Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
Il est dix heures du matin quand Elsa arrive aux écuries. Elle a acheté une boîte de pansage toute neuve  la veille, et espère bien l’utiliser aujourd’hui. Mais elle sait aussi qu’il y a de grande chance pour qu’elle ne puisse tout simplement pas rentrer dans le box avant quelques jours. Tout dépendra de Spontaneous Me.

Elle avait vu la jument une fois, de loin, afin de savoir où la trouver. Elle n’avait pas osé approcher. Ses mains tremblaient comme des feuilles, sa gorge était noué, et elle devait lutter chaque seconde durant pour ne pas rentrer en courant chez elle. Mentalement et physiquement épuisée, elle avait préféré remettre sa visite au lendemain pour que la rencontre se passe au mieux.

Dire qu’elle est plus confiante aujourd’hui est mentir. Mais au moins, elle est plus sereine, et c’est donc presque sans aucun stress qu’Elsa s’approche du box de sa future monture. Elle se racle la gorge pour être sûr que la jument sait qu’elle est là puis attend patiemment sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

La jeune jument lève la tête vers la cavalière qui est à la porte de son box. Elle semble l'observer, se demander qui elle est.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
La jument regarde Elsa, l'air inquisiteur. La jeune femme lui souris et, après avoir posé la boîte de pansage par terre, elle s'accoude sur la porte du box.
« Hello darling, I'm Elsa. »
Elle continue de regarder la jument puis laisse échapper un léger rire.
« Tu dois probablement être habituée au français. Non ? »
Elsa ne fait aucun mouvement. Elle ne veut surtout pas apeurer la jument, et ne sais pas encore si entrer dans le box est une bonne option. Alors elle se contente de la regarder, fasciné par sa belle face blanche et cette œil bleu ciel magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

La jument regarde la jeune femme puis décide de s'en désintéressé et commence à manger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
La jument continue de la regarder pendant quelques minutes puis reprend son repas, comme si de rien n'était. Elsa souris. Au moins, elle n'a pas peur des humains. Du moins, pas au point de se planquer au fond de son box à chaque fois qu'elle en voit un.

Toujours sans aucun geste brusque, Elsa attrape le licol à nœud accrocher sur le côté de sa boîte de pansage et dénoue le nœud afin qu'il soit prêt à être mis. Elle le fait ensuite passer au dessus de la port du box et fait doucement claquer sa langue pour que la jument reporte son attention sur elle, tendant le bras pour présenter la chose à la jument.
« Et est-ce que tu as peurs de ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

La jument, tournée, ne voit ta main que d'un œil. Lorsque tu l'avances au-dessus, elle sursaute violemment, et redresse la tête. Puis, attendant quelques secondes, elle tends la tête pour renifler le licol.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Spontaneous Me sursaute suite à mon geste, relevant brusquement la tête et manquant de peu de faire sursauter sa nouvelle cavalière. Elsa arrive à rester sereine et ne bouge pas, relâchant un soupir quand la jument se calme et tend finalement sa tête vers le licol.
« Reste concentré si tu ne veux pas avoir peur, okay ? »
Gardant le licol à sa place, Elsa continue à parler, bien décidée à ce que l’équidé s'habitue au son de sa voix.
« Tu sais, à partir d'aujourd'hui, tu va m'avoir sur le dos toute la journée, et ce tous les jours, alors j'espère que tu vas m’apprécier. Et quand je dis toute la journée, je le pense ! Je compte arriver ici tôt le matin, et repartir tard le soir. Après tout, je n'ai rien de mieux à faire. »
Elsa laisse échapper un léger rire et se frotte les yeux de sa main libre. Tu te rends compte que tu parles à un canasson, pas vrai ?
« Oh, et il y aura les samedis après midi où je devrais m'absenter. Rendez-vous chez le psy oblige. »
Elsa baisse sa main et repose son regard sur sa futur monture. Allez. Si elle n'a toujours pas peur, j'essaie d'entrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Spontaneous Me ne bouge pas, te regardant fixement, sursautant à peine lorsque tu portes la main à tes yeux. Elle t'écoute attentivement et, lorsque tu as fini, s'approches d'un pas pour venir renifler ta main, posant son museau dessus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Spontaneous Me s'approche doucement quand Elsa repose sa main, venant la renifler. Elle pose son museau sur le dos de sa main doucement. La jeune femme ne bouge pas, lui laissant tout le temps de la sentir. Bougeant le plus doucement possible, elle change ensuite le licol de main, et, avec sa main désormais libre, elle ouvre le loquet de la porte. Elle recule de quelques pas et ouvre doucement la porte du box, se positionnant dans l'embrasure afin d'empêcher la jument de sortir.
« Je vais rentrer dans le box, c'est d’accord ?»
Elsa ne bouge plus, comme si elle attendait que la jument l'invite à rentrer. Elle attend que la jument fasse un geste, afin de savoir si elle peut vraiment faire quelques pas à l’intérieur. Soit elle se cabre pour que je pousses, soit elle ne bouge pas parce qu'elle se demande ce que je fais, soit elle se recule pour me laisser entrer. Tout devrait donc bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Alors que la porte s'ouvre la jument regarda la cavalière sans aucune peur dans les yeux. Lorsque la jeune femme rentre dans le box, elle se recule doucement de quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
La jument recule et Elsa laisse échapper un soupir de soulagenent. Elle souris et ferme la porte, faisant tout de même attention à ce que le loquet ne se referme pas derrière elle. On ne sait jamais.

Elle reste devant la jument, mais ne décèle aucune peur. Alors et fait quelques pas en avant et tends à nouveau sa main vers la jument. Le licol y pend, se balançant mollement.
« Tu me laisserais te le mettre ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Spontaneous te regarde lui montrer le licol. Elle le renifle un instant, décidant finalement qu'il ne peut pas lui faire de mal, ainsi mou au bout de ton bras.
En approchant son nez, elle touche ta main, et la renifle, se souvenant bien que les humains s'en servent pour lui offrir des friandises.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Spontaneous Me la regarde, puis renifle le licol, l'air de rien. Elle renifle ensuite la main d'Elsa, mais cette fois elle reste plus longtemps avec son nez collé contre sa peau. Elle attend quelques chose ?

Elsa parcourt la distance vers l'encolure de la jument sereinement et pose sa main sur ses cours crins, y déposant par la même occasion quelques caresses. Elle prend ensuite le licol à deux mains et commence à l'enfiler autour du nez de l'alezane.
« Tranquille, il te faisait pas peur tout à l'heure, hein ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

La jument se laisse faire mais finalement se désintéresse de l'humaine qui ne lui donne rien. Elle baisse la tête pendant que la jeune femme finit de lui mettre le licol afin de continuer à manger les brins de foins éparpillés dans le box.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
La jument se désintéresse complètement d'Elsa et baisse la tête pour arrêter de manger. Bon. Je peut arrêter de me faire du soucis non ?

Elsa lui relève la tête pour finir de lui mettre le licol et fait le nœud avant de la laisser où elle est, ouvrant légèrement la porte du box pour prendre la longe. La jeune femme attache ensuite le croquet au licol puis tire légèrement sur la longe pour attirer la jument vers elle.
« Aller miss, un bon brossage ne te fera pas de mal. »
Elsa ouvre la porte du box en grand et sort, se dirigeant vers la barre de pansage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

La jument se laisse mettre le licol mais cherche tout de même à continuer à manger pendant que sa cavalière s'occupe de ça. Lorsque la jeune femme demande à sortir, la petite jument arrête finalement de manger et suit sa cavalière au petit pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Spontaneous suis sa "demi"-propriétaire sans broncher, marchant doucement derrière elle. Elsa l’amène jusqu'à la barre de pansage. Elle y attache la longe, vérifiant à plusieurs reprise que le nœud est bien fait.
« Je reviens ! »
Elle laisse la jument quelques secondes, le temps d'aller chercher sa boîte de pansage et de fermer la porte du box. Elle revient ensuite vers l'alezane, détendue, posant la boîte sur le sol et en sortant une étrille à l'américaine. Elle la tend vers la jument afin qu'elle puisse voir l'engin, comme elle a l'habitude de le faire pour ... Tout, en fait.
« Ceci, madame, je l'ai ramené de l’Amérique. Non pas que j'y ai mis les pieds. Ça serait trop beau. Enfin bref. Ça marche super bien, et ça va plus vite, donc tout le monde y gagne. »
Elsa change l'étrille de main puis la pose sur le corps de l'équidé, commençant tranquillement à le brosser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

La jument regarde la cavalière partir puis la guette jusqu'à son retour. Puis finalement ne prête plus attention à la femme et mordille le noeud de sa longe.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
L'alezane commence à mordiller le nœud de la longe. Elsa lui pousse le museau avec le dos de sa main puis continue tout de même le pansage. Une fois l'encolure propre, elle regarde le corps de la jument.
« Wah, j'avais pas remarqué toutes ces cicatrices ! »
Elsa passe un doigt sur l'une des cicatrices puis, haussant les épaules, elle recommence à brosser la jument.
« J'en ai quelques unes moi aussi, alors t'inquiètes, ça ne me dérangera pas. »
La jeune femme se met alors à rire, se couvrant la bouche d'une main.
« Quelques unes ... Comme si j'en avais deux ou trois ! Si seulement je n'en avais que deux ou trois. Enfin ... »
Une fois le rire définitivement parti, c'est dans un silence quasi total qu'Elsa continue le pansage. Elle passe l'étrille sur toutes les parties "saines" du corps de la jument, puis change de brosse. Bouchon et brosse douce en main, elle continue son travail, passant consciencieusement trois coups du bouchon pour deux coups de la brosse dur. Elle fait briller la robe de la jument autant qu'elle le peut, regarde son travail, fière, puis repose la brosse douce dans la boîte.

Toujours doucement, la rousse commence à démêler le peu de crin de la jument quand, soudain éblouie par le soleil, un sourire apparaît sur ses lèvres.
« 'I got a pocket got a pocketful of sunshine ...' »
Elle continue le démêlage de crin tout en chantonnant.
« 'I've got a love and I know that it's all mine oh. Oh,oh ...' »
Elle s'attaque ensuite à le queue de la jument, et quand l'heure du refrain arrive, elle doit s'empêcher de se mettre à danser. Pas à côté de la jument quand même.

La queue enfin démêlée, Elsa prend le cure pied et se penche en avant, près de l'alezane, lui demandant son pied.
« Aller ma belle. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

La jument continue doucement de mordiller son noeuds puis voyant que ce dernier ne se défait pas elle laisse tomber pour grignoter l'herbe qui pousse entre les pavés. Lorsque tu touches ses cicatrices, elle ne te regarde pas se décalant juste de quelques pas sur le côté. Mais sinon elle ne bouge pas. Lorsque tu lui demandes son pied, elle te le donne normalement, sans poser tout son poids dessus mais sans alléger non plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
La jument lève son pied, sans plus d'entrain que ça. Elsa la pousse un peu plus avec son épaule afin de l'obliger à s'équilibrer, puis cure le pied qui se trouve devant elle le plus consciencieusement et le plus rapidement possible. Une fois son travail fini, elle laisse la jument se remettre sur ses quatre jambes.
« Rapidité et efficacité. Je t'en pris. »
Tapotant l'encolure de Spontaneous, Elsa passe ensuite devant la belle et va chercher l'autre antérieur, et ainsi de suite jusqu'à ce que les quatre sabots soit nickel. Se tenant le dos, la jeune femme va s'appuyer contre la barre de pansage.
« Ouch. Ça, je ne m'y ferais jamais. »
Elle  remet une des ses mèches de cheveux derrière son oreille en regardant la jument avec un grand sourire, puis des bruits attirent son attention un peu plus loin. Les cavaliers de l'écurie sont sortie du club house, ou viennent d'arriver, et ils vont maintenant voir leur monture.
« Mince. »
Ne pas stresser. Elle se rapproche de la jument et pose le dos de sa main sur son museau pour lui donner une caresse.
« Demain on travaillera, mais pour aujourd'hui, je trouve que ce n'est pas mal. Maintenant je te connais un peu, et toi tu me connais aussi. »
Elsa lui souris puis se retourne vers la longe. Elle défait le nœud, plie la longe pour la tenir à une main, puis entraine sa jument vers les box.
« Allez hop, tu vas pouvoir continuer à manger ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

La jument sursaute violemment quand tu tapotes sur son encolure, mais elle te continue à te laisser faire, légèrement tendue.
Elle tourne immédiatement la tête lorsqu'apparaît le petit groupe et les surveille avec attention. Elle laisse sa tête tournée vers eux jusqu'à ce que tu l'entraînes vers ce qu'elle reconnaît comme étant le chemin vers son box. Se détendant quelques peu, elle te suit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Elsa avait remarqué le sursaut de Spontaneous quand sa main avait touchée son encolure, mais elle avait mis ça sur le compte de la surprise. Par contre, elle avait bien noté l’intérêt capté de la jument et son attitude encore plus tendue suite à l'apparition des cavaliers. Et bah, j'ai bien fait de la choisir, comme ça, en travaillant sur elle, je travaillerai sur moi aussi ! Mais heureusement, plus elle se rapproche du box, plus l'équidé derrière elle se détend.

Elsa ouvre doucement la porte du box, faisant attention à ne taper ni elle, ni la jument avec, puis rentre dans le box. Elle attire la jument jusqu'au fond puis lui fait faire demi tour afin de pouvoir enlever le licol en toute sécurité. Le licol en main, elle sort, faisant bien attention à refermer la porte avec le loquet. Elle regarde ensuite la jument.
« Je t'explique le programme. Pour aujourd'hui, on s'arrête là. Mais je reviens te voir demain. J'ai réservé le rond de longe rien que pour nous. On l'a pour la moitié de la matinée. La première moitié, je suis plutôt matinale. Donc on pourra commencé à travailler. Tranquillement hein, je vais pas te faire sauter le premier jour. »
Elsa arrête là son monologue et sourit à la jument.
« Désolée de t'avoir fait peur tout à l'heure. Enfin, je suppose que c'était de la peur. Et au fait, j'ai un truck pour toi ! »
Licol en main, la jeune femme s'éloigne du box de quelques pas avant de trottiner vers la barre de pansage. Elle prend la boîte de pansage, la ramène près du box, puis l'ouvre pour en sortir une friandise. Elle se penche par dessus la porte du box et dépose le bouchon dans la gamelle de la jument.
« Même si t'a l'air super sympa, je vais éviter de me faire mordre alors qu'on viens de finir. On sait jamais. Bref, cadeau à ma 'pocket full of sunshine' ! »
Elsa souris à nouveau.
« Bon, et bien à demain ! »
La rousse pose le licol sur la boîte de pansage avant de prendre cette dernière et de s'éloigner. Un coup de balais, et je peux rentrer chez moi. Elle se retourne une dernière fois, un vrai sourire collé à ses lèvres . A demain.
FIN.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Lorsque la jeune femme approche sa main pour enlever le licol, la jument sursaute à nouveau mais se détend très vite ne sentant qu'un doux touché. Elle regarde sans comprendre la jeune cavalière mais lorsqu'elle entend quelque chose tomber dans sa mangeoire elle s'y rend pour croquer à pleines dents la friandise. Alors que la femme s'en va, la jument est retournée à la paille de son box.


Très bon résumé je suis sûre que tu vas faire des progrès incroyables avec elle et que tu vas vite la connaître !! J'aime beaucoup ta façon d'écrire et j'espère que tu aimes toujours t'occuper de la jument avec nous. Voici les points accordés +10 en confiance; +13 en moral. Hâte de lire la suite !!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: