Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur

Après de longues minutes de marche, Larkin arriva tranquillement devant le manège, enfilant ses gants tout en continuant de fixer Liar qui semblait avoir de l'énergie à revendre . Attrapant les rênes avec sa main droite, il poussa la porte du manège avec la main gauche, l'ouvrant entièrement avant de rentrer doucement dans le manège, s'assurant qu'il ne gêner personne. Après avoir correctement vérifié, il se dirigea vers la ligne du milieu du manège, arrêtant sa jument avant de lever le quartier de selle face à lui, ressanglant de deux trous avant de baisser le quartier, pensant que ça suffisait largement le temps que Liar se détende. Il descendit donc les étriers, réajusta une dernière fois sa bombe avant d'attraper les rênes et de mettre son pied gauche dans l'étrier afin de se hisser souplement sur le dos de la jument qui ne bouger pas d'une oreille, attendant sagement de pouvoir commencer bien qu'elle bouillonnait d'envie de piquer une bonne galopade. Une fois en selle, Larkin régla les étriers assez court, longueur obstacle mais il ne chaussa pas dans l'immédiat, préférant les détentes où il était déchausser. Offrant une brève caresse sur le côté droit de l'encolure de son alezane, il tenait tranquillement les rênes du bout des doigts afin que Little Liar puisse étendre comme bon lui semble son encolure, ce qui ne pouvait apporter que du positif. Sentant une petite pression contre ses flancs, Little Liar se mit rapidement à marcher d'un pas actif, l'encolure bien allongée, au ras du sol mais ayant le regard vicieux et plein d'entrain. Quelques petites minutes plus tard, Larkin serra de nouveau ses mollets contre les flancs de la jument, lui demandant gentiment de prendre le trot tout en ajoutant "Trot Liar" d'une voix douce et calme, appréciant grandement de communiquer de vive voix avec celle-ci même si bien-sûr, il n’obtiendrais aucune réponse orale. Comme prévu, la Hollandaise prit le trot tout en relevant progressivement sa tête, écoutant les quelques mots de son cavalier avec attention. Profitant d'avoir l'attention de sa jument, Larkin en profita pour faire quelques petits exercices d'assouplissements et d'incurvation, restant déchausser afin d'avoir une meilleure précision dans ses actions, reprenant petit à petit les rênes afin de "récupérer" l'intégralité de la concentration de la KWPN. S’exécutant dans le calme, Liar trotter toujours énergiquement, un peu trop même mais il fallait mieux la voir comme ça que totalement léthargique et molle. Rechaussant finalement ses étriers en ayant pour projet de demander un petit départ au galop, Larkin baissa brièvement son regard vers la nuque légèrement inclinée de Liar, faisant un petit appel de langue tout en mettant sa jambe intérieure à la sangle et la jambe extérieure derrière la sangle, n'attendant plus que la réaction de sa jument qui ne se fit pas vraiment attendre. En effet, celle-ci ayant une forme olympienne ne tarda pas à démarrer au quart de tour, offrant même une petite ruade joyeuse à son propriétaire avant de galoper vivement dans le manège, heureuse de pouvoir enfin se dégourdir les jambes. Une poignée de minutes plus tard, Larkin féliciter chaleureusement l'alezane par de multiples caresses, l'ayant refait passer au pas entre-temps afin qu'elle souffle un peu. Mettant pied à terre, Larkin décida d'aller chercher deux chandeliers qu'il disposa un peu à côté de la piste extérieure puis, il traina une barre derrière avant de s'arrêter devant les deux chandeliers, se demandant sur quoi il allait travailler aujourd'hui. Il opta pour travailler la rectitude et la précision du tracé, rien ne servait donc de mettre un oxer d'1m30, un petit droit de 80 cm suffisait amplement. Réglant donc l'obstacle à cette hauteur avec une barre d'appel, il remonta rapidement en selle afin d'éviter une roulade de la part de Liar qui était une grande adepte des roulades peu importe le lieu où elle se trouvait. Retravaillant un peu les allures, il décida enfin d'aborder l'obstacle, calmant la fougue de sa jeune alezane afin d'avoir un tracé le plus propre possible et surtout d'aborder le droit avec le plus de rectitude possible. Liar se précipita tout de même un peu sur la barre, ayant comme d'habitude de l'énergie à revendre malgré un grand respect des barres en général. Passant avec aisance le petit vertical, l'alezane se réceptionna sur le pied prévu -le droit- et secoua vivement la tête une fois l'obstacle passer, contente de pouvoir enfin se dépenser. Larkin félicita brièvement l'encolure de sa puce tout en restant au galop, souhaitant travailler encore les abords, enfin surtout la vitesse car c'est surtout ça qui poser problème lors des abords, en particulier des verticaux. Ramenant donc une seconde fois sa jument sur le droit, il chuchota quelques mots doux en s'asseyant bien dans sa selle tout en gardant une constance tension dans les rênes, espérant avoir un peu plus de coopération du côté de Little Liar. Et pour le plus grand bonheur de Larkin, Liar arriva cette fois-ci moins vite mais tout aussi enjouée et impatience de franchir l'obstacle. Mise à part une petite touchette de la barre lors de la réception, Liar avait correctement réaliser son exercice ce qui lui valut une grattouille l'encolure légèrement suante de Little Liar, fier des progrès de sa petite puce. Repassant progressivement au pas en déchaussant ses étriers, Larkin laissa les règles longues et dessangla un peu la sangle avant de faire longuement marcher Liar, souhaitant que son rythme cardiaque diminue avant de la rentrer. Pour finir la séance en beauté, il décida de descendre de nouveau, profitant de ce petit moment pour ôter la selle et le filet à sa jument, lui adressant un sourire ironique comme pour dire "Vas-y, massacres mon pansage, c'est pas grave je recommencerais". Rapidement, Liar se coucha lourdement sur le sol afin de se rouler longuement sur le sable, profitant de ces petits moments qu'elle aimait tellement sous les yeux tendres et amusés de son cavalier.


Dernière édition par Slowinski Larkin le Dim 29 Nov - 18:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


Joli résumé ! J'aurais peut être accentué le côté entraînement en saut =D ! En tout cas j'ai hâte de vous relire !

Grâce à ce résumé tu gagnes
+2 souplesse
+1 coup de saut
+2 respect
+2 précision
+1 complicité

Lors de ton prochain rp ta jument sera en plein forme.

Màj by Hurri



Dernière édition par Le cheval le Mar 24 Nov - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Entraînement' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur


❝ There is only one remedy for love :                          love more                 ❞
Comme lors de sa première visite au manège, il ne fallut que quelques minutes à Larkin pour rejoindre le manège. Il tenait les rênes du filet de Liar du bout des doigts, inspirant longuement avant de s'arrêter devant la porte en bois du manège, l'ouvrant progressivement afin d'être sûr de ne pas déranger un couple ou carrément une reprise. Soulagé de voir qu'il n'y avait personne, il entra progressivement dans le manège suivit de près par Liar mais, il laissa la porte du manège ouverte, ça éclairer pas mal l'intérieur et puis ça permettrait à sa jument de voir l'extérieur, que du positif au final mis à part le froid qui s’engouffrait peut-être plus facilement.. Menant la Hollandaise jusqu'au centre du manège, Larkin l'arrêta une fois en X avant de soulever le quartier de selle gauche, ressanglant de plusieurs trous bien qu'il avait pour idée de sangler au maximum après la détente, histoire de laisser à Liar le temps de se détendre. Réajustant correctement sa bombe qui lui tombait presque dans les yeux, il la clipsa sous sa gorge avant de descendre l'étrier face à lui et de saisir correctement les rênes qui étaient encore lâches pour le moment. Chaussant l'étrier au quart du pied, Larkin attrapa le troussequin et se hissa souplement sur le dos de l'alezane, lui offrant une caresse une fois assis sur la selle.

Profitant d'être à l'arrêt, Larkin régla ses étriers longueur dressage mais comme à son habitude, il ne les chaussa pas tout de suite. C'est pourquoi il laissa la quasi-totalité des rênes à Liar qui compris aussitôt qu'elle devait prendre le pas. En effet, Larkin fonctionner comme ça avec sa jument depuis quelques années déjà et il avait toujours laisser les premières minutes totalement libres à Liar, ne voulant pas casser sa jument en la mettant direct au travail. Inspirant longuement, Larkin se contentait d'observer l'intérieur du manège avec un sourire niais, ayant encore du mal à réaliser qu'il était bien à Cuadra. Liar quand à elle marcher calmement ; l'encolure s'étirant naturellement vers l'avant et les articulations laissant entendre quelques craquements en ce début de matinée après une bonne nuit de sommeil. Reprenant un peu des rênes, Larkin fit une petite rêne d'appui afin de demander un grand cercle à Liar tout en restant déchausser, contrôlant les hanches de l'alezane en gardant sa jambe extérieure derrière la sangle, demandant ainsi à sa jument de s'incurver un minimum afin de faire un beau cercle digne de ce nom. Chose que Liar exécuta parfaitement ; certes ce n'était pas le cheval de dressage rêvé, étant un peu trop brute sur les bords mais elle avait tout de même de très bonnes bases.

Après avoir laisser marcher sa jument de longues minutes au pas, Larkin serra ses mollets contre les flancs de Liar, lui demandant ainsi le trot. Et à son plus grand bonheur, Liar prit un trot énergique et plein d'entrain, traduisant encore une grande forme de sa part.
"Cool, ça va me permettre de travailler un peu son dos.." pensa vaguement Larkin en récupérant encore un peu des rênes, en laissant juste assez à Liar pour qu'elle puisse tourner sa tête comme bon lui semble.
De nouveau, le brun fit travailler sa jument sur des cercles mais beaucoup moins grands que le premier, c'était plus des voltes à vrai dire.. Toujours très bien incurvée, Liar soufflait de temps à autre sans pour autant perdre de la vitesse. La détendre durait à présent depuis dix bonnes minutes, un petit galop pour récompensé Liar ne serait pas de trop, c'est pourquoi Larkin recula légèrement sa jambe extérieure et plaçant sa jambe intérieure à la sangle. La réponse de Liar fut quasiment instantané. Galopant maintenant avec légèreté, l'Hollandaise suivait sagement les directives de son cavalier toujours déchausser, alternant cercles et voltes. Ce fût après cinq bonnes minutes de galop que Larkin décida de refaire progressivement passer Liar au trot puis au pas, la laissant souffler après cette petite détente. Tout en laissant l'alezane marcher à sa guise, Larkin se faisait un petit plan dans sa tête des différentes figures qu'il allait bien pouvoir demander à sa jument en prenant en compte l'objectif premier de cette séance : muscler son dos.

Maintenant qu'il avait inventer une petite reprise dans sa tête, Larkin sortit son portable de la poche de son sweat, arrêtant Liar tout en semblant être à la recherche de quelque chose dans le smartphone. Programmant ce bijou technologique pour sortir une playlist de musique déjà enregistrée, il posa son portable sur la lice du manège. De douces mélodies s'échappaient du portable et inviter à travailler dans la bonne humeur. Après tout, autant rendre l'entraînement plus joyeux et puis, ça allait leur apprendre à travailler ensemble et sur le rythme d'une musique, chose qu'ils n'avaient fait que très rarement. Entendant les mélodies qui lui étaient encore inconnu, Liar laissa ses oreilles se diriger vers l'avant, attentive à ce petit objet blanc qui chanter, on ne sait jamais si ça attaques.. S'approchant finalement du smartphone, la Hollandaise se contenta de mettre son nez dessus pour vérifier d'elle-même que ça ne représentait aucun danger. Après s'en être assurée, elle s'ébroua vivement avant de se remettre à marcher sur la piste extérieure à la demande de son cavalier qui reprit l'intégralité des rênes et qui rechaussa ses étriers, annonçant ainsi le début de la séance.

Pour commencer, Larkin demanda de manière répétitive de nombreuses transitions, qu'elles soient montantes ou descendantes, voulant avoir l'entière concentration de sa jument et surtout, qu'elle soit très réceptive aux aides et demandes. Les jambes en contact avec les flancs de la jument et bien assis dans sa selle, le grand brun poussa avec son bassin vers l'avant, envoyant ainsi sa grosse vers son mors. Petit à petit, l'équilibre de l'alezane fût reporté sur ses hanches se qui l'obligea à engager ses postérieurs sous-elle, arrondissant ainsi son encolure tout en cédant avec sa mâchoire. Son dos était ainsi tendu et à force de travailler dans cette position, cela aller le muscler et la rendre plus porteuse. Enfin, encore fallait il garder l'impulsion intacte et constante...

C'est ainsi que Larkin décida de travailler durant de longues minutes, laissant tout de même un peu de rênes à Liar qui était désormais en place ; le chanfrein à la vertical bien qu'elle n'y était absolument pas soumise, prouvant ainsi sa bonne volonté et son envie de travailler. Afin de garder l'attention de sa belle, Larkin décida de diversifier un maximum les exercices, c'est pourquoi il la repassa gentiment au pas, tirant légèrement sur la rêne extérieure tout en reculant sa jambe extérieure et mettant sa jambe intérieure à la sangle : départ au galop à partir du pas.
" Jolie transition complexe ! " pensa t-il en souriant vivement après que sa jument est prit le galop, heureux qu'elle commence à avoir les réflexes aussi bons en dressage.
Continuant au galop de travail, il exécuta une petite pression dans les rênes tout en redressant son dos, espérant que la jument comprenne sa demande. Liar renâcla vivement en tentant tant bien que mal de ralentir assez son galop pour qu'il soit rassemblé et gracieux mais il faut bien avouer qu'elle avait plutôt piétiné que fait un vrai galop rassemblé.. Tout de même très fier de sa jument, Larkin la fit repasser au trot, décidant de terminer la séance sur une petite cession à la jambe.

Félicitant chaleureusement sa jument en lâchant les rênes, Larkin lui couvrit l'encolure par de multiples caresses et baisers, content qu'elle progresse dans cette discipline. Il la laissa encore marcher durant de longues minutes, souhaitant que le rythme cardiaque de Little Liar diminue avant de descendre, la santé de la jument était primordiale ! En profitant pour récupérer son portable qu'il éteignit presque aussitôt, Larkin décida d'arrêter Liar au même endroit où il avait monter : en X. Une fois pied à terre, le grand brun ôta sa bombe, laissant quelques mèches humides de sueur lui retomber sur le front, qui a dit que l'équitation n'était pas un sport ?! Grattouillant chaleureusement le chanfrein de sa grosse en rigolant, il attrapa les rênes et quitta tranquillement le manège suivit de sa jument qui semblait aussi éxténuée que son cavalier et toute aussi transpirante.
© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


J'ai jamais vraiment cru que la musique calmait les chevaux mais beaucoup y croient et de toute façon ça vous a permis de travailler avec un peu de bruit ce qui est toujours plus agréable ! Super résumé !

Grâce à ce résumé tu gagnes
+3 souplesse
+2 Allures
+3 Précision
+2 Calme
+1 complicité

Lors de ton prochain rp ta jument sera en pleine forme !

MàJ



Dernière édition par Le cheval le Lun 30 Nov - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Entraînement' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Féminin

Messages : 103

Date de naissance : 01/08/1998

Age : 19

Date d'inscription : 02/11/2015

Double compte : Ashley Qzart

Célébrité : Toni Mahfud

Crédit : /

Prénom : Larkin

Age : 22 ans

Métier : Civil

Voir le profil de l'utilisateur


❝ There is only one remedy for love :                          love more                 ❞
Larkin arriva tranquillement au manège après quelques  minutes de marche suivit de près par Marionnette et Liar, impatient de voir comment aller se dérouler cette petite séance d'éthologie en compagnie de ses deux petites princesses, surement que ce n'était pas une très bonne idée de les confronter directement mais c'était trop tard pour reculer. Poussant la porte du manège avec sa main gauche, il entra tranquillement à l'intérieur du manège afin de faire quelques pas avant de décrocher la longe reliée au licol de Liar, la laissant ainsi totalement libre de ses mouvements. Marionnette rentra non sans hésitations dans le manège, pas très rassurée de rentrer dans un endroit qu'elle ne connaissait pas avec un autre animal qui ne lui inspirait pas confiance. Refermant la porte du manège derrière elle, Larkin se retourna en inspirant longuement, se demandant ce qu'il allait bien pouvoir demander à son alezane aujourd'hui.

Les minutes suivantes, Larkin rejoignit Liar en chuchotant quelques mots doux ce qui avait d'attirer l'attention de la jument. Chose qui marcha : la Hollandaise leva son regard ambré vers son cavalier en ayant les oreilles pointées vers l'avant, se demandant ce qu'il pouvait bien lui vouloir. Adressant de multiples grattouilles à sa jument, Larkin esquissa un sourire en sentant le courant d'air chaud que Liar souffler sur ses doigts, amusé et attendrit par ce petit côté enfantin qu'avait gardé Little Liar même après tant d'années. Il tourna néanmoins son regard en direction de Marionnette qui longer la lice du manège avec le nez dans le sable, reniflant les centaines d'odeur qui lui parvenaient jusqu'aux narines. C'était déjà un bon point, elle ne semblait pas plus effrayée que ça.. Reportant son attention sur sa jument, Larkin se gratta la tempe pendant plusieurs secondes, cherchant une petite activité pour commencer.

Finalement, Larkin décida de simplement jouer au jeu du chat et de la souris avec sa jument, ne voulant pas directement la mettre au travail. Il s'éloigna donc de Liar sans lui adresser un regard, faisant mine de se désintéressait totalement de la grande alezane. Bien évidemment, la Hollandaise suivit son cavalier du regard, n'ayant pas vraiment l'air de comprendre se retournement de situation. Elle s'approcha donc de Larkin en trottinant, se demandant à quoi jouer son cavalier. C'est alors que le grand brun se retourna vivement vers Liar, lui adressant un regard amusé avant de pousser la jument du bout des doigts pour se mettre à courir dans le manège à toute vitesse, sachant d'avance qu'il ne faudrait qu'une poignée de secondes à sa jument pour réagir et le rattraper.

La réaction de Liar ne se fit pas attendre : à peine avait-elle vue son cavalier courir que l'envie de jouer l'avait envahie ! C'est pourquoi il ne lui fallut que quelques petites secondes pour rejoindre Larkin au grand galop, le regard joueur et attentif au moindre mouvement de sa part. Le jeune homme ne put s'empêcher de rire en voyant la réaction de la Hollandaise qui l'avait bousculer au passage, adorant ces petites séances de jeux. Fixant avec attention le regard de Liar, Larkin se mit à frapper dans ses mains tout en se dirigeant vers Liar en courant. Évidemment, celle-ci compris que c'était à son tour de semer son cavalier, chose de très facile pour elle. Pourtant elle ne détala pas tout de suite, offrant une petite levade face à son cavalier avant de détaler à toute vitesse, s'autorisant même à donner quelques petites ruades en route. Après une petite vingtaine de secondes à galoper comme une furie, Liar s'attrapa tranquillement, même pas essoufflée ce qui avait le don d'énervé son cavalier qui était hors d'haleine, accroupit au milieu du manège, les coudes sur les genoux et le regard posé sur sa jument.

Aussitôt, Liar rejoignit son cavalier en marchant d'un pas lent, lui offrant un petit coup de tête affectueux sur le torse ce qui fit perdre l'équilibre à Larkin qui se retrouva maintenant assis sur le sable du manège. Rigolant une fois son souffle reprit, il posa sa tête contre le large front de sa princesse, fermant les yeux tout en lui grattouillant le derrière des oreilles, endroit particulièrement apprécié pour les papouilles. Quelques secondes plus tard, il rouvrit lentement les yeux avant de se relever agilement, passant ses mains sur son pantalon afin d'ôter un maximum de sable.
- Bon.. On fait quoi ? demanda soudainement Liar en ayant ses poings sur les hanches comme si il attendait désespérément une réponse de la part de l'alezane.

Il opta finalement pour travailler la révérence en premier puis le couché si il avait le temps. Sortant un petit bonbon à la menthe de sa poche, il capta ainsi totalement l'attention de Liar qui semblait très attentive sur le moment, ne lâchant pas le bonbon des yeux. Esquissant un sourire amusé, Larkin se plaça aux côtés de Liar, lui attrapa délicatement l'antérieur gauche tout en passant son bras droit entre ses deux antérieurs, voulant inciter sa jument à baisser la tête. La Hollandaise baissa légèrement son regard vers le bonbon qui venait d'apparaître d'entre son poitrail, se demandant à quoi jouer son cavalier mais elle voulait le bonbon, c'est pourquoi elle baissa légèrement son cou jusqu'à ce que celui-ci soit arqué, arrivant progressivement à la figure voulu par son cavalier qui posa l'antérieur gauche sur le sable et qui récompensa Liar en lui offrant le bonbon. Bon certes ce n'était qu'un début et il fallait bien avouer que cette révérence était loin d'être parfaite mais pour un premier essai il était plutôt satisfait de sa jument. Il répéta ainsi l'exercice plusieurs fois avant de laisser quelques minutes de repos à Liar qui s'éloigner un peu de son cavalier.

Larkin ne lâcha pas sa grosse sur regard, se doutant bien que Liar allait en profiter pour se rouler, il interviendrait donc à ce moment précis afin de travailler l'exercice qu'il avait prévu. Voyant que sa jument gratter le sable, il s'approcha doucement d'elle et l'observa sans pour autant venir se coller à elle, voulant simplement voir son petit manège avant de se coucher. Adressant un bref regard à son cavalier, Liar ne fut pas pour autant perturbée très longtemps, pliant ses antérieurs avant de se couché lourdement sur le sol  à quelques mètres à peine de Marionnette qui s'était arrêtée entre-temps, observant avec attention Liar, ayant bien envie de s'approcher de plus près. Liar se roula généreusement dans le sable avant de lever son regard vers son cavalier, le nez posé dans le sable et le regard attentif.

Larkin c'était approché durant la roulade, étant maintenant agenouillé près de sa jument. Il observer attentivement les crins emmêlés et la robe maintenant bien sale de Liar, secouant négligemment la tête de gauche à droite en pensant au nombre de fois où il avait consacré ses après-midis à panser Liar après ses roulades salissantes. Tapotant légèrement sur l'encolure de l'alezane afin de la laisser se relever tranquillement, il s'éloigna de quelques mètres, ne tenant à pas à se prendre un coup de tête voir de sabot. Au même moment, Marionnette laissa finalement sa curiosité l'emporter : elle s'approcha en trottinant vers Liar, voulant elle aussi participer à ce petit jeu.

Mauvais timing ; la petite Border arriva en plein moment où Little Liar avait décidé de se relever, se retrouvant maintenant juste en dessous de ce gros animal imposant. Prise de panique, Marionnette passa entre les jambes de Liar en courant, évitant de justesse plusieurs violents coups de sabots de la part de l'alezane qui se cabra peu de temps après, ayant pris peur elle aussi par cette "attaque" soudaine. Tandis que la jeune Border s'éloigner rapidement du centre du manège non sans jeter plusieurs coups d'œils en direction de son maître, Little Liar ronfler bruyamment avec ses naseaux, laissant voir le blanc de ses yeux à son cavalier, les muscles tremblants et la robe luisante de sueur. Il faut dire qu'elle ne s'attendait pas à être si surprise par ce petit être mais plus de peur que de mal.

Larkin avait observait la scène avec frayeur, ayant redouté le pire pour la Border qui ne faisait pas le poids face aux 600 kilos de la KWPN. Mais il fallait maintenant calmer la jument... Il s'approcha à petits pas de son alezane, susurrant quelques mots doux à celle-ci tout en avançant un bras devant lui, voulant éviter de l'effrayer plus qu'elle ne l'était déjà. Quelques petites minutes plus tard, Larkin était aux côtés de Liar qui fixer attentivement la chienne qui s'était réfugiée dans un coin du manège.
- Aller, c'est fini pour aujourd'hui.
Accompagnant sa phrase pour une énorme caresse, Larkin raccrocha la longe au licol de Liar.

Laissant sa jument plantée au milieu du manège, il s'approcha de sa chienne en fronçant légèrement les sourcils mais rien ne servait de la grondait, elle avait surement eut son compte de frayeurs. C'est pourquoi il la souleva simplement à deux mains, la serrant doucement contre lui tout en la papouillant, espérant que la prochaine rencontre ce passe mieux. En attendant, il déposa un petit baiser sur le front poilu de sa Border avant de rouvrir la porte du manège, déposant Marionnette à l'extérieur avant d'aller rechercher sa jument qui se calmer progressivement.
- Aller ma grosse, je vais te mettre un peu au pré..
Sur ces dernières paroles, Larkin quitta le manège dans un calme olympien, se doutant qu'il avait eut beaucoup de chance que ni Marionnette ni Liar n'est était blessé.
© OswinWho
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 715

Date d'inscription : 02/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur


Héhé difficile le début pour les deux animaux =D Super résumé =D

Grâce à ce résumé tu gagnes
+3 joueur
+1 Souplesse
+3 Complicité


Lors de ton prochain rp ta jument sera enforme

Màj By hurri



Dernière édition par Le cheval le Ven 11 Déc - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Masculin

Messages : 1777

Date d'inscription : 19/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org

Je joue avec vos vies sans aucune pitié
Le membre 'Le cheval' a effectué l'action suivante : Lancé de Dés

'Entraînement' :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» 01. If this was a movie
» Charlie ※ Amnesia : best remedy against love.
» Sigil ♦ Everybody love Love, but no me, sorry.
» sinbad ☾ 'cause you love, love, love when you know i can't love
» Absolarion Love.




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: