Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Jeu 7 Nov - 12:50

Luka&Bella


La nuit, Le silence...


Depuis toujours la nuit était mon moment de la journée préférée. La ville dort, personne sur la route, personne dans les rues, seul avec sois-même. Assise sur un banc, profitant que personne ne soit la, je sort de mon sac à main ma pochette à cocaïne. Je plonge mon ongle dans la poudre, porte le petit tas à mon nez et la snife. Je redresse ma tête pour être sur que personne ne ma vu. Tout en rangeant ma pochette je m'essuie le nez pour enlever toute traces suspectes. Après cette petite prise de drogue dure je m'allume une cigarette pour faire passer le tout. A met pieds j'avais une bouteille de Sky qui attendait la fin de ma clope pour être entamée.
Pourquoi me dirais vous je prend tout ça ? Vincent me manque.. J'ai besoin d'être avec lui pour être moi. Alors le soir, pour oublier, drogue et alcool son mes rituels. Je ne sais pas pourquoi je tien tant à ce garçon, peut être parce qu'il est le seul à vouloir m'aider dans se monde de bâtards ? Ou bien parce qu'il n'a jamais voulu coucher avec moi...
Mmmh... La nuit, elle est vicieuse, elle te fait croire que tout est silencieux mais dans ma têtes tout ce bouscules.
Je fini par ouvrir ma bouteille de Sky, alors que je n'avais même pas fini ma cigarette, elle ne pouvait plus attendre. Je jette le bouchon au sol, pose mes lèvres sur le goulot et bois plusieurs gorgées.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play



Depuis mon arrivée en Espagne, je n'avais pas vraiment pris le temps d'aller en ville, à la découverte du coquet petit San Sebastian. Voilà ce que j'étais parti faire, aux alentours de dix-neuf heures, dans l'espoir de trouver de quoi manger et rentrer dans la foulée. Mais je m'étais rapidement mis à errer dans les rues au charme incomparable de la cité. Les murs clairs, les rues pavées, et les habitants si charmants ! Deux heures plus tard, je m'étais installé sur un banc, au milieu d'un espace vert, pour manger un malheureux sandwich à trois pesos. Venir ici, loin de ma famille, c'était l'occasion de me retrouver. J'avais pris cette décision comme une oportunité, une chance de me reconstruire. Toutefois, les derniers jours m'avaient appris que je ne me sentais pas tout à fait à l'aise. Je ne m'étais pas vraiment fait d'amis ici. D'ailleurs, mes seuls amis, en France, je les connaissais depuis toujours. Ce cercle m'entourait depuis mes plus jeunes jours. Je ne croyais pas que les quitter serait si difficile. Sur le long terme je veux dire. Et puis cette affaire avec Roméo, mon colocataire, mine de rien, ça m'avait remué. Ce jeune garçon qui s'était fait renverser. Est-ce qu'il ne s'était pas plutôt jeté sous la voiture ? Je l'avais frappé. Je serrai mes dents et refoulai ces images qui m'assaillaient bien trop souvent en ce moment. Les mains au fond des poches, je me mis à marcher. Ce pendant une bonne heure. Mes pas me conduisirent jusqu'au lieu de l'accident. Comment je le savais ? J'avais lu les journaux ! Et pas besoin d'être bilingue pour comprendre. Tout le monde en avait parlé.

Dépité, je fis demi-tour. Tout ce que je voulais, c'était oublier. J'essayais de me convaincre que Roméo n'était pas mort par ma faute. Il était tout de même resté un moment sans réagir à ce qu'il s'était produit. Mais une voix me murmurait que j'étais coupable. Ce nouveau départ espagnol, foutaises ! J'avais besoin de me défouler. Ou de boire. Cela avait peut-être une chance de faire passer l'amertume. Il est bien question de se "noyer dans l'alcool" non ? Et tout ce que je voulais, c'était toucher un peu plus le fond, plonger dans les encres sombres, me perdre jusqu'à l'aube. Entre la culpabilité et l'innocence. C'est pas ma faute. Je le jure !

Et puis un reflet attira mon oeil habitué à la pénombre et au silence de la cité. Pas un chat. Et pourtant, là-bas, sur un banc, une bouteille se levait énergiquement, à plusieurs reprises. Je marchai jusqu'à la jeune femme - car c'était une demoiselle -, et m'assis à ses côtés. Je n'étais pas si brutal ordinairement, mais là, j'avais vraiment besoin d'un remontant.

" Tu m'la prêtes un coup s'il te plait ? J'peux payer si tu veux. J'en ai vraiment besoin. "

Je la regardai pour la première fois. Plutôt belle. Plutôt défoncée. Ce regard ne trompait pas. Tant mieux, elle ne résisterait sûrement pas !

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Jeu 7 Nov - 17:42

Luka&Bella


La nuit, Le silence...


Dans ce genre de ville, le soir, être seule c'est rarement le cas. Souvent il traîne des groupe de jeunes au loin qui se défonce avant d'aller en boite ou des vieux qui marchent, ou encore des âmes en peine ou comme moi des gens qui préfèrent être seul pour ce démonter la tête. Pourquoi seul ? Personne ne vient te dire que c'est pas bien et te prend la tête avec leurs histoire de cul. Parfois ces gens ce croise, ils ont des problèmes différents mais cherche tous la même issue.
J'avais calé ma bouteille entre mes genoux avant de poser mes coudes sur le dossier du banc. En regardant autour de moi, je voyais un bien charmant garçon, de loin, mains dans les poches et qui avance dans ma direction. Je le regarde marcher, peut être parce que nous étions seul tout les deux ? Il vient s'assoir à côté de moi. Je ne dit rien et le regarde intrigué.
" Tu m'la prêtes un coup s'il te plait ? J'peux payer si tu veux. J'en ai vraiment besoin. "
Je me redresse, prend ma bouteille et la lui tend.
- Pas besoin de me payer je l'ai volée.
Il avait l'air dépité, son visage était fade et son regard attristé. Je connais bien ce regard, j'en est vu beaucoup passer des gens dans cet états, moi même je sais ce que c'est.
- Ça va quand même ?
C'est peut être indiscret mais je ne peut m'empêcher de demander. Il me dit ta gueule tempi pour moi mais parfois ça fait du bien de parler. Enfin chez les autres, pas avec moi.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play



Et elle ne résista pas. Aussitôt, la demoiselle du banc me tendit sa bouteille, m'affirmant qu'elle l'avait volée et qu'il n'y avait pas besoin de transaction. Plutôt honnête, en un sens. Alors, avant même de la gratifier d'un "merci", je m'emparai de la bouteille et en bût le contenu. Plusieurs gorgées. De longues goulées pendant lesquelles l'alcool me brûlait la gorge et la bouche. Et puis je redescendis. Rapidement. Et je plongeai mon regard dans le sien. Il fallait que je la remercie. Pour cette gentillesse gratuite. Délicate attention dénuée de sous-entendu. Juste du naturel. C'est alors qu'elle me demanda si ça allait. Je pris le temps de réfléchir avant de lui répondre. Non, ça n'allait pas vraiment. Mon moral était assez bas, ce qui était rare, et je ramais dans la semoule.

" Tu crois que c'est bien d'espérer qu'il fasse beau demain ? Il vaudrait pas mieux souffler sur les nuages pour les faire partir et être sûr qu'il fera beau ? "

Je ne me comprenais plus moi-même. Mais c'était si clair pourtant. Mon présent n'était rempli que d'échecs à ce moment-là, et je ne savais plus si je devais agir vainement pour m'assurer de meilleurs jours ou attendre patiemment mon tour pour le bonheur. Je ne voulais pas vraiment parler de ma situation. Parce que pour moi, mettre les mots sur tout ce qu'il se passait dans ma vie, c'était lui donner une réalité que je refusais. Tant que je n'entendais pas dire " Roméo est mort et c'est probablement parce que je l'ai frappé " ou " j'ai frappé Roméo ", cela ne s'était pas réellement produit. Comme un songe. Un cauchemar. Et voilà que j'étais venu importuner une jeune femme avec mes problèmes. Avec ma gueule de dépravé.

" Excuse-moi. J'ai pas à t'embêter avec tout ça, c'est ridicule. Je vais faire un effort. Regarde, je fais un sourire. C'est un bon début. "

J'esquissai le plus triste des sourires possibles. Mais au moins, j'avais essayé. Comme à chaque fois dans ma vie. Essai. Echec. Une suite logique sans compromis.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Ven 8 Nov - 19:17

Luka&Bella


La nuit, Le silence...


Le beau brun pris ma bouteille sans broncher. Il porte la bouteille à sa bouche et en bois plusieurs gorgée, il avait pas l'air d'avoir de sacré problèmes... Quand la bouteille redressant sur ses genoux, je plonge mon regard dans le sien. Il avait fermé les yeux en attendant de faire passer l'alcool puis me lance un petit "merci". Je penche ma tête avec un petit regard amical avant qu'il ne me parle des nuages. A ce moment là je me redresse et hausse un sourcils. Waou, il a l'air dans un autre monde. Je regarde le ciel puis répond sans trop d'inspiration.
- Euuh ouais ?
Je ne sais même pas si c'était la réponse qu'il attendait. Un long moment de silence, je frotte nerveusement mes main sur mes cuisses et mon regard et posé sur le sol. Le garçon était perdu dans ses pensées et je ne voulais pas l’interrompre. Ma cigarette enfin consumée je la jette au sol et l'écrase. Je cherchais quoi faire. Parler ? Partir ? Je jette un regard sur ma bouteille qu'il tenait encore, j'avais pas vraiment envie de partir sans elle mais je ne voulais pas non plus interrompre le garçon dans son trip émotionnel.
" Excuse-moi. J'ai pas à t'embêter avec tout ça, c'est ridicule. Je vais faire un effort. Regarde, je fais un sourire. C'est un bon début. "
Je tourne vivement ma tête, il avait décidé de parler et je m'en réjouissais. En suivie à cette phrase un sourire forcé qui m'étais décerné. Sa bouille de déterré avec un sourire si faux laissa échapper un petit rire. Non, pas le genre de rire moqueur mais le genre de rire que l'on à quand on trouve quelques chose mignon. C'est vrais ! Son sourire était presque de travers, ses dents se voyait à moiter et ses yeux tombaient vers le bas comme si c'était deux visages différents. S'il ne m'avait pas stipulé que c'était un sourire je ne l'aurais jamais devinée. J'aurais même pu croire qu'il faisait un AVC.
- Ne te force pas, je sais ce que c'est de pas avoir le moral, et tu ne m'ennuie pas du tout.
C'est vrais, je préfère quelqu'un qui ne va pas bien, comme moi, plutôt que quelqu'un qui m’éblouis avec son bonheur et sa joie de vivre. Je dit pas que je souhaite qu'ils soit malheureux, non, juste qu'ils ne viennent pas m'emmerder et me secouer pour que je retrouve le sourire. Le sourire je n'es pas envie de l'avoir et je ne l'aurais pas, point.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play



Le léger rire, frais et discret de la demoiselle aux cheveux blonds, m'avait presque réchauffé le coeur. Je me sentais moins gêné. Sur ce visage aux traits fins, on voyait tout de même que les aléas de la vie avaient durci certaines expressions. Alors la jeune femme me parla de nouveau, avec sa simplicité naturelle. Elle me disait de ne pas faire d'effort. Ca n'était pas nécessaire selon elle. Et elle me comprenait. Cela me fit l'effet d'une décharge électrique suvie d'une forme de bien-être. Les fourmillements s'étaient apaisés. Etait-ce l'alcool ? Ou ses douces paroles ? L'harmonieux mélange sans doute. J'avais détourné le regard pour fixer devant moi les ombres des bâtiments qui, parfois, prenaient une teinte jaune spectrale sous les réverbères. J'avais fait des rencontres formidables ici. De belles amitiés. Toutefois, c'était la première fois que je me sentais compris. Vous savez, réaliser que vous n'êtes pas seul à traverser des épreuves de ce genre, c'est important. Ca redonne envie d'avancer. Pour moi en tous cas. Mon regard se tourna de nouveau vers ce visage encadré de cheveux blonds. Dans la pénombre ambiante, je ne distinguais pas vraiment la véritable couleur de ses yeux. Et cette esquisse en clair-obscur me fit réaliser une chose. Cette fille était un canon. Non pas juste un ensemble de belles formes et de féminité. Elle avait quelque chose de mystérieux, d'intrigant et de sexy.


" Merci, pour la bouteille. Je sais plus si je te l'ai dit. "

Il fallait que je sorte quelque chose, avant d'enchaîner :

" Tu habites en ville ? "

Soudainement, je ne voulais plus la laisser partir. J'avais comme un besoin irrépressible de parler. Discuter. Comprendre. Découvrir. Je posai l'un de mes genoux sur le banc, posant la bouteille entre la charmante inconnue et moi, et un coude sur le dossier. Je voulais en savoir plus. Sur elle, et sur mon cas.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Sam 9 Nov - 1:00

Luka&Bella


La nuit, Le silence...


Son visage c'était légèrement adoucie, comme s'il sortait de son brouillard pour quelques minutes, histoire de parler avec quelqu'un et peu être, le temps d'un instant, oublié son mal être. Il me remercia de nouveau pour la bouteille. Apparemment il en avait vraiment besoin. En guise de réponse je lui adressa un petit sourire, sa me faisais plaisir. Je croise mes jambes pour être plus à l'aise et m’emmitoufle dans ma veste un peut trop légère pour la saison. L'hiver approchait à grand pas et le climat était bien décidé à nous le rappeler. Je tourne la tête vers le garçon, les bras croisés pour me tenir chaud, et écoute sa question. Il avait l'air de vouloir en savoir plus sur moi. Sa présence ne m'était pas désagréable, on devait surement l'un comme l'autre avoir besoin de discuter d'autre choses pour oublier nos tracas. Des jeunes passe devant nous, à moitié bourré, déjà. J'attends qu'il est fini de passer pour répondre à sa question. Le petit groupe s'installe sur un banc non loin de nous et mon regard les suit, méfiante. Quand je vois qu'ils ont l'air calme, mon attention reviens au jeune homme pour enfin répondre.
- Oui à 5 minutes d'ici, je loue un petit appart pour les études.
Je ne trouvais pas le besoin de spécifier que j'étais à l'écurie del eclipse, c'était un détail sans importance à ce moment de la conversation.
- Et toi, tu habite ici aussi ?
Le groupe de jeunes se met à crier et ma tête ne fait qu'un rapide mouvement pour les fusiller du regard. On était tellement bien seul dans le silence. J'avais vraiment envie qu'ils se casses. Bref, en attendant la réponse du beau brun je prend la bouteille de Sky et continue de la tuer à grande gorgées.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play
Ma question posée et l'attention détournée de la demoiselle par un groupe de jeunes gens fortement alcoolisés pour l'heure. Mon regard avait suivi le sien avant de tomber sur cette déchéance. Est-ce que j'étais mieux qu'eux, à m'être jeté sur une jeune femme et sa bouteille, sans politesse ? Je les regardais s'installer à quelques mètres de nous, sur un autre banc, et la réflexion faisait le vide dans ma tête. Je n'avais pas de réponse. Avais-je plus de valeur ? Pouvais-je seulement les critiquer ? A la manière des westerns, un fétus de paille aurait pû traverser la rue déserte de mon crâne. Aucune réponse. J'avais peut-être tout simplement peur de la formuler. Heureusement, alors que j'allais replonger dans mes pensées moroses, la blonde à la bouteille m'offrit une réponse à ma toute première question. Oui, elle habitait à cinq minutes, dans un appartement loué pour ses études. De nouvelles interrogations se formulaient dans ma tête, meublant le vide intersidéral que je venais d'y mettre. Quelles études ? Vivait-elle à San Sebastian depuis toujours ? Avant de pouvoir lui soutirer quelques informations supplémentaires, elle me retourna la question et s'empara de sa bouteille. J'attendis qu'elle ait pris ses quelques gorgées et puis je lui répondis.

" Je vis à la Cuadra del Eclipse. J'ai un cheval en demi-pension là-bas, un genre de traumatisé. C'est pas évident à gérer. Il est aveugle d'un oeil et ne me fait pas du tout confiance ! C'est comme... essayer de redonner goût à la vie à un enfant battu. Il faut que je le pousse sans cesse... Enfin ! On va pas parler chevaux, ça doit te saouler si c'est pas vraiment ton truc. Parle-moi un peu de tes études plutôt. Tu fais quoi ? "


Les jeunes qui s'étaient assez près de nous avaient recommencé leur joyeux bordel sous l'effet des quelques grammes d'alcool. Irrité, et voyant que cela avait déjà dérangé la demoiselle, je me permis de lui demander, cherchant son accord au fond de son regard :

" Tu connaitraîs pas un coin plus calme ? Je me proposerai bien pour leur demander de partir mais vu leur état, je doute que ça fonctionne ! "
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Mar 12 Nov - 16:49

Luka&Bella


La nuit, Le silence...


Après lui avoir posé la question, le jeune garçon m'annonce qu'il habite la cudra del eclipse. Mes yeux s’écarquillent, sérieusement ? Aujourd'hui, en volant ma bouteille de Sky, je rencontre Emily qui fait elle aussi partie de l'écurie et en quelques heures je rencontre ce jeune homme ? C'est un jour de rencontre ! Je m'empresse de lui dire que moi aussi je suis à l'écurie.
- Énorme ! Moi aussi je suis de l'écurie ! J'ai une jument en DP mais je galère un peu..
Surement moins que lui, un cheval borgne ne doit pas être facile à gérer. Je ne connais pas encore bien ma jument mais c'est mon passé qui me met des bâtons dans les roues. Après ça, je me rend compte que l'on ne sait même pas échangé nos prénom. Mais au moment ou je m’apprête à le demander, il me propose de changer d'endroit. Je jette un coup d’œil au groupe de jeunes derrière moi.
- Ouais je pense si non je vais les tuer
Je lance un petit rire mais au fond de moi je ne disais vraiment pas sa en rigolant. Avant de bouger je prend un nouvelle cigarette de mon sac à main et tend ensuite le paquet au beau brun en guise de proposition.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play
Contrairement à ce que je pensais au départ, la demoiselle était tout à fait interessée par mes histoires de ponaillons. Dailleurs, elle m'affirma aussitôt, et de manière bien enjouée, qu'elle-même était de la Cuadra et qu'elle avait en charge une jument demie-pension. Comme moi, elle devait avoir à faire à un cas désespéré. Elle m'indiqua également qu'elle avait quelques difficultés. Voilà au moins un point sur lequel je n'étais pas seul ! Notre écurie recueillait les équidés les plus ardus à travailler. Ou simplement à approcher. Cet élan de joie de la jeune femme aux cheveux blonds me rendit le sourire. Et puis, après que je lui eu proposé de s'en aller, à cause du groupe de jeunes bruyants, la demoiselle me dit qu'elle aussi préférait quitter la place. Je souris, mi-figue mi-raisin,  à son envie de les terrasser. C'était une façon de parler qui me rappela que moi aussi, j'avais ressenti ce besoin. Nous nous levâmes et la cavalière me proposa alors une cigarette. J'avais déjà abusé de sa bouteille, je n'allais pas en plus lui taxer une clope. Peut-être que ça m'aurait soulagé. Mais je n'en avais pas envie. Poliment, je refusai son offre, et nous quittâmes les lieux. Pendant que nous marchions, dans les rues mal éclairées de San Sebastian, je la regardais du coin de l'oeil. Les bouffées de fumée qui s'échappaient de ses lèvres à demi-closes. Son regard pétillant et ses cheveux qui s'agitaient dans le vent. Alors je voulus mettre un nom sur cette image nocturne.

" Au fait. Je m'appelle Luka Hartmann. Et toi ? "

Nous étions de la même écurie. De la même famille. Elle allait bien me dire son nom...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Mar 19 Nov - 14:59

Luka&Bella


La nuit, Le silence...


D'un commun accord nous décidons de nous lever et d'aller marcher jusqu’à trouver un nouvel endroit pour discuter tranquillement. Le garçon avait refusé ma cigarette alors je les avais rangé dans mon sac à main, de même que ma bouteille qui ne rentrée pas entièrement d'ailleurs. Je tirais régulièrement sur ma cigarette qui illuminée mon visage à chaque lattes. La fraise rouge était presque éblouissante dans le noir de cette soirée. Je jette un coup d’œil sur mon téléphone pour regarder l'heure, bientôt minuit, le temps passe vite. Quand je le range la question que je voulais poser tout à l'heure avait enfin fait son entrée dans notre conversation, et c'est le beau brun qui s’appelle finalement Luka qui l'avait posée. Luka, simple et jolis, ça lui allé à la perfection. C'est à mon tour de me présenter.
- Moi c'est Bella.
Je tourne la tête pour lui donner un sourire.
- Bella Sanchez, espagnole pure souche !



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play


La fumée qui s'échappait des lèvres de la demoiselle était blanche dans la nuit. Nous évoluions entre de hauts bâtiments sombres, parfois éclairés par une lumière jaunâtre. Désormais, c'était plus calme. Loin de ces jeunes fêtards. Souriante, la jeune femme à la cigarette se présenta. Oui ! J'aurais pu le deviner à son accent, elle était espagnole. Bella. Sanchez. Un sourire étira mes lèvres, amusé. Oui, typiquement espagnole ! La clope, la bouteille et le nom, tout y était. Je la regardais du coin de l'oeil. La nuit lui allait si bien, masquant à tantôt son visage, l'illuminant par intermittance. Mon sourire s'étendit.

" Enchanté, Bella l'Espagnole ! "

Un silence doux, presque agréable, et je poursuivis avec une nouvelle question :

" Alors tu m'as dis que tu habitais en ville. J'savais pas que des cavaliers pouvaient venir à la Cuadra sans résider là-bas ! Tu ne fais pas partie d'un clan alors ? "
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Ven 22 Nov - 22:34

Luka&Bella


La nuit, Le silence...


Le jeune garçon s'amuse de ma nationalité, sans être méchant. Je n’arrêtais pas de sourire depuis qu'il m'avait rejoins sur ce banc. J'en oubliais presque Vincent, même s'il était toujours dans un coin de ma tête. Mon sourire deviens faux mais reste étendu sur mon visage quand je pense à Vincent. C'est con, on se rappelle que l'on oublis quelques chose mais du coup on s'en rappelle... Mmmh la philosophie c'est apparemment pas pour moi ... Heureusement, Luka romps ce moment en me posant une nouvelle question.
- Euh ... Oui c'est plutôt cool d'habiter en ville ! Et j'ai préféré ne pas intégrer de clan, je suis bien trop solitaire pour ça.
On pourrai me comparer à une petite louve, c’était très ressemblant à ma personnalité.
- Et toi tu fait partis de quel clans ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play
Solitaire. Je n'avais pas mis les mots dessus, mais c'est la manière dont m'était apparue la demoiselle, seule sur son banc au début de la nuit. Solitaire et pourtant, elle avait de suite accepté ma présence, sans me repousser. Alors peut-être était-elle juste indépendante ? Je ne la connaissais pas assez pour juger de cela. Alors Bella était neutre et ne prenait à partie aucun clan. D'un côté, je n'étais pas vraiment déçu. Au moins, la jeune femme n'appartenait pas à ceux qui pourraient se révéler comme des adversaires. Et alors, je pourrais toujours trouver un peu de réconfort auprès d'elle et d'une bouteille de Whisky. Un mince sourire se plaça sur mon visage. Oui, c'était important de pouvoir sortir de cet esprit de compétition aussi. Une petite oasis dans le désert ! Je pris alors le temps de répondre à sa question.

" Je suis du clan Epsilon. 'Faut dire que j'aime bien les gens de mon clan. J'ai pas mal l'esprit d'équipe aussi, mais je suis d'avis qu'il y a du bon chez tout le monde. Je ne déteste pas les autres clans juste parce qu'ils portent pas du violet. "

Une pointe d'amusement teinta mon sourire.

" Et cette jument alors, c'est qui ? Quel genre de problèmes elle a ? "
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Dim 1 Déc - 20:00

Luka&Bella


La nuit, Le silence...


Luka, en plus d'être beau et sexy, n'avait pour le moment pas de défauts a mes yeux. Amusant, bavard, intéressé et en plus un esprit d'équipe ! Je me sentais presque ridicule à côté de lui !
Le moment viens de parler de nos chevaux et apparemment c'est moi qui commence cette lourde discutions qui ne m'enchante pas trop.
- C'est à dire que je n'ai pas encore pris le temps de la connaitre... Et ton cheval qu'est ce qu'il lui arrive ?
Quand je parle avec quelqu'un j'ai toujours l'impression qu'il tombe sur les mauvaise question ou je ne sais pas... Tout me ramène à mon passé, tout me ramène à Vincent, marcher à côté de lui me fait penser à Vincent.. Je regarde les étoiles sans trop me déconcentrer de Luka au risque de paraitre mal polis et me dit au fond de moi que Vincent est peut être lui aussi, a ce moment là en train de regarder les étoiles et peut être de penser à moi ... Je l’espère...



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play
Bella n'avait encore noué aucune relation avec sa jument de demi-pension. Ou bien elle n'assumait pas certains échecs avec elle ? J'étais nul de penser ça. Il n'y avait que moi pour avoir honte d'échouer dans le mone équestre. En même temps, j'avais appris à faire avec, et je ne cachais plus mes nombreuses chutes, gadins et autres séparations de corps et d'esprit ! Toujours est-il que je voulais mettre la demoiselle en confiance, lui montrer que les échecs n'étaient pas si graves, pourvu qu'on leur accorde une belle revanche.

" Whisper to Me. Il est aveugle d'un oeil, à cause d'un accident de van et est innaprochable. Je peux à peine à le toucher alors que ça fait deux mois que je vais le voir tous les jours. Impossible de lui passer un licol, les soins sont un calvaire et le nettoyage du boxe est un rituel qui doit se faire en moins de cinq minutes. On commence à faire des progrès, mais c'est tellement long que je désespère complétement ! J'ai l'impression qu'il ne me comprend pas. Et je ne le comprends pas. Comme les trois quarts des chevaux que j'ai montés en fait. "

Un sourire gêné et une main passée dans mes cheveux bruns. Ce souvenir était encore douloureux. En fait, je voulais que tout aille vite avec Whisper, mais j'appréciais aussi la lenteur de notre relation. Au moins, tant qu'il était inmontable, je ne risquais d'avoir à montrer mes talents de cavaliers d'obstacle à tout le monde. Je ne voulais pas encore goûter le sable de la cuadra. Je n'étais pas prêt à remettre le pied à l'étrier.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Dim 15 Déc - 16:30

Luka&Bella


La nuit, Le silence...


Lorsqu'il répond a ma question je tourne ma tête vers lui pour écouter la description de son cheval.
- Ah oui effectivement
Je ne trouvais rien d'autre a dire à part ces quelques mots. Je racle ma gorge pour combler le silence qui s'en suit puis laisse mon regard tomber sur mes pieds. Le regard vide et le silence entre nous crée un petit malaise dans la discussion. J'avais une terrible envie de prendre une petite dose de cocaïne, une nouvelle fois. Malgré que je ne sois pas seule, je sort ma petite pochette, prend un petit tas sur mon ongle et l'aspire sèchement. Je ne me préoccupais pas de l'avis de Luka, a vrais dire je m'en foutais un peut. Si mon attitude le gênait il n'avais qu'a pas rester, je ne l'oblige pas. Après m'être frotter nerveusement le nez je vois un banc libre et loin de tout brouah inutile. Je le pointe du doigt et demande à Luka.
- On s’assoie là ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play
Sans prêter une seule attention à la moindre de mes réactions, la belle espagnole se saisit d'un peu de cocaïne et se l'enfila aussi sec dans le nez. Je ne pus contenir un regard surpris. Evidemment ! Je ne m'attendais pas à cela. Mais je gardai le silence, pour ne pas la vexer, ou la laisser croire que je pouvais la juger. Je ne la jugeais pas. Pour la simple et bonne raison qu'elle m'était encore une inconnue. Une charmante inconnue aux petits rituels très particuliers, mais tout de même bien charmante. Le silence persista. Aucun de nous ne savait vraiment quoi ajouter pour faire rebondir la conversation. Alors Bella proposa de prendre place sur un nouveau banc, éloigné de toute agitation. J'acceptai, hochant simplement la tête, ne sachant pas encore quoi dire. Je m'assis à côté d'elle, à sa droite. Alors je ne pus m'empêcher de juste dire sans ton particulier :

" Tu sembles autant désespérée que moi. Si ce n'est plus. "

Et je plongeai la main dans son sac pour en sortir la bouteille en verre et son fond d'alcool.

" On va pas laisser ça hein ! "

Et aussitôt, je pris quelques gorgées. Je tenais à lui en laisser. J'avais touché, deux fois, à la drogue, en soirée. Je tenais à ce que ça reste occasionnel. L'alcool, en revanche, je ne tenais pas particulièrement à m'en défaire. J'étais un gars bien. Enfin c'était ce que je croyais, ce dont je voulais me persuader, jusqu'à ce que je débarque ici. Qu'il y ait mon colocataire, la violence et cette fille. Et ce soir, là, où la lune était ronde, cette bouteille à moitié vide, le banc, Bella. La fuite. J'étais en train de lâcher prise. Ma main laissa ses doigts s'étendre et toucher les cheveux de l'espagnole. Doucement. Une caresse, un jeu d'enfant. Presque pur. Pur si je n'étais pas aussi perdu, alcoolisé et idiot.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Invité le Dim 22 Déc - 19:29

Luka&Bella


La nuit, Le silence...

Après s'être assis, Luka se permet de constater que j'avais l'air de broyer du noir, tout comme lui. Ne voulant ni confirmer, ni nier je baisse simplement mes yeux au sol. Après s'être installé confortablement... enfin, sur un banc dur et froid, Luka s'empare de ma bouteille. Je lui adresse un sourire, voilà un mec plutôt détendu du slip, j'aime bien. Je sent un regard insistant, pas forcément méchant, je dirais plutôt doux. Je tourne mon regard vers Luka, intriguée, avant que sa main ne vienne chatouillé mes cheveux blond. Sur le coup, je ne savais pas comment réagir mais je le laisse faire, contredire les "pulsions" d'un homme, se n'ai pas dans mon éducation.. si on peut dire que j'en ai eu une. Je plonge mon regard dans le sien, voyant bien que c’était l'alcool qui c'était emparé de sa main je ne peut m'empêcher de rire furtivement.
- Tu aimes mes cheveux ?
Un sourire amusée c’était figé sur mon visage. J'aime bien se garçon.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 385

Date de naissance : 04/03/1994

Age : 23

Date d'inscription : 08/09/2013

Célébrité : Joshua Bowman

Crédit : Lulu

Prénom : Luka

Age : 33

Métier : Moniteur spécialisé Jeux

Voir le profil de l'utilisateur

Push to Play
La question de Bella et son sourire provoquèrent chez moi un air idiot. Vous savez, le genre de sourire niais, bêtement heureux. Lorsque j'avais fait la rencontre de la demoiselle, que je m'étais incrusté sur son banc, nous étions tous deux perdus dans une certaine tristesse. Désormais, elle souriait, et cela me rendait joyeux.


" C'est rare. Une Espagnole avec des cheveux blonds. "

C'est tout ce que je réussis à répondre, caressant, encore quelques secondes, ses cheveux du bout des doigts. Finalement je retirai ma main et laissai mon regard se détourner de la jeune femme pour regarder tout autour de nous. Je n'avais rien à ajouter, et le silence suffisait à me porter loin de mes petites souffrances. Finalement, je me levai. Je penchai d'abord à gauche puis à droite, et me remis droit.

" Hop là. Je me souvenais plus que je tenais pas l'alcool. "

Je me tournai vers Bella.

" Il vaut mieux que je rentre je crois. Tu sais, sinon je vais vraiment jeter un sort à ta bouteille et après j'aurais envie de te raccompagner chez toi pour faire des bébés blonds espagnols. Mais je te retrouverai. Ici ou aux écuries. Tu sais pourquoi ? "

Mon corps bascula en avant, mes mains se posèrent sur le dossier du banc, de chaque côté de la demoiselle. Mon visage s'approcha du sien et mes mon regard scruta ses iris pour capter son attention.


" Parce que je te dois une bouteille et que c'est la première dette de ma vie ! "

Je me reculai, chancelant encore une fois, puis lui fis un signe de la main et disparus au coin de la rue. Au bout d'une demie-heure d'errance, je finis par trouver mon chemin et rentrai aux écuries. Je me sentais mieux. Moins seul.

[ J'espère que ça ne te gêne pas si je "clos" un peu le RP avec ma réponse ? Je trouvais qu'on tournait un peu en rond ^^ Mais je peux toujours modifier si tu as des idées à placer ! ]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Re: Luka&Bella - La nuit, le silence.

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» La nuit du renouveau.
» URGENT - BELLA - Caniche Champagne 2/3 ans (Dépt 83)
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: