Météo Aberdeen


Partagez •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité
Invité
Je cours su la plage, avec Copine à ma suite. La petite chienne me dépasse rapidement et je lui cours après à toutes jambes. Heureusement, elle m'attend. Je souris et caresse sa tête. Copine sautille autour de moi et aboie. La Dune du Pilat. Majestueuse, imposante, grande. J'entame son ascension avec la petite chienne sur mes talons. Quand elle glisse, je l'attrape et la remonte à ma auteur. Et quand je glisse et tombe dans le sable, ma chienne m'attend. On arrive enfin en haut. Je soupire et m'assieds sur la dune. Copine arrive et me lèche la joue, toute contente, aboyant pour demander un autre jeu. Je rigole doucement et la caresse. Bientôt, la petite chienne part en aboyant au loin. Je me met debout en un clin d'oeil et lui court après, difficilement, en tombant un peu par moments. Bientôt, je rejoins ma chienne qui sautille devant un imposant saint-bernard. Son maitre est non loin.

"Copine ! Viens ma chérie ! Le chien veut peut-être pas jouer avec toi."
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

C'était l'heure de sortir les chiens. Chrystofer le savait et il était déjà tout impatient de sortir tandis qu'In Love restait calme dans son panier sans bouger. Avant de faire quoi que ce soit, je vérifiais toujours si j'avais tout ce qu'il fallait sous la main pour partir, car je devais prévoir pour In Love surtout. Je prenais toujours un grand sac où je pouvais la transporter aisément si elle semblait fatigué. Elle était jeune et de longues ballades pouvaient être trop pour elle, mais comme je devais faire ceux-ci pour le grand. Donc, ainsi, si In Love était fatigué, je la mettais dans le sac et je la transportais moi-même. Vu sa petite taille, elle n'était pas très lourde donc je pouvais aisément la transporter sans soucis. Dans le sac, j'avais aussi une poche où je pouvais y ranger les sacs pour les crottes et des boites d'eau que j'avais trouvé dans le magasin d'animaux. C'était assez pratique, c'était comme une boite de yaourt, on ouvrait et il avait leur petite gamelle d'eau.

Nous voilà sorti en direction des dunes, je restais à la vitesse d'In love en retenant le grand pour qu'il ne me tire pas de trop. C'était vraiment pas évident d'avoir deux chiens, mais autant j'ai craqué pour le grand autant j'ai pas pu rester pour la petite. Arrivé au dune, je lâchais Chrystofer qui était assez obéissant quand il le voulait, mais ici, il n'y avait pas de soucis. Il avait un caractère sociable donc je ne devais pas craindre d'éventuels soucis avec d'autres chiens. Je lâchais aussi In Love qui restait à mes pieds et je marchais calmement. Je pus apercevoir que Chrystofer ne resta pas longtemps seul. Un chien vint vers lui en courant et je pouvais apercevoir son maitre courir derrière lui. Je ne m'inquiétais pas pour mon chien, ceux-ci semblait s'entendre. Chrystofer la regardait de haut profitant de son imposante musculature pour faire le beau devant elle ou lui. Je regardais le maitre et me dirigeais vers lui. n Love me suivait en se battant avec le sable, jouant avec quelques berin d'herbe qu'elle voyait. Je gardais un oeil sur elle au cas ou.

- Ne vous inquiétez pas, monsieur. Chrystofer a beau être imposant, c'est un vrai joueur. Cela ne me dérange pas de les laisser ensemble si cela ne vous dérange pas non plus

C'est pas tous les jours qu'un chien venait sans craindre près de Chrystofer, alors s'ils pouvaient rester un moment ensemble, ça me ferait plaisir. Enfin, ce serait plutôt Chrystofer qui serait content vu qu'il répond aux appels pour jouer de la chienne. In Love, quand à elle, regardé le grand jouer et sauter non loin d'eux. On avait l'impression qu'elle voulait s'incruster sans savoir comment faire.



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Le maitre du grand chien - Chrystofer - semblait très sympathique. J’acquiesce pour laisser Copine et le grand chien jouer ensemble. D'ailleurs, je remarque un tout petit chiot foncé près du maitre de Chrystofer. Je souris et demande :

" C'est un autre de vos chiens là, à vos pieds ? Très mignon ! Ou mignonne. Oh, et ça ne me dérange pas de laisser Copine avec Chrystofer. Elle adore jouer."

Un petit rire sort de ma gorge. Un grand sourire dévoile mes dents. Ma chienne sautille toujours et aboie, visiblement impressionné par le saint-bernard.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Chrystofer semblait bien s'amuser avec la chienne et il s'amusait ensemble en poussant parfois des aboiements de joie. Je le laissais volontier s'amuser, c'était pas souvent qu'il en avait l'occasion. In Love fouillait dans le sable à la recherche de quelque chose dont je ne saurais dire ce que c'était. Moi, je savais qu'il n'y avait que du sable en dessus du sable, mais sait-on jamais, elle trouverait peut-être un trésor. Je regardais le jeune homme qui me posait une question et je souris pour lui répondre.

- Oui, c'est In Love et elle a que trois mois. Chrystofer n'a pas souvent la chance de pouvoir jouer avec d'autres chiens qui ont souvent peur de sa grandeur. Je dois aussi avouer qu'il ne fait pas attention à sa force et peut aller trop loin, mais je le reprends souvent. En fait,  moi c'est Miguel et vous ?

Disais-je en lui tendant ma main pour le saluer. C'était pas si mal, même en promenant ls chiens, on faisait des connaissances. Et si sa chienne pouvait être copine avec chrystofer et In ove, ce serait pas mal non plus.



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Alors la petite, c'est In Love ? Très joli nom ! Pauvre Chrystofer ! Terrorisé tout le monde et être gentil, c'est ballot ! Je serre la main de Miguel et lui réponds :

"Steven. Enfin, en entier c'est Steven Abraham. Pauvre Chrystofer ! En tout cas, In Love à l'air d'être heureuse, tout comme Chrystofer !"

Je souris et regard Copine sauter en l'air avec des aboiements stridents et de jolies galipettes. Le sable vole. Partout ! Comme de la poussière agité par le vent ! Je rigole légèrement et observe la jeune chienne creuser le sable. C'est assez drôle. Quand c'est petit c'est mignon, mais bon, plus grand, c'est un peu plus dérangeant. Parce que si c'est énorme et gentil, ça doit être un peu dur !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Je ne m'occupais plus de Chrystofer, je gardais mon attention sur Steven et In Love qui était plus prioritaire. Le grand n'avait pas besoin d'attention vu qu'il était occupé à jouer avec la chienne. La petite restait à mes pieds n'osant pas aller plus loin, parfois elle s'éloignait mais elle revenait rapidement près de moi. J'étais comme un pilier qui la rassurait quand elle avait peur de ce qu'elle voyait. Sachant cela, je pouvais discuter sans m'inquiéter de devoir toujours la surveiller.

- Je ne les ai pas depuis bien longtemps, mais je suis ravi de voir qu'ils se sont vite adapté. Et sinon, votre chienne se nomme comment ? C'est quel race encore ?

Moi et les races, je les mélangeais souvent donc pour pas dire de bétises autant demander confirmation.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Ainsi, Miguel ne possédait In Love et Chrystofer que depuis peu de temps ? Un peu comme moi avec Copine. Mais j'adore ma petite chienne, malgré le fait que je n'aime pas trop les chiens de son type de race. Elle est le parfait contraire de certains chiens que je déteste comme les caniches et les chiens qui se prennent pour des rois ou des reines.

"Elle se nomme Copine. Et si je me souviens bien, c'est un type de Bichon. Malatais ou un truc du genre. Ce qui importe c'est qu'elle soit gentille et heureuse. Oh, d'ailleurs, vous connaissez Cuadra del Eclipse ?"

Je souris. Miguel semble très gentil. Si en plus on peut se voir à Cuadra ce serait juste top ! ET j'aimerai beaucoup en savoir plus sur lui. Sur son passé, un peu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Bichon malatais, c'était en tout cas une très belle chienne cette Copine. Cela devait sûrement être marrant, en fait j'imaginais bien l'homme dire : "je vais aller me promener avec ma copine". Beaucoup de gens n'imaginerait pas que c'est avec un chien s'il ne le connaissait pas beaucoup. Enfin, je tomberais sûrement vite dans le panneau (comme sur la CB mdr). Et maintenant, une autre question, si je connaissais le domaine Cuadra del Eclipse, c'était LA question qui fallait pas poser.

- Ah ah, si je connais Cuadra del Eclipse...bien sûr, c'est grâce à moi que celui-ci a vu le jour. J'en suis très fier et depuis peu, je suis revenu en ces lieux après être parti à la guerre.

C'est vrai en plus, c'est grâce à mon argent que ce domaine a vu le jour, même si c'était Anastasia qui le gérait. Pour ses douces prunelles, je le lui avais offert la possibilité de réaliser son rêve et elle, elle avait accepter que je partes à l'armée qui était un devoir pour moi.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Je suis surpris. Cuadra à Arcachon été né par Miguel ? Intéressant. Anastasia le remplace peut-être. Quoique, elle a une sa grossesse, donc... hum, mystérieux tout ça. Je rigole légèrement par ma petite faute.

"Ah ? C'est toi le vrai directeur de Cuadra ? Ou c'est autrement que Cuadra est né par toi ? Tu es partit à la guerre ? Eh bien, sacré expérience !"

Je reste tout de même ébahi. devant moi, un homme qui a servit son pays. Pas comme mon père biologique qui faisait de l'argent sur le dos du pays.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Comme je le présumait, personne ne me connaissait. Enfin faut dire que j'étais parti à la guerre dès que le domaine avait vu le jour et j'étais revenu que lors de mes permissions. Je voulais juste un peu de reconnaissance, mais tant que je pouvais être avec ma femme, le reste n'avait pas d'importance. La savoir heureuse me rendait heureux et je n'avais pas besoin de plus.

- J'ai offert ce domaine à ma femme, Anastasia, avant de partir à l'armée. Je cherchais quelque chose qui lui permettrait de s'épanouir et voilà son cadeau. Je suis revenu il y a peu de temps après une blessure de guerre ici. Je compte bien y faire ma place aussi en tant que moniteur.

Disais-je simplement. J'avais posé le sac de transport d'In Love à terre et celle-ci commença à gratter celui-ci. Je me suis dit qu'elle devait sûrement avoir soif donc je sortis un petit pot fermé où il y avait de l'eau et je le lui ouvris. Elle but quelques gorgées avant de retourner Chrystofer vagabondait toujours avec Copine, il ne semblait pas être fatigué et serait très calme ce soir.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Ainsi Miguel est le mari d'Anastasia ? Le père d'Enzo ? Eh bien, ça doit être une responsabilité très importante tout ça. Oui, je pense. On doit être vraiment déchiré par un si long moment séparé. Même si moi je n'ai pas souffert du fait que mon père soit peu présent.

"Ah ? Tu vas être moniteur de quoi ? Ah, au fait, tu as quel cheval, tu en as un ? Moi, j'ai pris Loosing Sleep. Et franchement, j'ai du boulot !"

Je rigole par apport à la fin de ma phrase. Copine revient vers moi avec une galipette, avant de repartir vers Chrystofer en sautillant. Trop mignon ! In Love semblait avoir bu, avec le menton un peu mouillé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Chrystofer vint rapidement vers moi, il vida d'un trait l'eau dans le petit pot en plastique d'un grand coup de langue. Il me regardait et j'eus aussi mon coup de langue amicale bien baveux et mouillé. Encore heureux que j'avais pris des essuies et j'en pris un pour me nettoyer le visage. Même si je l'aimais bien ce chien, c'était un truc que je n'appréciais point. Je rangea tout dans le sac avant de reposer mon regard sur steven.

- Je vais être moniteur de dressage en priorité mais aussi d'obstacle et de pony game. J'ai pris Amadeus, un Frison que j'ai trouvé dans la priorité de mes parents en Espagne, je l'ai ramené ici pour m'en occuper. D'un côté, avec les chevaux, il y a toujours du boulot à faire avec eux. Et toi, tu fais quoi dans ce domaine ? Cavalier, étudiant ?

Je gardais un oeil sur In Love qui s'amusait comme elle pouvait. Elle était encore trop petite pour s'amuser comme faisait Chrystofer, mais elle semblait ne pas s'ennuyer.



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Chrystofer lécha affectueusement son maître. Je souris, c'est amusant. A la question de Miguel, je me sens gêné. Moi, sans emploi...

"En fait, je suis sans emplois... Il n'y a rien qui me tient vraiment à coeur. Avec Loosing en plus, ça risque d'être dur après de gérer un boulot."

Je me gratte l'arrière de la tête, un peu gêné. Et si Miguel n'acceptait pas ce point sur moi ? Ce serait la catastrophe. Copine arrive vers moi et saute très haut devant moi. Je m'accroupis et caresse sa jolie tête.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Sans emploi, je n'avais rien contre cela. Chacun faisait son choix et les autres n'avaient qu'à accepter celui-ci. Moi, je me voyais mal rester à ne rien faire, même si j'aurais sûrement du travail en m'occupant de mon fils, de ma femme, de mon cheval et mes chiens. Mais, je voulais autre chose pour occuper mes journées et aussi, aider les autres étaient une satisfaction personnelle quand j'arrivais à leur apporter quelque chose.

- Chacun fait son choix selon ses disponibilités. Moi, je me voyais mal de ne rien faire alors que ma femme travaille si dur pour le domaine. Je me devais de lui apporter mon aide d'une façon ou d'une autre. Et aussi, travailler me permet de la voir plus aisément. On devrait aussi se faire un jour, une promenade à cheval quand ce sera possible. J'aimerai bien en faire une avec mon cheval et mes deux chiens, mais faudra que je sois patient qu'In Love soit un peu plus grande et qu'Amadeus m'accepte aussi. Sinon, ce serait pas mal, je pense

Je voyais déjà l'affaire avec les chiens en première ligne et ls chevaux à l'arrière. Ce serait un truc à faire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Ouf. Miguel n'était pas fâché. Je me relève et souris. Une balade à cheval ? Pas mal, franchement ! Mais on, faut déjà que je débourre Loosing ! Chose dure, quand même.

"On aura du boulot alors ! Déjà qu'en plus de faire reprendre confiance en moi à Loosing, je vais devoir le débourrer ! Mais un jour, moi, ça me tente bien une balade ensemble !"

Copine sautille toujours et glisse à un moment. Je la rattrape avant qu'elle ne dévale la dune et souris et lui déposant quelques caresses sur la tête. Ah, par moments, les animaux, c'est compliqué, mais ça nous rembourse tout, au final.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Chrystofer revint rapidement vers moi, il s'asseya près de moi, langue pendante, et me regardait. Il était fatigué, il n'avait pas autant couru depuis fort longtemps et cela lui avait fait que du bien. In Love vint près de lui et posa ses pattes de devant sur son dos comme pour l'inviter de jouer, mais le Saint-Bernard ne semblait pas être intéressé. Il se coucha à mes pied et ne bougeait plus, mais In Love semblait motivé subitement et ne semblait pas vouloir le laisser se reposer.

- Je pense que cela est le cas pour nous deux. Amadeus ne doit pas être débourré, mais il doit reprendre confiance en les humains. Cela m'irrite de savoir ce que des gens peuvent faire aux chevaux, tout ça pour être les meilleurs. Enfin bon, ce qui compte c'est que je vais pouvoir lui donner la vie qu'il mérite

Certes, j'aimais la compétition, j'aimais gagner, mais le plus important, pour moi, était le bien-être animal. Si je devais laisser mes envies de côté pour Amadeus, je le ferais avec plaisir.

- Chrystofer est crevé, cela fait longtemps qu'il n'a pas trouvé de compagnon avec qui jouer comme ça.

Disais-je en souriant. Copine avait failli faire un roulé boulé en bas de la dune, cela aurait été plaisant, mais Steven la rattrapa rapidement
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Amadeus ? Très beau nom. C'est vrai que le malheur dans le monde n'échappe pas à certaines personnes, à certains animaux. Le fait que Chrystofer soit crevé, c'est normal en fait ! Avec Copine qui a failli tomber ! Copine c'est une vraie joueuse ! Celle-ci revient d'ailleurs vers moi avec la langue pendante. Elle aboie avant de se coucher devant moi.

"Le malheur dans le monde est malheureusement présent... Enfin. Moi je crois que je vais y aller ! Copine est crevée elle aussi ! En tout cas, ça a été un plaisir de faire ta connaissance ! On s'appelle ? Je te donne mon numéro."

Je sors de ma poche un bout de papier et un stylo avant de marquer mon numéro sur la papier. Une brise fraiche vient souffler et agite mes cheveux. Je donne le papier à Miguel puis repart avec Copine dans les bras, avec quelques regards en arrière.

"A peut-être bientôt !"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
+
Sujets similaires
-» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne




Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


- +
Sauter vers: