière à arracher le ballon. Le cheval ainsi que le cavalier commençaient à élaborer des stratégies et à ne faire plus qu’un ensemble pour bloquer les joueurs.

Finalement, Luka coupa le match alors qu’ils étaient tous éreintés et à bout de souffle. Fenalla flatta l’encolure de sa jument qui était alors trempée de sueur. Le couple avait besoin de plus de condition physique pour espérer un jour briller en match mais pour un début ça avait été pas si mal.
Les deux femelles s’approchèrent alors de Blue et sa grande jument. Les chevaux essoufflés, il était hors de question de les rentrer comme ça. Au lieu de les faire marcher bêtement dans le sable et malgré les nuages menaçants dehors, Fenalla proposa à la jeune femme.
« Une balade pour faire souffler nos chevaux ça te dit ? »



Sing me a song of a lass that is gone
Say, could that lass be I?
Merry of soul she sailed on a dais
Over the sea to Skye

Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Sing me a song of a lass that is gone
Say, could that lass be I?
Merry of soul she sailed on a dais
Over the sea to Skye
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 756

Date d'inscription : 25/09/2013

Double compte : Lancelot M. Zellige

Célébrité : Lucy Hale

Crédit : Mini BN

Prénom : Blue-Ivy

Age : 20 ans

Métier : Monitrice

Voir le profil de l'utilisateur

it's your life can't live it twice

ღ pour découvrir le monde, tourne autour de toi
Avant de se souvenir qu'elle avait une géante en guise de jument et deux mains gauches avec les ballons, Blue-Ivy avait trouvé ça amusant, de s'inscrire à un cours de Horseball.

Avant de partir préparer leurs chevaux, le moniteur, Luka, leur fit faire quelques passes au sol. Et, déjà, la magnifique habileté de l'italienne ressortait vivement... Pourtant, flanqué de toutes ces lanières, le ballon aurait dû être plus facile à attraper qu'un simple ballon de hand ! Et bah non. Elle était un sacré boulet, et bien qu'elle ne compta pas, elle savait bien qu'elle détenait le record du nombre de ballons tombés au sol...
Bon, et bien, autant pour sa grande carrière de basketteuse...

Puis, ce fut l'heure d'aller préparer les chevaux. Elle fit le plus rapidement possible, mais outre le fait que sa jument soit un peu plus grande, elle était maniaque, et il était hors de question qu'elle laisse sa maîtresse la monter si elle n'était pas propre au point d'en briller.
Bien évidemment, elles arrivèrent les dernières. Tant pis. Un petit sourire désolé suffit à les faire pardonner. Du moins, c'est ce qu'espérait la brunette.

Elle se concentra sur sa détente, ayant auparavant ressanglé, histoire de ne pas se retrouver la tête dans la poussière. Sa jument, peu habituée aux cours en groupe, eut un peu de mal à se concentrer, et Blue-Ivy dut aller se planquer dans un coin du manège avec pour seule compagnie des voltes et des transitions.
Au bout d'une bonne dizaine de minutes, elle retrouva enfin sa Capu, bien ronde et réceptive aux aides. Habituée à la monte en amazone de sa cavalière, elle n'en était que plus attentive aux injonctions de talon, et bientôt, sa cavalière fut satisfaite de leur détente.
Pour terminer, et puisque Luka ne les avait pas encore rappelés, elle se pencha, histoire de ne pas découvrir en plein milieu d'un match comment marchait cette sangle magique. Elle se rendit vite compte à quel point sa jument était grande, car si elle voyait certains cavaliers toucher le sable, il lui manquait au moins deux bras pour y parvenir. Elle se rendit néanmoins compte de la nécessité de faire un nœud à ses rênes, et lorsque le moniteur les rappela, elle était prête autant que faire se peut.

Par contre, le nouveau jeu plût aussi bien à Capu qu'à sa cavalière. La grande jument avait vite compris qu'elle ne devait pas s'écarter, et bientôt elle n'eut plus peur de rien. Après tout, en tant que jument de trait, elle faisait largement le poids face à certaines ablettes qui faisaient le cours avec eux. Blue-Ivy éclata d'ailleurs d'un rire franc quand elle vit la jument pie de la Directrice s'écarter vivement avant de lui rentrer dedans, visiblement stupéfaite d'avoir vu une aussi grande montagne grise devant elle.
Bon. Avec le ballon, ce fut plus difficile, car bien qu'elle arrive à faire peur aux autres, il lui arrivait d'attraper le ballon et... de le lâcher. Tout simplement. Suivie l'impulsion de l'attrapage, son bras partait, et lâchait le ballon. Bon. Tant pis. Elle essaierait de davantage se concentrer...

Les passes furent un peu plus concluantes qu'à pied, mais peut-être aussi parce que, juchée sur sa grande jument, elle arrivait mieux à voir arriver la balle, qui pouvait à présent difficilement aller plus haut qu'elle. Et, miracle, Precioza ne sembla pas le moins du monde gênée par cet objet étrange qui courait partout dans le manège. C'était au moins ça de gagné.

Commença ensuite la séance de rattrapage. Sauf qu'elle était beaucoup-beaucoup trop petite, et sa jument beaucoup-beaucoup trop grande. Luka, sentant son désarroi, vint l'aider à essayer au moins d'en attraper un. Il lui indiqua de lâcher les deux rênes, ce qu'elle fit sans trop se poser de question. Puis, soutenue par le moniteur (parce qu'elle lui avait dit qu'elle avait un peu peur de tomber, et la tête la première en plus), elle se baissa, se baissa... jusqu'à attraper du bout des doigts le ballon, et se redresser vivement. Elle leva le ballon au-dessus de sa tête en signe de victoire, et remercia le moniteur, avant de se préparer pour le match...

Elle ne sût pas vraiment dire qui gagna. En face, Fenalla faisait la défense, mais Blue avait été désignée par son équipe, malgré ses faibles compétences en manière de prise de ballon, comme attaquante. Après tout, vu la taille de sa géante, elle n'avait effectivement aucune difficulté à sprinter vers les paniers...
Quoi qu'il en soit, elle s'amusa comme une folle. Elle parvint même à ramasser une fois un ballon depuis le dos de sa jument, et se fit même prendre le ballon en se redressant pour fêter sa victoire. Mais cela n'enleva rien au plaisir qu'elle prit à découvrir ce sport. Il n'était certes pas fait pour elle et Capu, mais la jument semblait se prendre tout autant au jeu.

Dans ce cas, au prochain cours, elles reviendraient. Même si c'était pour se ridiculiser encore.
Lorsque l'heure sonna de terminer le match, Blue-Ivy se joignit elle-même au cœur qui poussa un bruyant "Oh non"... Mais elle dut admettre que sa jument, peu habituée à ce type de séance, soufflait fort, et avait bien besoin d'un peu de repos.

Aussi, lorsque Fenalla s'approcha d'elle sur sa petite jument pie pour lui proposer une balade, elle accepta avec plaisir, avant de sortir du manège avec son accompagnatrice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


Et voilà, Lulu n'a plus qu'à se débrouiller pour créer une équipe qui tienne la route... Même si je pense qu'il aura quelques difficultés. What a Face

Pour Endless Spring :
+2 Vitesse
+2 Puissance
+4 Serein
+1 Joueur

Pour Precioza Capuleti :
+2 Vitesse
+2 Puissance
+4 Serein
+1 Joueur
+ 3 Complicité
La prochaine fois, ta jument ira bien.

MàJ des compétences Blue


Dernière édition par Le cheval le Ven 27 Nov - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Entraînement' :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» cours de latin
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE
» Cours informatique




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: